← Revenir aux actualités

De 200 à 2.200 bus électriques en Europe en 5 ans Rédigé par Philippe Schwoerer le 22 Oct 2019 à 00:00

Jusqu’à ce mercredi 23 octobre 2019, le salon européen Busworld, dédié aux autocars et autobus, a pris place à Bruxelles (Belgique). Les organisateurs mettent en avant les modèles alimentés avec des énergies alternatives. C’est l’occasion de faire un point rapide sur la pénétration des bus électriques en Europe.

800 Solaris

Selon les chiffres communiqués par Busworld, sur les 2.200 bus électriques qui circulent en Europe cette année, 800 ont été produits par le constructeur polonais Solaris. Ses engins sont en service dans 72 villes du territoire, dont 90 à Berlin (Allemagne), 250 à Milan (Italie), et 130 à Varsovie (Pologne). Pour l’exercice 2018, « 47% des autobus construits par Solaris sont alimentés par un système de propulsion alternatif », souligne l’organisation du salon Busworld.

Part grandissante des constructeurs chinois

Le Chinois Yutong à livré en Europe l’année dernière 589 bus électriques, en particulier les modèles U12 (Prix Design 2019) et T13 conçus spécifiquement pour le territoire. A noter que cette entreprise est en tête du podium des constructeurs de véhicules de transport en commun alimentés par des énergies alternatives. Au niveau mondial, Yutong a déjà écoulé plus de 120.000 bus électriques qui assurent leur service dans 380 villes, avec une part de marché de 15%. Derrière lui, BYD, avec plus de 50.000 unités livrés. Ce dernier dispose de ses propres usines en Hongrie et en France à Beauvais (60).

Electrique H2

De son côté, Van Hool se distingue pour avoir déjà livré 130 autobus électriques à pile hydrogène. Le constructeur belge a noté que les commandes pour ces véhicules sont plus importantes, avec quelques dizaines d’unités à la clé la plupart du temps. Ainsi pour assurer le transport de passagers dans les ville de Cologne et Wuppertal, en Allemagne, mais aussi aux Pays-Bas via l’opérateur Qbuzz. A noter que ce constructeur a reçu cette année le Grand prix Busworld pour son modèle de trambus H2 Exqui.City 18 FC développé en particulier pour la ville de Pau (64).

Nouvelle usine VDL

Busworld révèle que le constructeur néerlandais VDL s’apprête à construire une nouvelle usine en Belgique, à Roeselare d’où sortiront dès 2022 des bus à propulsion électrique. L’entreprise a déjà lancé 500 de ces véhicules dans 11 pays. De son côté, Michelin s’active à développer des pneus spécifiques avec une moindre résistance au roulement et moins de bruit. La série X-Z Incity Energy bénéficie d’une capacité de charge jusqu’à 8 tonnes par essieu, contre 7,5 t habituellement. Ceci pour s’adapter aux bus électriques dont le poids est supérieur du fait des batteries de traction.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – une conductrice de Tesla Model 3 instructive
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Olivier ingénieur informatique chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos