← Revenir aux actualités

Baromètre des villes cyclables : Réponses attendues pour fin novembre Rédigé par Philippe Schwoerer le 15 Nov 2017 à 00:00 0 commentaires

La Fédération des usagers de la bicyclette (FUB) a ouvert jusqu’au 30 novembre 2017 une vaste enquête pour recueillir les attentes des Français en matière de politique vélo. Avec les 60.000 premières réponses reçues, l’organisation voit déjà se dessiner les contours d’une France cyclable.

Assises nationales de la mobilité

Dans son communiqué de presse daté du 9 novembre 2017, la Fédération des usagers de la bicyclette assure que son baromètre des villes cyclables « est la première enquête nationale d’ampleur auprès des usagers du vélo ». Elle estime également que cette opération serait « la plus large contribution citoyenne aux assises nationales de la mobilité ». La Fub milite : « Les mesures qui en seront issues dans la loi d’orientation de la mobilité ne peuvent pas se limiter à des mesurettes : l’attente des Français est réelle en matière de politique vélo ».

60.000 réponses déjà reçues

Mis en ligne en septembre dernier à l’occasion de la semaine de la mobilité, disponible jusqu’au 30 novembre prochain sur la plateforme Web www.parlons-velo.fr, le questionnaire « qui s’inscrit dans une démarche scientifique internationale », selon les propres termes de la Fub, « vise à recueillir le ressenti des cyclistes français sur les conditions de déplacement dans leur territoire ». La fédération se réjouit d’avoir déjà reçu plus de 60.000 réponses qui permettront « d’objectiver les freins au développement de la mobilité à vélo et offriront des pistes aux pouvoirs publics » pour orienter leurs politiques dédiées. De l’avis de l’organisation et de ses partenaires, cette performance « montre l’appétence des Français pour la solution vélo ».

Au moins 50 réponses par commune

La Fub oppose le succès de son opération avec des assises de la mobilité en demi-teinte qui « peinent à convaincre que la politique du tout voiture est enfin rompue et que l’on peut enfin envisager de manière crédible une mobilité multimodale, où la marche et le vélo retrouvent leur juste place ». Si la fédération constate que, « loin des clichés sur le relief ou le climat, des villes de toutes tailles et dans toutes les régions montrent un fort engouement pour l’enquête », elle prévient que les communes qui ne seront pas représentées par au moins 50 questionnaires validés ne figureront pas dans les résultats de l’étude qui suivra. Elle se pose pour elles légitimement ces question : « S’agit-il de territoires où le vélo n’est pas une alternative viable ? Les politiques de mobilité ont-elles encouragé ce mode de déplacement ? ». Voilà pourquoi, à 2 semaines de la clôture de sa vaste consultation, elle appelle « les collectivités et les citoyens à relayer l’enquête au maximum » pour assurer la visibilité la plus large des attentes partout en France.

Palmarès complet en mars 2018

Les premières tendances nationales seront communiquées dans le cadre des assises de la mobilité, début décembre. Ensuite, c’est le palmarès complet du baromètre des villes cyclables qui sera présenté et commenté lors du congrès annuel de la Fub, programmé le 16 mars 2018 à Lyon (69). En attendant, les premiers résultats sommaires sont dévoilés dans l’analyse qui accompagne le communiqué de presse proposé au téléchargement ci-dessous. A la fin du questionnaire qui ne demande pas plus de 5 minutes d’attention, il est suggéré de transmettre, facultativement, son adresse de messagerie, afin de recevoir directement les conclusions de l’opération.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
Toutes les vidéos