← Revenir aux actualités

Scooters Peugeot : Près de 70 ans d’innovation Rédigé par Publi-information le 28 Fév 2020 à 00:00

L’histoire de Peugeot avec les deux-roues remonte à plus de 120 ans. Elle commence en 1898 par la création juridique d’une structure baptisée « Automobiles & Cycles Peugeot ». La même année est présentée la première moto Peugeot dans le cadre du 7e salon du cycle, de l’automobile et des sports organisé à Paris, devant l’Ecole militaire, au bout du champ de Mars, par la chambre syndicale du cycle.

1953 : S55

C’est 55 ans plus tard, en 1953, que le constructeur présente son premier scooter avec le modèle S55 caréné de tôle. Son museau porte-bagages permet de l’identifier immédiatement au milieu des productions italiennes qui inondent l’Europe. L’engin est lancé dans la foulée de la 403 qui signe également un véritable renouveau dans son créneau. Quatre ans plus tard apparaît le scooter Peugeot S57 qui conserve la même ligne que le S55.

1983 : Carrosserie plastique

Trente ans après la présentation de son tout premier scooter, Peugeot innove en commercialisant les modèles SC (50 cm3) et SX (80 cm3) dotés d’une carrosserie en plastique. C’est une première en Europe. Il s’agissait à la fois de proposer une structure plus résistante pour l’utilisateur et moins coûteuse à produire pour le constructeur.

1996 : Electrique

Avec son Scoot’Elec, Peugeot lance en 1996 le premier scooter électrique au monde à être produit en série. Pour rappel, la marque belge Socovel proposait durant la Seconde Guerre mondiale un engin alimenté avec cette énergie, pour la même raison qui a poussé Peugeot à sortir à la même époque sa VLV (voiture légère de ville) électrique : pénurie d’essence. Le Scoot’Elec était équipé de batteries nickel-cadmium.

Les années 2000

Le Lion accentue au début du XXIe siècle les innovations qui sont constitutives aujourd’hui de toutes les gammes de scooters Peugeot. En 2005 le Jet Force 125 est le premier modèle au monde à être équipé d’un moteur suralimenté par compresseur volumétrique et doté d’un châssis périmétrique pour de meilleures performances. Premier trois-roues en 2013 avec le Metropolis, et premier scooter électrique entièrement connecté 5 ans plus tard : le Peugeot 2.0. Ce dernier est parfaitement adapté à une exploitation par des opérateurs de mobilité électrique partagée en free floating. Ainsi en Belgique, à Anvers, avec le service Poppy qui en a inauguré cet usage pour ce modèle.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Sandrine de l’Avem, une conductrice enthousiaste
Mobilité électrique et Smart Grid – Retour d’expérience SAP
Toutes les vidéos