← Revenir aux actualités

Expérimentation V2G réussie pour EDF à Nice Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 07 Nov 2019 à 00:00 0 commentaires

Depuis le 4 octobre, EDF mène avec succès à Nice une expérimentation « Vehicle to Grid » et « Vehicle to Home ». Une expérimentation de smart charging à l’aide de bornes bidirectionnelles permettant à la fois de recharger la flotte de véhicules électriques de Nice-Matin, mais aussi aux batteries des véhicules électriques de restituer de l’énergie au réseau électrique lors de demandes de flexibilité de la part du gestionnaire de réseau.
Si elle est réalisée dans le cadre d’un projet européen se terminant à la fin de l’année, cette expérimentation se prolongera dans le temps. Elle est d’ailleurs l’une des premières illustrations d’une offre commerciale V2G proposée par EDF via sa filiale Dreev. Une offre appelée à se développer rapidement, d’abord auprès des entreprises, car elle conjugue une réduction des coûts de consommation d’énergie avec une démarche respectueuse de l’environnement. Rencontre avec Luc L’Hostis (Directeur des Collectivités, Territoires et Solidarités Méditerranée chez EDF) pour évoquer en détail cette expérimentation.

Luc L’Hostis, peut-on tout d’abord rappeler le contexte dans lequel vous avez mené votre expérimentation au sein de la technopole urbaine Nice Méridia ?

Cette expérimentation a eu lieu dans le cadre de Nice Smart Valley qui est la déclinaison française du projet européen InterFlex. L’objectif était de voir comment on pouvait jouer sur les flexibilités locales afin d’améliorer l’intégration du photovoltaïque dans le réseau électrique. Pour cette opération précise, nous avons expérimenté l’un de ces flexibilités locales qui concerne le « Vehicle to Grid » qui dans le cas particulier est aussi du « Vehicle to Home » puisque nous avons aussi proposé à notre client Nice-Matin d’optimiser l’alimentation de son bâtiment grâce aux batteries de son parc de véhicules électriques.

Un partenariat de 5 ans avec Nice Matin

Cette expérimentation s’inscrit-elle dans la durée ?

D’une durée de trois ans, l’opération Nice Smart Valley doit s’achever à la fin de l’année. Nous avons cependant signé avec Nice-Matin un partenariat de 5 ans, qui n’a d’ailleurs aucune raison de ne pas se prolonger ensuite. Grand quotidien régional, Nice-Matin avait le bon profil pour participer à cette expérimentation puisque le journal souhaitait verdir sa flotte de véhicules en faisant l’acquisition de véhicules électriques alors qu’au même moment, notre filiale Dreev, créée en partenariat avec la start-up californienne Nuvve, venait de lancer une offre « smart charging » utilisant le V2G.

Concrètement, comment s’est déroulée cette expérimentation?

Nous avons installé à Nice Matin deux bornes de recharge bidirectionnelle, conçues par Dreev. Des bornes permettant à la fois de recharger les véhicules électriques mais aussi d’alimenter le réseau électrique à partir de l’énergie stockée dans les batteries de ces véhicules. De son côté, Nice-Matin a acheté deux véhicules utilitaires Nissan e-NV200. Le test mis en place depuis le 4 octobre nous a d’abord permis de vérifier que le système marche et répond correctement aux demandes de sollicitations de de la part du gestionnaire du réseau. Ceci nous permet de proposer une offre dans laquelle nous rémunérons Nice-Matin pour pouvoir utiliser l’énergie de leurs véhicules afin de pouvoir alimenter le réseau électrique lors des pics de demande.

Une expérimentation gagnant-gagnant

Quel type de rémunération offrez-vous à Nice-Matin ?

Nous les rémunérons sur la base d’un forfait avec un programme qui gère automatiquement la recharge de leur flotte de véhicules en intégrant les contraintes d’usage de ces derniers. A partir de là, nous identifions les flexibilités possibles et nous en tirons parti. C’est du gagnant-gagnant. Pour le client puisqu’il est rémunéré pour ce service, mais aussi pour le réseau qui peut être allégé lors des périodes de tension, et également pour la planète en utilisant des véhicules zéro émission. L’expérimentation a débuté avec deux véhicules mais Nice-Matin a pour projet d’en acquérir prochainement une dizaine, puis de renouveler ensuite la majeure partie de sa flotte. Au fur et à mesure de cette évolution, nous les accompagnerons dans leur démarche de smart charging.

Outre Nice-Matin, vous allez proposer le même type de contrat à d’autres entreprises du secteur ?

Oui, à toutes les entreprises qui souhaitent verdir leur parc automobile. C’est avec les petits ruisseaux que l’on fait les grandes rivières. D’autre part, cela a vraiment du sens d’entrer dans cette offre unique en France proposée aujourd’hui par EDF et Dreev. Non seulement elle apporte une rémunération qui diminue de manière très conséquente le coût de la recharge des véhicules électriques, mais elle participe aussi à une démarche respectueuse de l’environnement. Nous visons d’abord les entreprises pour concerner d’emblée un nombre significatif de véhicules. A terme, en signant une multitude de contrats avec elles, l’idée est d’agréger des flexibilités pour se créer un portefeuille de flexibilité monnayable à l’échelle nationale.

Les batteries au service du recours à l’énergie solaire

En quoi cette expérimentation peut-elle aussi contribuer à utiliser davantage l’énergie solaire ?

Quand l’utilisation du photovoltaïque sur le réseau électrique se sera développée, nous aurons des périodes de production solaire qui constitueront des pics de production qu’il conviendra d’absorber. Avec la capacité de stockage de ses batteries, le véhicule électrique pourra y contribuer. D’autres expérimentations, menées en France et en Europe, montrent d’ailleurs toute leur utilité dans l’intégration des énergies renouvelables pour absorber les pics de demande ou pour sécuriser l’alimentation de territoires isolés.

partager cette actualité sur :

INFOS


EDF – Direction de la Mobilité Electrique

Immeuble Colisée

92419 COURBEVOIE


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos