← Revenir aux actualités

Le 2CV Méhari Club Cassis lance R-Fit pour la conversion électrique Rédigé par Philippe Schwoerer le 17 Fév 2020 à 00:00 0 commentaires

Comme une suite à la commercialisation de l’Eden qui perpétue, avec une motorisation électrique, l’utilisation pour le fun d’une Méhari autrefois produite par Citroën, le 2CV Méhari Club Cassis innove à nouveau en créant sa marque R-Fit pour la conversion de 2 CV thermiques. L’opération est réalisée avec un kit conçu en interne et qui s’appuie sur les éléments du groupe motopropulseur de l’Eden et l’expérience acquise au sein de cette première aventure. L’adhérent à l’Avem promet d’étendre l’offre à d’autres modèles de véhicules anciens.

Prolonger la vie des véhicules

« Permettant de convertir un véhicule thermique à l’électrique en remplaçant son moteur d’origine, le rétrofit prolonge la vie des voitures anciennes en réduisant leurs coûts d’entretien et en éliminant toute émission de CO2 », explique dans un communiqué de presse le 2CV Méhari Club Cassis. Est-ce légal ? « Cette pratique sera prochainement légalisée en France comme dans de nombreux pays européens précédemment », répond l’adhérent à l’Avem. « Alliant économie et écologie à un confort de conduite optimal et ce, sans aucun tracas mécanique, le rétrofit libère aussi l’accès aux zones urbaines pour les véhicules historiques électrifiés », assure son service de communication.

12.000 + 1.900 euros

Pour convertir une Citroën 2 CV en parfait état de fonctionnement, comptez 12.000 euros TTC pour le kit auxquels s’ajouteront 1.900 euros de pose en conservant la répartition des masses d’origine. L’ensemble est issu du développement de l’Eden, qui comprend le moteur électrique et sa batterie lithium fer phosphate d’une capacité énergétique de 10,2 kWh. Ainsi équipée, une 2 CV convertie est dotée d’une autonomie d’une centaine de kilomètres. Membre fondateur de l’AIRe (Acteurs de l’industrie du rétrofit électrique), le 2CV Méhari Club Cassis est à l’écoute des besoins de ses clients, afin de réaliser la conversion avec des éléments permettant d’y répondre au mieux.

Bientôt légalisé

Le texte qui permettra de prochainement légaliser en France le rétrofit électrique a été étudié par la Commission européenne. Les opposants à cette pratique, autorisés à manifester leur avis, devaient se manifester avant le 14 février dernier. Aucune contribution en ce sens n’a été déposée. Le ministère des Transports devrait donc officialiser le rétrofit lors d’une prochaine conférence de presse organisée en mars. Suivra alors la publication de l’arrêté qui ouvrira en grand les portes à une nouvelle branche de l’artisanat automobile. Les entreprises intéressées auront encore à faire homologuer leurs kits et leurs plans d’installation qui seront pour la plupart spécifiques à un modèle.

partager cette actualité sur :

INFOS


Mehari Club Cassis

ZA du Bregadan

13260 CASSIS


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos