← Revenir aux actualités

L’électromobilité au service de la mobilité durable Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 09 Oct 2017 à 00:00 0 commentaires

Retour sur la première édition des Journées AVEM de l’électromobilité, qui s’est déroulée les 28 et 29 septembre à Cagnes-sur-Mer. De nombreuses tables rondes se sont succédées lors de la partie colloque de ces Journées. La première d’entre elle avait pour thème : l’électromobilité au service de la mobilité durable. Quatre interventions ont permis de mettre en lumière plusieurs initiatives qui concourent au développement durable comme le service d’autopartage de voitures électriques Auto Bleue mis en place au sein de la Métropole Nice Côte d’Azur ou les trois offres en matière de bus électriques proposées par ABB afin de s’adapter au mieux aux différents souhaits des collectivités. Autre exemple avec Bemobi, filiale de La Poste qui met en place les offres et services en termes d’écomobilité au sein de ce groupe qui dispose de la première flotte mondiale de véhicules électriques d’entreprises. Enfin, focus sur la politique de la Principauté de Monaco pour favoriser le développement de la mobilité électrique sur son territoire.

Service pionnier de l’autopartage, Auto Bleue innove encore

Créé en 2011, avant même le lancement sur Paris d’Autolib, Auto Bleue fut véritablement le pionnier en France des services d’autopartage de véhicules électriques. Un service qui a progressivement rencontré son public puisqu’il compte aujourd’hui 9 500 utilisateurs inscrits qui ont réalisé l’an dernier 44 000 locations, à la fois pour l’offre en boucle Zen dans laquelle l’usager restitue l’un des 200 véhicules à disposition à l’endroit où il l’a pris, mais aussi pour l’offre en trace directe Flex où l’abonné peut le rendre dans n’importe quelles des 60 stations réparties sur l’ensemble du territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur. Toujours soucieux d’innover, Auto Bleue a lancé fin juillet une expérimentation avec 20 Renault Zoé 2017 disponibles en free-floating. Des voitures que l’on peut donc prendre et restituer n’importe où dans le centre de Nice. Le Directeur d’Auto Bleue, Yann Bauchet, a livré lors de ce colloque les premiers résultats de cette nouvelle offre baptisée Izzie. Des résultats très encourageants avec un peu plus de 260 utilisateurs en deux mois, soit 3 fois plus qu’au lancement d’Auto Bleue. Grâce à Izzie, Auto Bleue étend son rayon d’action et la zone de restitution des véhicules devrait être prochainement encore élargie.

ABB présente ses solutions pour les bus électriques

Fabricant de matériel dans le domaine du transport et des infrastructures, le groupe ABB propose une multitude de solutions pour relever les défis d’une mobilité durable. Responsable de l’activité infrastructures de recharge, Eric Muret a profité des Journées AVEM de l’électromobilité pour présenter les offres d’ABB pour les bus électriques. 3 propositions distinctes pour s’adapter aux besoins spécifiques des différentes collectivités ou Autorités Organisatrices de Transports qui réfléchissent à la conversion à l’électrique de leurs flottes de bus. La première solution proposée utilise la technique dîtes du biberonnage. La recharge des bus se fait toutes les deux stations, le temps de l’arrêt du bus. Un système qui est opérationnel depuis 3 ans à Genève et qui va être mis en place prochainement à Nantes. Dans la seconde solution, relevant de l’approche OppCharge, la recharge se fait uniquement en bout de ligne au terminus. Nécessitant des batteries embarquées plus importantes, ce système a été adopté par de nombreux constructeurs et est actuellement à l’essai dans une grande ville française. Dans la troisième solution, que semble aujourd’hui privilégier la RATP, la recharge se fait uniquement la nuit au dépôt. La charge de nuit ne nécessite pas d’infrastructures en ville, mais réclame par contre au dépôt des puissances très importantes qu’il faut savoir bien gérer.

La Poste veut valoriser son savoir-faire et souhaite développer la pratique du VAE

Le Groupe La Poste, qui possède la première flotte mondiale de véhicules électriques d’entreprise, a souhaité capitaliser sur son savoir-faire pour accompagner les entreprises et les collectivités qui souhaitent se convertir à l’électromobilité. Consultant écomobilité chez Bemobi (la filiale de La Poste qui s’occupe de ses services et solutions d’écomobilité), Alexandre Vallès a présenté cette politique lors des Journées AVEM. L’offre de Bemobi se décline en 4 types de services : le conseil, la gestion, la mobilité collaborative et la formation. L’objectif et de susciter l’émergence de solutions alternatives aux déplacements en voiture individuelle à moteur thermique. L’idée est de générer des bouquets de mobilité comprenant notamment le covoiturage ou l’autopartage, mais aussi des éléments de mobilité douce ou active comme la marche ou le vélo. Bemobi qui souhaite particulièrement développer la pratique du Vélo et du VAE, vient de lancer une offre spécifique avec des VAE en location longue durée. Un dispositif complet, fourni clé en mains, destiné notamment aux collectivités afin de permettre à leurs citoyens de disposer d’un vélo à assistance électrique durant 3 à 12 mois.

Monaco, territoire propice à la mobilité électrique

Si la Norvège est souvent citée en exemple pour le développement de la mobilité électrique, la Principauté de Monaco est aussi un territoire sur lequel elle a connu un bel essor. Comme l’a rappelé Raoul Viora, le Président de MC2D (Association qui œuvre à la sensibilisation de la population et des pouvoirs publics sur les problèmes environnementaux dans l’optique d’un développement durable de la Principauté), sur les 44 000 véhicules immatriculés aujourd’hui à Monaco, 1600 sont électriques (758), hybrides ou hybrides rechargeables. Cette pénétration relativement importante est le fruit d’une politique active de la Principauté. Pour les véhicules électriques, qui sont exemptés de frais d’immatriculation, celle-ci accorde une subvention à l’achat de 30% du prix du véhicule (plafonnée à 9 000 €), mais également la gratuité de la recharge dans les parkings publics dans lesquels se trouvent 574 point de charge, ainsi que la gratuité du stationnement en surface. Par ailleurs, Monaco a lancé avec Sodetrel un service d’autopartage en free-floating. Dénommée Mobee, ce service compte 310 utilisateurs qui ont à leur disposition 25 Renault Twizy. Enfin, la Principauté propose également, à 800 abonnés, plus d’une centaine de vélos électriques en libre-service, répartis sur 17 stations. Un ensemble de mesures cohérentes qui font de Monaco une place forte de la mobilité électrique.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Jurassic Electric Tour 2020
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Pierre un ingénieur de chez SAP Labs France Mougins
Toutes les vidéos