← Revenir aux actualités

Les constructeurs japonais très attendus au Tokyo Motor Show Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 23 Oct 2017 à 00:00 0 commentaires

L’édition 2017 du Tokyo Motor Show ouvrira ses portes à la presse mercredi, deux jours avant l’ouverture officielle de ce salon de l’auto qui se déroulera jusqu’au 5 novembre. Si 19 marques internationales exposeront leurs véhicules, ce sont les constructeurs japonais qui, à domicile, seront les plus attendus. Des constructeurs qui seront bien dans la tonalité voulue par les organisateurs qui souhaitent mettre en vedette la mobilité du futur, ainsi que le fleuron de la technologie automobile. De Toyota à Mitsubishi, en passant par Honda et Nissan, ils présenteront en effet de nombreux concept-cars faisant la part belle à l’électrique et à la conduite autonome. Tour d’horizon de quelques-unes de ces nouveautés que le public pourra découvrir, souvent en avant-première mondiale.

Toyota fait feu de tout bois

Toyota compte exposer à Tokyo de nombreuses nouveautés, aussi bien des véhicules électriques et hybrides, mais aussi fonctionnant à l’hydrogène. En matière de véhicules 100% électrique la famille Concept-i s’agrandira. Au modèle compact et très stylisé, déjà aperçu au dernier CES de Las Vegas, viendra s’ajouter le Concept-i Ride, aux dimensions contenues avec une longueur de 2,5 m, conçu plus particulièrement pour l’autopartage. Tout comme le Concept-i, il est doté d’une technologie de conduite autonome. Egalement autonome, le troisième membre de la famille est un gyropode de type Segway, le « Concept-i Walk », capable de proposer notamment des parcours pré-établis lors d’excursions touristiques. Toyota n’oublie pas l’hydrogène en présentant « SORA », un bus doté de deux piles à combustible de 114 kW et susceptible d’accueillir près de 80 passagers à bord. L’autre nouveauté très attendue sera le concept « Fine-Comfort Ride » dans lequel Toyota dévoile sa vision du « salon roulant ». Une grande berline animée par des moteurs électriques dans chaque roue, alimentée par une pile à hydrogène offrant près de 1 000 km d’autonomie.

Un concept de coupé sportif électrique pour Honda

Après avoir présenté à Francfort son concept Urban EV à l’allure rétro-nostalgique, prélude à une citadine de série attendue en 2019, Honda continuera de manifester son nouvel intérêt pour l’électrique en exposant sa vision d’un avenir sportif électrique. Dévoilée en première mondiale, la Honda Sports EV Concept est d’ailleurs une déclinaison de la plateforme de l’Urban EV Concept, mais cette fois sous la forme d’un coupé sportif compact. Les rares images que le constructeur a laissées filtrer laissent entrevoir un profil type Mustang Fastback avec une ligne de toit fuyant vers la poupe et des ailes arrière musculeuses avec des feux arrière carrés. La voiture, qui allie une motorisation 100% électrique et une technologie d’intelligence artificielle au sein d’une caisse compacte, serait conçue avec des éléments de carrosserie souples afin de s’adapter à tous les modes de vie. De quoi susciter, aux dires des ingénieurs de chez Honda, un sentiment de joie et un lien émotionnel avec la conduite.

Deux nouveaux concept-cars pour décliner la Nissan Intelligent Mobility

Malgré ses problèmes actuels au Japon où il vient de suspendre la production de ses voitures, Nissan sera bien présent au salon de Tokyo où il continuera de décliner sa vision de la mobilité intelligente du futur. Une vision que l’on retrouvera dans le concept Leaf Nismo, une version sportive de la Nouvelle Nissan Leaf susceptible de séduire une clientèle plus jeune. Elle sera également présente au travers d’un autre concept-car sur lequel le constructeur entretient le mystère en ne diffusant qu’une simple silhouette parcourue de liserés lumineux bleus, ce qui semble indiquer une motorisation électrique. Ce concept devrait en fait préfigurer l’arrivée prochaine au sein de la marque d’un SUV électrique qui serait aussi communiquant et autonome. Une arrivée dont la rumeur s’est faite très pressante en septembre lors du dernier salon de l’auto de Francfort. L’idée d’un crossover produit par Nissan n’est d’ailleurs pas nouvelle et fait partie de la stratégie d’élargissement de la gamme de véhicules électriques annoncée par Carlos Ghosn, le patron de l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Mitsubishi mise sur l’Intelligence Artificielle

Le nouveau partenaire de l’Alliance ne sera pas en reste à Tokyo où il dévoilera le Mitsubishi e-Evolution Concept. Un véhicule électrique très évolué qui, en misant à fond sur l’Intelligence Artificielle, affiche de belles promesses en matière de motorisation, de conduite et d’assistance embarquée. Ce petit coupé quatre portes aux lignes dynamiques est en effet propulsé par trois moteurs électriques, l’un situé sur l’essieu avant et les deux autres sur les roues arrière. Mais la véritable innovation réside dans son Intelligence Artificielle embarquée. Grâce à une étude préalable du comportement du conducteur au moyen de nombreux capteurs installés dans la voiture, celle-ci permettra d’adapter le niveau des aides électroniques et viendra plus ou moins l’épauler dans ses tâches de conduite afin de garantir la meilleure maîtrise possible du véhicule. Si avec son look futuriste faisant penser à une Batmobile, ce concept-car a de quoi impressionner, il incarne surtout pour le constructeur : « la nouvelle génération de SUV crossover tout électrique haute performance.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter