← Revenir aux actualités

Pourquoi une voiture électrique est-elle moins chère à assurer ? Rédigé par Publireportage le 27 Août 2020 à 00:00

Des pièces de carrosserie et de la chaîne de traction plus onéreuses à remplacer, des accélérations plus vives, des kilométrages moyens plus importants : Les automobilistes qui découvrent l’électromobilié s’attendent à devoir payer plus pour assurer une voiture électrique. C’est tout le contraire ! Il est cependant important de vérifier la présence de certaines options indispensables avant de choisir une formule.

Moins d’accident mais davantage de puissance

A profil de conducteur égal, et pour des modèles similaires, les tarifs pour assurer une voiture électrique sont plus légers d’environ 50% par rapport à des essence ou diesel. Pourquoi ? Parce que la communauté des électromobilistes est globalement responsable d’un nombre très inférieur de sinistres. Une légende voudrait que ce soit à cause d’une puissance moindre. Erreur ! C’était vrai pour la génération 1995-2005 à batterie NiCd. Ainsi le Kangoo Electri’Cité, alourdi par un pack pesant 450 kilos, affichait un ridicule 22 kW (à peine 30 chevaux), quand le simple modèle avec bloc essence 1,2 l en revendiquait le double ! La situation a radicalement changé ! L’exemple de la Peugeot 208 est à ce sujet très évocateur. Sa puissance en version électrique est de 100 kW (136 chevaux), mais de 56, 75 ou 97 kW (75, 100 ou 130 chevaux) pour les motorisations essence, et de 75 kW (100 chevaux) pour le diesel 1,5 l BlueHDi.

Sérénité à bord

Potentiellement, une voiture électrique est capable de démarrer bien plus fort devant un feu de signalisation qui passe au vert. En outre, toutes les études montrent qu’un automobiliste parcourt annuellement bien plus de kilomètres avec une voiture électrique, surtout les premières années de son achat. Et ce, parce qu’elle est bien plus agréable à conduire qu’un modèle essence ou diesel (pas de rapports à changer, absence de bruit et de vibrations du moteur). Davantage de puissance et davantage de kilomètres parcourus, mais moins de sinistres : Comment est-ce possible ? Tout simplement parce qu’il règle à bord des voitures électriques une plus grande sérénité propice à 2 points pourtant a priori contradictoires : une plus grande détente du conducteur, et une attention accrue sur ce qui se passe autour de lui.

Mobilité durable

Autre raison qui pousse les assureurs à proposer des formules alléchantes, en termes de tarifs, pour les conducteurs de voitures électriques : la volonté de promouvoir et de récompenser la mobilité durable dont elles font partie. C’est aujourd’hui un courant porteur qui leur permet de communiquer différemment sur leurs offres. En la matière, l’usage d’un Comparateur assurance voiture électrique aide à découvrir leur richesse.

Garanties indispensables

Mais attention, il convient de vérifier la présence de certaines garanties indispensables ou fortement recommandées spécifiques aux VE. Tout d’abord, l’assistance 0 kilomètre et le remorquage du véhicule jusqu’à la station de recharge la plus proche. En l’absence à ce jour d’un maillage en tous points satisfaisant en bornes de ravitaillement en électricité, cette garantie est un véritable soulagement si un jour vous vous retrouvez devant un chargeur hors service et que la batterie de votre voiture électrique est vide. Deuxième type de couvertures à choisir : la garantie du pack et des dégâts qui pourraient survenir lors d’un incendie en cours de recharge, que ce soit chez soi ou devant une borne de publique. Les frais à l’issue d’un tel sinistre, heureusement peu courant, sont souvent très importants. Et parfois, certains contrats ne prévoient pas la couverture de la batterie. Son prix pèse pourtant très lourd sur celui d’une voiture électrique.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
Toutes les vidéos