← Revenir aux actualités

Niort Agglo met en service sa première navette électrique Rédigé par Philippe Schwoerer le 24 Déc 2019 à 00:00 0 commentaires

Tanlib, l’agence des transports de personnes de l’agglomération de Niort (79), avait testé dès juin 2018 le modèle Wolta importé en France par Négobus et bâti autour d’une chaîne de propulsion Rampini. L’expérimentation a été concluante, a priori, puisque ce sont les mêmes sociétés qui sont derrière la livraison de la nouvelle navette dont l’empreinte au sol occupe un rectangle de 6,1 mètres sur 2,1.

34 places

Parmi les raisons qui ont permis à Niort Agglo de se décider pour l’offre de Négobus, un nombre de 34 passagers embarqués (10 assis + 24 debout) quand les navettes concurrentes envisagées ne proposaient que 22 places. « Sa maniabilité idéale pour les centres urbains étroits, son confort grâce à sa suspension pneumatique intégrale, son accessibilité aux personnes en situation de handicap », sont les autres raisons mises en avant par la collectivité. Les 120 kilomètres d’autonomie réelle sont obtenus de batteries en lithium ferrite, jugées plus résistantes et plus stables, mais aussi moins polluantes à la fabrication.

Enveloppe de 900.000 euros

En mars prochain, 2 autres exemplaires rejoindront celui déjà en service. A eux tous, ils formeront une flotte de 3 véhicules électriques en remplacement des modèles diesel exploités jusque-là. L’opération permettra d’économiser au total 20.700 litres de gazole à l’année et d’éviter de disperser dans l’air 60 tonnes d’équivalent CO2 sur la même période. La facture énergétique se trouvera allégée de 16.000 euros environ, pour 30.000 kilomètres effectués par an par chaque engin. L’acquisition des 3 navettes électriques propulsées par Rampini coûtera la somme de 900.000 euros, dont plus de 75% seront supportés par l’Etat, l’Europe et le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) MoéBUS piloté par la société Vertigo.

Première en France

Selon le service de communication de l’agglomération de Niort, ces modèles de navettes électriques déjà en circulation à Madrid (Espagne), sont exploités pour la première fois en France. Et ce, sous les couleurs de Tanlib. « Ces nouvelles navettes desserviront les 2 circuits du centre-ville de la Brèche aux Halles en passant par les Ponts Main et la colline Saint-André », souligne la collectivité. Entrecoupés de nombreux arrêts, ces lignes semblent convenir aux engins développés par Rampini pour un tel usage. A noter que le constructeur italien propose depuis 10 ans un catalogue de véhicules électriques pour lesquels il fabrique ses propres batteries.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter