← Revenir aux actualités

Toyota LQ à l’essai, une voiture électrique discute avec vous Rédigé par Philippe Schwoerer le 23 Oct 2019 à 00:00

Tout prochainement dévoilé au Tokyo Motor Show qui ouvre ses portes demain, jeudi 24 octobre 2019, le concept LQ de voiture électrique dotée d’une fonction élevée de conduite autonome et de l’agent interactif Yui à l’intelligence artificielle puissante, sera proposé à l’essai au Japon, de juin à septembre 2020. Toyota qualifie l’ensemble de « concept-car qui s’appuie sur une technologie de pointe pour créer un lien émotionnel avec le conducteur ».

La voiture

Successeur au Concept-i, la Toyota LQ est une voiture électrique 4 places dont la batterie de traction offre une autonomie de 300 kilomètres. Ses dimensions (4,53 x 1,84 x 1,48 m) sont très proches de celles d’une Tesla Model 3, pour un poids également similaire de 1.680 kilos. L’engin joue avec les matériaux, en particulier le verre, mais aussi avec les sources lumineuses, dont celle qui symbolise l’agent Yui, au beau milieu du tableau de bord. A l’extérieure, le concept LQ semble vouloir se projeter à l’avant. A bord, la sobriété est de mise. L’ensemble répond à une thématique imposée au départ : « Apprendre, grandir, aimer ».

Yui, expert en mobilité et agent IA

La présence de Yui, développé en partenariat avec le Toyota Research Institute, veut renforcer le lien entre, d’une part, le ou les conducteur(s) successifs, et, d’autre part, la voiture. Il s’agit d’une intelligence artificielle orientée vers une expérience personnalisée basée sur l’état émotionnel et la vigilance du passager placé devant le volant. Aussi bien pour le confort que pour la sécurité, Yui est capable d’échanger avec le conducteur de différentes manières : en engageant la conversation ; en utilisant des fonctions intégrées au siège destinées à attirer l’attention ou à réduire le stress ; via l’éclairage intérieur, la climatisation, des parfums et d’autres interactions. En outre, Yui peut diffuser des musiques choisies en fonction de l’environnement de conduite, fournir en temps réel des informations sur des sujets qui intéressent l’automobiliste, et s’adresser également aux autres occupants du véhicule.

Conduite autonome

Le Concept LQ dispose de la conduite autonome de niveau 4. Le véhicule est donc capable d’assurer seul l’ensemble des fonctions critiques de sécurité sur un trajet complet à partir d’indications fournies au départ par le conducteur. Elle se complète d’un voiturier autonome, développé en collaboration avec Panasonic Corporation, qui permet aux passagers de quitter le véhicule ou d’entrer à bord, hors de l’enceinte du parking où l’engin ira se garer automatiquement à une place attribuée. Outre le gain d’espace entre les voitures en stationnement (20 cm suffisent alors), ce dispositif soulagera toutes les personnes à la mobilité définitivement ou temporairement réduite (handicapés physiques, femmes enceintes, enfants en bas âge, seniors, etc.).

A l’essai

Le 21 octobre, le constructeur nippon a annoncé un « Toyota Yui Project Tours 2020 », le programme d’essais routiers qui sera ouvert au public de juin à septembre de l’année prochaine. Pour faire partie des sélectionnés, les automobilistes intéressés devront s’inscrire via le site dédié où des informations complémentaires seront régulièrement ajoutées. Les candidats retenus communiqueront en amont, à l’aide d’une application pour smartphone, leurs centres d’intérêt et leurs préférences. De quoi initier la conversation avec l’agent Yui.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Jurassic Electric Tour 2020
LES UTILISATEURS TEMOIGNENT – Pascal, chauffeur de Taxi en Tesla Model 3 à Cagnes-sur-Mer
Toutes les vidéos