← Revenir aux actualités

Une enquête de l’Avere-France sur les utilisateurs de véhicules électriques Rédigé par Emmanuel Maumon le 07 Déc 2020 à 00:00 0 commentaires

L’Avere-France a été à l’initiative d’une étude nationale menée par Ipsos auprès d’un échantillon représentatif de 3 643 propriétaires de véhicules électriques (89%) et hybrides rechargeables (11%). L’objectif de cette enquête dont les résultats viennent d’être publiés était de sonder au plus près le quotidien des utilisateurs de véhicules électriques afin de bénéficier d’un état des lieux des usages et des points d’amélioration pour les propriétaires de ces véhicules. Des propriétaires qui ont en majorité franchi le pas récemment puisque 63% d’entre eux ont fait leur acquisition depuis deux ans ou moins.

Une acquisition motivée principalement par des raisons écologiques (46%), mais aussi pour réaliser des économies (25%) et pour bénéficier d’une meilleure qualité de conduite (15%). Si un propriétaire sur deux dispose d’un autre véhicule, le véhicule électrique est devenu leur véhicule principal pour 71% d’entre eux car 94% des sondés considèrent qu’il remplit complètement ou la majeure partie du temps les usages d’un modèle thermique. Son utilisation n’est donc pas limitée aux petits trajets (47% effectuent entre 30 et 100 km/jour). Le seul bémol reste son utilisation pour les départs en vacances ou en week-end pour lesquels 63% choisissent systématiquement ou plutôt un véhicule thermique.

Le véhicule électrique plébiscité par ses utilisateurs

L’enseignement majeur de cette étude est que les utilisateurs plébiscitent le véhicule électrique puisque 96% en sont satisfaits (70% de très satisfaits), des taux très rarement voire jamais atteints dans ce type d’enquête selon Ipsos. Les utilisateurs sont notamment comblés par les caractéristiques de leur voiture (91%), par le coût d’entretien peu élevé (84%) ainsi que par la qualité de conduite qu’elle leur procure puisque 82% ont adopté une conduite éco-responsable à la suite de leur achat.

Si 43% des utilisateurs ont encore peur de manquer d’autonomie, cette crainte ne limite pas les usages d’un véhicule électrique puisque 67% des utilisateurs pensent rouler autant et 24% plus qu’avant lorsqu’ils disposaient d’un modèle thermique. Le véhicule électrique semble donc assez fiable en matière d’autonomie, mais aussi concernant le sentiment de sécurité qu’il procure puisque plus d’un propriétaire sur deux pense que sa conduite est désormais plus sécurisée. En règle générale, l’utilisateur d’un véhicule électrique devient donc son meilleur ambassadeur. Il le sera encore plus à l’avenir si l’on parvient à gommer quelques obstacles qui freinent encore leur développement.

La recharge reste un point noir

L’enquête de l’Avere-France montre que la recharge constitue encore le talon d’Achille de la mobilité électrique. Outre l’insuffisance du nombre des bornes, 68% des utilisateurs de VE se disent pas du tout (29%) ou plutôt pas (39%) satisfaits des bornes de recharge existantes ouvertes au public. Les principales raisons de ce mécontentement sont liées à des pannes trop fréquentes (57%) et au stationnement de véhicules thermiques sur des places dédiées à la recharge (38%). Une meilleure maintenance (surtout plus rapide) devrait y remédier de même que la mise en place de sanctions pour les véhicules thermiques stationnant sur des places destinées à la recharge.

L’augmentation du nombre de bornes disponibles semble également important (27%) voire essentiel (67%) pour 94 des sondés. L’extension du réseau est au cœur du plan « Objectif 100 000 bornes » à fin 2021 du Gouvernement qui prévoit notamment une enveloppe budgétaire de 100 millions d’euros pour le développement de la recharge rapide sur les autoroutes et sur le réseau routier national (500 stations équipées d’au moins 4 bornes de 150 kW chacune). Outre cette extension, la modernisation du réseau existant est également primordiale pour garantir un bon niveau de qualité aux utilisateurs. A travers le programme Advenir, l’Avere-France contribuera à la mise à niveau de ces bornes en créant un financement dédié à leur rétrofit.

partager cette actualité sur :

INFOS


AVERE-France

22 avenue Jean Aicard

75011 Paris


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos