← Revenir aux actualités

Pétroliers et gros navires électriques avec le Consortium e5 Rédigé par Philippe Schwoerer le 26 Mai 2020 à 00:00

Sept entreprises japonaises (Asahi Tanker, Idemitsu Kosan, Exeno Yamamizu Corporation, Mitsui O.S.K. Lines, Tokio Marine & Nichido Fire Insurance, Tokyo Electric Power Company, Mitsubishi Corporation) viennent d’annoncer la création du Consortium e5 qui a pour mission de développer des services en infrastructures innovantes d’accueil et de ravitaillement pour le transport maritime. A l’image du groupement Ionity créé en majorité par des constructeurs qui se veulent impliqués dans l’automobile branchée, le Consortium e5 se mobilise pour « développer, réaliser et commercialiser des navires électriques zéro émission ».

Réduire les émissions de CO2

Chacune des 7 sociétés va apporter son savoir-faire technologique, ses réseaux et bien d’autres éléments pour réussir la tâche collective qu’elles se sont fixées. En plus du vieillissement des navires au pays des cerisiers, des typhons et des tsunamis, les industries du transport maritime et du transport maritime côtier doivent se mobiliser pour réduire leur part d’émission de gaz à effet de serre. C’est l’une des mesures poursuivies au Japon pour lutter contre le changement climatique.

Pétrolier électrique

Une des premières réalisations en navire électrique sera de lancer au début du printemps 2022 un pétrolier électrique alimenté par des batteries lithium-ion de grande capacité. Il pourra servir à ravitailler en carburant les paquebots à moteurs thermiques sans qu’il aient à effectuer des escales spécifiques dans les ports.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
Toutes les vidéos