← Revenir aux actualités

Nissan souhaite ouvrir une nouvelle ère avec son SUV 100% électrique Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 16 Juil 2020 à 00:00 0 commentaires

Nissan a présenté hier son nouveau SUV 100% électrique dénommé Ariya. Un véhicule avec lequel ce pionnier de la mobilité électrique entend ouvrir une nouvelle ère en utilisant pour la première fois la plateforme modulaire CMF-EV dédiée aux futurs véhicules électriques de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Avec le Nissan Ariya, le constructeur japonais compte à la fois capitaliser sur son expertise dans les véhicules électriques acquise avec la Leaf qui fut longtemps la voiture électrique la plus vendue au monde, mais aussi sur ses succès obtenus dans le monde des SUV, notamment avec son Qashqai.
Pour Nissan, l’Ariya marque l’entrée d’une nouvelle ère pour les véhicules électriques en promettant une expérience de conduite à la fois puissante et confortable. Une expérience qui se fonde sur la vision Nissan Intelligent Mobility. Intégrant les 3 principaux piliers de cette vision, le Nissan Ariya combine les technologies avancées des véhicules électriques de la marque avec un niveau de connectivité d’interface homme-machine plus harmonieux, offrant une expérience de conduite véritablement renouvelée.

Un SUV basé sur une nouvelle plateforme

Construit sur la nouvelle plateforme développée par l’Alliance pour les véhicules 100% électrique, le Nissan Ariya sera décliné en 5 versions sur le marché européen afin de répondre aux besoins de conducteurs aux profils très différents. Nissan propose tout d’abord deux versions à deux roues motrices dont la principale différence se situe au niveau de la capacité de la batterie. Le Nissan Ariya 63 kWh est principalement destiné à ceux qui souhaitent effectuer essentiellement des trajets urbains et péri-urbains. Son autonomie est estimée à 360 km.
Une autonomie qui grimpe jusqu’à 500 km avec le Nissan Ariya 87 kWh qui bénéficie également d’un groupe motopropulseur amélioré et est plus particulièrement adapté à ceux qui réalisent régulièrement de plus longs trajets. En Europe, il abandonne le système CHAdeMO au profit d’une prise Combo CCS capable de supporter une charge de 130 kW sur une borne rapide. La version 87 kWh est par ailleurs équipée d’un chargeur triphasé de 22 kW pour se recharger sur une Wallbox, tandis que la version 63 kWh se contente d’un chargeur 7,4 kW pour un usage domestique.

Des versions pourvues d’un double moteur électrique et d’une transmission intégrale

Nissan proposera également 3 versions de son SUV Ariya à traction intégrale dotées de deux moteurs électriques ainsi que de la technologie de commande e-4ORCE fournissant une puissance équilibrée et contrôlables aux quatre roues. Une technologie qui est la déclinaison logique du savoir-faire de Nissan en termes de transmission intégrale et de vectorisation du couple, à l’image de systèmes équipant la supercar Nissan GT-R ou le Nissan Patrol. Au sommet de la gamme, le Nissan Ariya e-4ORCE 87 kWh Performance bénéficie d’une puissance encore plus élevée (290 kW) et incarne la meilleure combinaison des performances et des technologies possibles sur le nouveau crossover Nissan.
En gérant spécifiquement la puissance de sortie et les performances de freinage, roue par roue, pour garantir douceur et stabilité, la technologie e-4ORCE renforce l’agrément de conduite et la tenue de route en suivant la trajectoire prévue sur presque tous les types de route, sans jamais avoir besoin de changer le style de conduite ou de choisir un mode de conduite précis. En plus d’optimiser la répartition du couple à l’avant et à l’arrière, le système applique aussi un contrôle indépendant des freins à chacune des quatre roues afin de maximiser la régénération et le couple de chacune d’elles en virage.

Un design renouvelé

La nouvelle plateforme dédiée aux véhicules 100% électrique qu’inaugure le Nissan Ariya a permis aux designers d’adopter de nouvelles approches mettant l’accent sur la redéfinition profonde de la philosophie de Nissan en matière de design. Caractérisée par une approche mêlant simplicité et modernité, cette nouvelle philosophie met en avant l’élégance, la séduction et la fluidité. L’élégance se retrouve notamment dans l’avant du véhicule avec une calandre agrandie qui fait penser à un bouclier. Un bouclier qui accueille en son centre le nouveau logo de la marque qui, tout en conservant les éléments de design historique du logo – un soleil levant stylisé barré du nom de marque – entend se tourner vers la mobilité et l’électrification de demain.
De profil, le Nissan Ariya apparait comme particulièrement aérodynamique grâce à une ligne de toit basse et élancée. Caractérisé par un montant fortement incliné qui se fond avec le volet de coffre, l’arrière du SUV est également en ligne avec la nouvelle philosophie du design du constructeur basée sur ce qu’il appelle le futurisme japonais intemporel. Intégrant l’ensemble des feux arrière, une lame lumineuse monobloc a été conçue pour donner un effet de noir absolu lorsque le véhicule est à l’arrêt, et un éclairage rouge constant dans la circulation.

Une connectivité avancée pour une expérience de conduite high-tech

L’habitacle du Nissan Ariya a lui été conçu pour être efficace et confortable. L’intérieur s’apparente d’ailleurs plus à un élégant salon qu’à l’habitacle traditionnel d’une voiture. Design dans l’esprit d’un salon oblige, le plancher plat permet aux passagers arrière de croiser facilement les jambes et de se détendre. Le confort est également obtenu par l’adoption des dernières technologies Nissan, y compris une version améliorée de la conduite assistée ProPilot qui, grâce à l’ajout de données routières et d’une technologie de détection supplémentaire, est capable d’offrir une conduite plus douce sur les grands axes.
Pour Nissan, le SUV Ariya incarne aussi sa volonté de concevoir des véhicules innovants, intuitifs et exaltants. Cela passe par l’utilisation de technologies de connectivité très abouties dont une nouvelle interface homme-machine. L’interface d’affichage comporte à la fois un écran 12,3 pouces regroupant l’ensemble des indicateurs derrière le volant, et un second affichage central de 12,3 pouces sur une seule et même ligne. En affichant divers types d’informations sur un même plan horizontal, celles-ci peuvent être rapidement analysées sans que l’attention du conducteur ne soit détournée de la route.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Témoignage de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’Eccity Motocycles, écologiste affirmé & expert en VE et 2 roues
Toutes les vidéos