← Revenir aux actualités

Davantage d’autonomie avec des onduleurs Eaton plus légers ? Rédigé par Philippe Schwoerer le 22 Jan 2019 à 00:00

Eaton s’apprête à expérimenter avec un constructeur, en situation, réelle, sa future gamme d’onduleurs à haute performance pour véhicules électrifiés, de l’hybride léger aux modèles 100% électriques. En baissant le poids de l’appareil, Eaton estime contribuer à améliorer l’autonomie électrique des véhicules qui obtiennent tout ou partie de leur mobilité grâce à une batterie de traction. Des chiffres pour bientôt !?

Constructeur mondial

Ces nouveaux onduleurs, « qui tirent l’électricité de la batterie et contrôlent la manière dont elle est appliquée au moteur pour gérer la puissance et le couple, seront testés par un constructeur mondial au premier trimestre 2019 ». Nissan, Toyota, Mitsubishi, Mercedes, BMW, etc. : La liste des constructeurs qui comptent Eaton parmi leurs fournisseurs est grande. Lequel va expérimenter tout prochainement la nouvelle gamme d’onduleurs dont la densité de puissance est de 35 kWh par litre, pour une efficacité de 98% ? « Avec une densité de puissance élevée et une conception compacte et légère, l’onduleur permettra de maximiser l’autonomie tout en occupant moins de place dans le véhicule », assure Eaton.

Depuis l’hybridation légère

Si Eaton met principalement en avant l’exploitation de sa nouvelle technologie dans les véhicules 100% électriques, l’entreprise précise que ses nouveaux onduleurs concernent toutes les forment de voitures électrifiées, depuis l’hybridation légère en passant par les modèles à pile hydrogène. Une palette étendue de véhicules pour une gamme unique !? « La plupart des constructeurs mondiaux en automobiles poursuivent une ou différentes stratégies d’électrification des véhicules. Les produits que nous développons doivent donc prendre en charge toute une gamme d’applications. Quelle que soit la stratégie choisie, les véhicules électriques ont besoin d’une électronique de puissance compacte et efficace, et notre nouvelle gamme d’onduleurs peut être adaptée à un large éventail d’exigences et d’applications clients », plaide Scott Adams, vice-président directeur de la branche eMobility d’Eaton.

Marché dynamique

« Le marché des onduleurs pour véhicules électriques est toujours en train d’émerger », indique Scott Adams qui souligne, parmi les avantages à préférer le catalogue Eaton, que l’équipementier dispose de solides partenariats avec des fournisseurs clés de composants électroniques de puissance et que ses onduleurs « sont conformes à la norme ISO 26262 relative à la sécurité fonctionnelle ». Avec des clients dans plus de 175 pays, l’entreprise projette de peser à horizon 2030 une part de 38% sur les dispositifs embarqués dans les véhicules électrifiés pour le fonctionnement de leurs groupes motopropulseurs. A ce jour, plus de la moitié des systèmes de fusibles haute tension montés sur ces mêmes engins sortent de ses usines.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de Zeplug
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos