← Revenir aux actualités

Clem’ proposera bientôt 54 utilitaires électriques partagés à Paris Rédigé par Philippe Schwoerer le 01 Juil 2020 à 00:00 0 commentaires

Opérateur français de services d’écomobilité pour plus de 200 communes (villes et villages) et territoires dans l’Hexagone, Clem’ déposera un Renault Kangoo Z.E. ou un Nissan e-NV200 dans 54 anciennes stations Autobib’ rétrofitées et réparties dans toute la Capitale. Dès lundi 6 juillet prochain, il sera possible aux artisans et commerçants, mais également aux particuliers, d’exploiter un de ces utilitaires électriques à partir de 30 minutes de durée. Le service sera progressivement étendu à tout l’espace francilien avec une flotte totale de 266 de ces engins.

Coup de pouce pour la reprise

« Avec ce dispositif, nous voulons donner un important coup de pouce pour la reprise. Les situations du confinement, puis du déconfinement, ont montré le caractère vital des questions de logistique urbaine pour le maintien de l’activité et la survie des TPE. Commerçants et artisans doivent se réinventer afin de tenir compte des nouvelles règles sanitaires imposées, de la concurrence de géants du e-commerce et de l’émergence de nouveaux modes de consommation, en particulier dans les hyper-centres urbains. L’accès de tous à la maîtrise de l’approvisionnement et de la livraison est un atout évident pour garder la richesse et la convivialité du commerce de proximité et ne plus opposer petit commerçants et géants de l’e-commerce », justifie Bruno Flinois, fondateur de Clem’.

3 formules

Pour exploiter ce nouveau service, 3 formules seront proposées :
– Flex (sans abonnement) : 4,50 euros la demi-heure ou forfait journalier à partir de 39 euros.
– Garantie (abonnement de 70 euros par mois) : -20% sur les réservations.
– Premium (200 euros mensuels) : -40% sur les réservations.
Pour les grands comptes, l’opérateur propose des solutions adaptées sur devis.
Selon Bruno Flinois, l’économie réalisée par un artisan ou commerçant utilisateur du service Clem’ Pros Paris serait d’environ 4.000 euros à l’année, en partant d’une estimation de 8.391 euros, parking compris, pour l’exploitation d’un Citroën Berlingo à moteur thermique.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos