← Revenir aux actualités

Mitsubishi soulève davantage le voile de son SUV coupé e-Evolution Rédigé par Philippe Schwoerer le 10 Oct 2017 à 00:00 0 commentaires

Il y a un peu plus de 15 jours, Mitsubishi anticipait sa présence au 45e salon de Tokyo (Japon) programmée du 27 octobre au 5 novembre prochains, en levant à peine le voile sur son concept de SUV coupé électrique e-Evolution, l’un des 12 modèles qui seront exposés sur place. Le suspense est entretenu par le constructeur qui vient de livrer une photo de la face avant et une autre de côté, accompagnées de généreuses précisions sur les technologies embarquées.

Des lignes fluides

Le premier communiqué de presse émis pour présenter le SUV coupé e-Evolution de Mitsubishi Motors Corporation nous promettait « L’audace d’une ambition ». Le nouveau document souligne : « Ce concept tout électrique donnera une indication de la direction que Mitsubishi Motors pourrait prendre dans un avenir proche ». La première photo livrée, de 3/4 arrière, ne révélait pas grand chose avec un véhicule de couleur noir qui perdait ses lignes dans un fond tout aussi sombre. Seuls quelques reflets laissaient entrevoir un mélange de galbes et de lignes coupées à la serpe. Les 2 photos supplémentaires baignent dans la même ambiance. Pas de poignées sur les 4 portes, et un rétroviseur extérieur très fin qui semble être le support à une caméra. Les lignes apparaissent désormais fluides, avec un pare-brise qui fuit vers l’infini, laissant à penser que la recherche autour de la pénétration dans l’air a été tout particulièrement soignée. La garde au sol semble importante, avec des roues qui veulent hisser l’engin bien au-dessus des obstacles.

Chaîne à traction intégrale

Mitsubishi n’entre que progressivement dans l’évocation de la chaîne de traction qui équipe son SUV coupé e-Evolution, ne fournissant pas encore de chiffres. Elle embarque 3 moteurs électriques haute performance à couple élevé, un pour les roues avant, 2 sur l’essieu arrière, « alimentés par un système de batteries haute capacité afin de garantir une grande souplesse de conduite et une grande réactivité ». Les 2 appareils en poupe intègrent un nouveau procédé qui les associe via un dispositif AYC (Active Yaw Control) de contrôle vectoriel du couple à commande électronique. « Indépendamment de la nature des routes empruntées (en ville, sur voie rapide ou sur route sinueuse), le système garantit en toutes circonstances une agilité et une vivacité de conduite en parfaite adéquation avec les sollicitations du conducteur », commente le service de communication du constructeur.

Intelligence artificielle

Avec le Mitsubishi e-Evolution Concept, MMC étend son savoir-faire dans le domaine des SUV électriques ainsi que son expertise en matière de transmission intégrale, et franchit un tout nouveau palier en y associant l’intelligence artificielle (IA). Ces éléments combinés de façon transparente garantissent au conducteur une sécurité et un agrément de conduite à la hauteur de ses attentes, quels que soient les conditions climatiques et les terrains », promet le constructeur qui se réjouit de stimuler avec ce nouvel engin « la curiosité intellectuelle du conducteur et des passagers ». Concrètement, « le système repose sur un ensemble de capteurs qui détectent instantanément la moindre modification des conditions de route et de circulation, ainsi que les intentions du conducteur ». Que la personne au volant soit novice ou rompue à l’usage d’un tel engin, le dispositif est conçu pour « assurer une parfaite coordination » entre elle et les réactions du véhicule.

Assistance

Une fonction d’assistance spéciale vise à améliorer la conduite en transférant des connaissances au conducteur. Au préalable, le dispositif va établir le niveau de compétence de ce dernier, élaborant alors « un programme de formation qui lui dispense des conseils par le biais d’instructions vocales et d’un grand écran intégré au tableau de bord », assure le communiqué de presse. Détente et sécurité à bord, mais aussi véritable expérience de conduite connectée avec la gestion possible des communications entre le conducteur et les membres de sa famille à la maison. « L’assistant personnel IA permet une connectivité avec divers appareils et contenus. Il peut par exemple être connecté à un drone afin de contrôler l’état du trafic en amont, ou proposer aux occupants une vue aérienne de tous les lieux qu’ils traversent », complète le CP.

Démonstrateur

Au salon de Tokyo, certaines fonctionnalités de l’intelligence artificielle feront l’objet d’une démonstration. La plupart s’appuient sur un système très poussé de dialogue entre la machine et les occupants. « L’assistant personnel IA utilise la toute dernière technologie d’intelligence artificielle, dont la reconnaissance vocale et le traitement du langage naturel, afin de saisir correctement tous les propos des occupants, et de converser avec eux dans un langage aussi naturel que possible, malgré les bruits de la route », apprend-on du document. Si le conducteur peut exploiter ce moyen de communication pour commander par la voix divers équipements (climatisation, essuie-glaces, projecteurs, etc.), il n’est pas le seul à recevoir les bénéfices du système. « Grâce à sa technologie Voiceprint et à sa fonction de reconnaissance des personnes, il est capable d’identifier les différents occupants, d’obtenir des informations les concernant d’après leurs propos et leur comportement, et de leur proposer ainsi des services adaptés à leurs goûts et à leurs besoins », assure Mitsubishi Motors.

partager cette actualité sur :

INFOS


M Motors Automobiles France

Parc d'Activités des Béthunes

95067 CERGY PONTOISE CEDEX


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos