← Revenir aux actualités

Le gouvernement se prépare à un nouveau soutien à la filière hydrogène Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 08 Fév 2020 à 00:00 0 commentaires

En marge de la réunion annuelle de l’Hydrogen Council, l’association internationale qui regroupe 80 acteurs majeurs de la filière, Elisabeth Borne, la Ministre de la Transition écologique et solidaire, a dressé le bilan des appels à projets lancés fin 2018 et début 2019 pour soutenir le développement en France de la filière hydrogène. Elle a également annoncé le lancement dès mars prochain d’un nouvel appel à projets que le gouvernement prépare dès à présent avec deux appels à manifestations d’intérêt (AMI).
Si le gouvernement amplifie son soutien à la filière, c’est qu’il considère que l’hydrogène décarboné a un rôle clé à jouer dans la transition énergétique car il constitue l’un des principaux vecteurs pour limiter les émissions de CO2 dans les transports et l’industrie. Pour lui, le développement des technologies de l’hydrogène revêt un double enjeu : économique en ce qu’elles offrent l’opportunité de créer une filière et un écosystème industriels ; et environnemental par les solutions qu’elles offrent pour la décarbonation de l’industrie et des transports mais aussi pour l’amélioration de la qualité de l’air.

Le bilan des derniers appels à projets

Après de premières actions engagées en 2018 lors du lancement du Plan Hydrogène par Nicolas Hulot, un appel à projets « Ecosystèmes de mobilité hydrogène » a été lancé par l’ADEME en octobre 2018 afin de développer des solutions qui complètent celles reposant sur une électrification « tout batterie », notamment pour les usages nécessitant un temps de rechargement rapide, des grands rayons d’action ainsi que pour les transports lourds. Une vingtaine de lauréats ont été sélectionnés et ont bénéficié d’un financement d’environ 80 millions d’euros. L’ensemble de ces projets permettront notamment de déployer 43 stations-services hydrogène et 158 poids-lourds, avec des objectifs respectifs de 100 et de 200 en 2023.
Un second appel à projets « Production et fourniture d’hydrogène décarboné pour des consommateurs industriels » a été lancé en février 2019 dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir opéré par l’ADEME. 5 projets ont été sélectionnés pour un financement total de 11,5 M€. L’ensemble de ces projets permettra de substituer plus de 40 000 tonnes d’hydrogène carboné par un hydrogène décarboné et d’éviter l’émission de 418 000 tonnes de CO2 sur la durée de vie des installations. Deux de ces projets portent sur l’hydrogène fatal et les trois autres concernent la production d’hydrogène sur site industriel par la mise en place d’un électrolyseur.

Deux nouveaux Appels à Manifestations d’Intérêt

De nouveaux appels à projets concernant l’hydrogène sont prévus en 2020. Pour les préparer, deux appels à manifestation d’intérêt ont d’ores et déjà été lancés. Le premier porte sur des « Projets d’envergure sur la conception, la production et l’usage de systèmes à hydrogène ». Il vise à identifier les projets structurants pour la filière hydrogène et à accélérer le développement à grande échelle de briques technologiques innovantes sur des projets industriels et d’infrastructure. Les projets retenus pourront faire l’objet de soutien soit dans le cadre d’appels à projets lancés au mois de mars, soit au niveau européen dans le cadre de projets importants d’intérêt européen commun ou du fond d’innovation.
Le second appel à manifestation d’intérêt concerne une « Aide à l’émergence de la mobilité hydrogène dans le secteur ferroviaire ». Doté de 22 M€, cet AMI s’adresse aux autorités organisatrices des transports ferroviaires régionaux et vise à soutenir l’émergence de la mobilité hydrogène dans ce secteur via les trains bi-mode (électrique/hydrogène) permettant de réduire les impacts liés à la traction ferroviaire Diesel. Produit à partir de ressources renouvelables et/ou décarbonées, l’hydrogène ferroviaire doit être développé car il conjugue l’absence d’émission de gaz à effet de serre et de pollution locale, tout en offrant la possibilité de mutualiser la mise à disposition d’hydrogène avec d’autres modes de transport.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter