← Revenir aux actualités

Les véhicules électrifiés progressent en Europe chez Kia de 36% Rédigé par Philippe Schwoerer le 08 Fév 2019 à 00:00 0 commentaires

Les ventes européennes du constructeur coréen en véhicules électriques et hybrides, rechargeables ou non, ont augmenté de plus d’un tiers en 2018 par rapport à l’exercice précédent. Avec 58.029 exemplaires lancés sur les routes, les modèles dotés d’un groupe motopropulseur électrifié représentent désormais près d’un huitième (11,7%) de l’ensemble des ventes de la marque en Europe. A comparer avec un volume de 494.304 véhicules Kia écoulés sur le territoire en 2018, en progression de 4,7%.

Suite de chiffres pour l’Europe…

Si l’on remonte 10 ans en arrière, on s’aperçoit que Kia connaît une progression constante depuis 2008, avec, pour effet, des ventes qui ont doublé sur ce laps de temps. En outre, le constructeur se réjouit de constater que sa part de marché s’est élevée à 3,2%, « soit son plus haut niveau de toute l’histoire de la marque ». Directeur d’exploitation de Kia Motors Europe, Emilio Herrera commente : « Kia est la seule marque automobile à pouvoir se prévaloir d’une hausse de ses ventes au cours de chacune des dix dernières années. La qualité, le design et la personnalité des modèles de notre gamme en pleine expansion nous ont permis d’enregistrer des résultats systématiquement supérieurs à la moyenne du marché, et ainsi de doubler notre part de marché depuis 2008 ».

…et pour la France

En France, cette part de marché est de 1,95%, avec une année record également : 42.313 véhicules vendus, en progression de 13,6% par rapport à 2017. Ce dynamisme, notre adhérent l’explique en grande partie par « le lancement au cours de ces deux dernières années d’une gamme complète de crossovers et de groupes propulseurs électrifiés […] en dépit d’un contexte économique difficile ». La courbe en croissance depuis 10 ans amène Kia à envisager une nouvelle hausse de ses chiffres pour 2019, qui porterait son record de ventes aux environs des 46.000 unités. Le constructeur compte sur la garantie de 7 ans (ou 150.000 kilomètres) pour continuer à séduire les automobilistes. Un engagement « qui reste à ce jour sans équivalent sur le secteur automobile », souligne Emilio Herrera.

Les hybrides rechargeables

Disponible en versions berline 4 portes et SW (Sport Wagon = break), la Kia Optima hybride rechargeable a également connu en 2018 des ventes record en Europe, avec 4.573 exemplaires écoulés, soit une progression de 49,1% (en glissement annuel). Une des particularités majeures du Niro, crossover de segment C, est que ce modèle est exclusivement proposé avec un groupe motopropulseur électrifié : hybride, hybride rechargeable, et électrique sous la dénomination e-Niro. Cet engin est devenu le cinquième modèle le plus vendu de la marque en Europe, avec 45.255 unités écoulées, dont 34.642 (3.929 en France) hybrides et 9.951 (443 dans l’Hexagone) hybrides rechargeables, soit une hausse de ses ventes de 33,6%.

e-Niro

En matière de véhicules électriques, l’année 2018 a été marquée chez Kia par le lancement du e-Niro, un véhicule encensé par la presse européenne pour son autonomie, sa qualité de fabrication, le tout conjugué avec un prix plutôt doux si on le met en perspective avec ses performances, son équipement et son niveau de service. Bien que les premières livraisons aient été effectuées dans les dernières semaines de 2018, le e-Niro s’est tout de même vendu en Europe à 662 exemplaires, dont 205 unités pour la France où il est commercialisé depuis octobre dernier. Proposé à partir de 38.500 euros TTC dans l’Hexagone (finition e-Active), desquels un bonus gouvernemental de 6.000 euros est à déduire, le e-Niro est proposé avec 2 capacités pour sa batterie lithium-ion polymère : 64 et 39,2 kWh, pour des autonomies WLTP respectives de 455 et 289 kilomètres. Le pack accepte la recharge rapide Combo CCS jusqu’à une puissance de 100 kW. La puissance de la motorisation électrique diffère selon la capacité choisie pour la batterie : 100 kW avec le pack 39,2 kWh, et 150 kW avec celui de 64 kWh.

Soul EV = e-Soul

De son côté, le Kia Soul EV, comme on le connaît aujourd’hui, s’apprête à disparaître des concessions. En 2018, il a enregistré ses meilleurs chiffres de ventes : 6 402 unités distribuées en Europe, soit une hausse de 12% en glissement annuel. « Pour la toute première fois de son histoire, les ventes de ce modèle tout électrique ont dépassé les ventes combinées des versions essence et diesel du Soul », souligne Kia. En 2019, le constructeur coréen compte poursuivre dans la voie des modèles électrifiés. A côté de propositions totalement inédites, le Soul EV va devenir e-Soul. En Europe, Kia ne commercialisera plus ce véhicule avec des motorisations thermiques. En plus d’un rajeunissement de sa ligne (optiques de phares beaucoup plus effilées horizontalement, feux arrière d’un seul tenant en forme de virgules, etc.) et de généreuses retouches dans l’habitacle, le e-Soul reprendra la batterie 64 kWh du e-Niro, pour une autonomie qui devrait friser les 500 kilomètres, soit le double de celle reconnue pour le modèle actuel. Au passage l’engin quitte le standard CHAdeMO pour adopter la recharge rapide Combo CCS qui va le rendre compatible, par exemple, avec le réseau de superchargeurs Ionity en pleine phase de développement actuellement.

partager cette actualité sur :

INFOS


Kia France

Immeuble H2O

92500 Rueil-Malmaison Cedex


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter