← Revenir aux actualités

L’ADEME soutient la diversification du mix énergétique dans les transports Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 22 Juin 2017 à 00:00 0 commentaires

Avec ses appels à projets sur les infrastructures de recharge, l’ADEME a insufflé une dynamique favorable à l’électromobilité. Si cette dernière doit occuper une place importante dans la nécessaire « verdification » du mix énergétique dans le domaine des transports, elle ne constitue pas la seule solution pour l’ADEME qui souhaite également encourager d’autres alternatives sur les territoires, mais en veillant à ce que leur développement s’effectue de manière cohérente. Entretien avec Gaëlle Rebec (Directrice de la Direction régionale Provence-Alpes-Côte d’Azur de l’ADEME) qui développera cette idée lors des Journées AVEM de l’électro-mobilité durant lesquelles elle souhaite aussi que soit engagée une réflexion sur les nouveaux usages de la voiture rendus possibles par les véhicules électriques.

Gaelle Rebec, l’ADEME a décidé de soutenir les Journées AVEM de l’électro-mobilité qui se dérouleront les 28 et 29 septembre. Qu’attendez-vous de cette manifestation ?

Nous sentons que les sujets de l’électromobilité et des carburants alternatifs sont en train de prendre une nouvelle dimension. Dans la Région Provence Alpes Côte d’Azur, il y a beaucoup d’enjeux liés à la qualité de l’air et les pouvoirs publics, comme les collectivités, associations, fédérations et les acteurs privés, ont conscience de la nécessité de faire évoluer la situation. De fait, nous soutenons en région Provence Alpes Côte d’Azur les événements qui ont pour objectif de sensibiliser et de valoriser les exemples qui marchent afin d’encourager de nouvelles initiatives visant à décarboner le mix énergétique dans les transports pour sortir d’une logique fossile unique.

Un déploiement cohérent de toutes les solutions alternatives

La mobilité électrique doit-elle occuper une place majeure dans la « verdification » du mix énergétique pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre ?

C’est un des éléments mais ce n’est pas la seule solution. L’ADEME s’est engagée dans l’électromobilité à travers des appels à projets nationaux dans le cadre des Investissements d’Avenir. L’objectif était de déployer une offre minimale d’infrastructures de recharge permettant aux personnes d’initier un mouvement de bascule vers le véhicule électrique. Mais d’autres solutions alternatives existent et nous apportons également notre soutien à la filière gaz (le GNV) et dans le futur à la filière hydrogène qui doit encore pousser la recherche pour adapter la technologie à des moyens de transport comme les bus urbains, la filière logistique… L’idée n’est pas de déployer à tout prix, mais de le faire de manière cohérente sur un territoire et en concertation.

De futurs appels à projets régionaux

Concrètement, comment l’ADEME encourage-t-elle cette diversité énergétique dans le domaine des transports ?

Tout d’abord, nous n’agissons pas seul au niveau de la Région PACA. Nous le faisons avec les services de l’Etat et le Conseil Régional. Sur 2017 et 2018, nous travaillons à impulser de nouveaux appels à projets régionaux pour favoriser le recours à des carburants alternatifs. Ceci viendra possiblement en complément de nouveaux appels à projets nationaux qui devraient émerger sur le sujet lorsque le nouvel exécutif aura précisé ses grandes orientations en matière de mobilité et de transport. Au niveau régional, nous cherchons à avoir une idée plus précise de la complémentarité entre les nouveaux types de carburants alternatifs, mais également à déterminer si nous devons raisonner uniquement en termes d’infrastructures ou inclure aussi les nouveaux services.

Un déploiement des bornes en bonne voie

Dans le domaine de la mobilité électrique, l’ADEME a piloté de nombreux projets territoriaux en matière d’implantation d’infrastructures de recharge. Le déploiement des bornes s’effectue-t-il correctement et assez rapidement ?

Sur les premiers appels à projets, nous avons sur la région PACA un potentiel de plus de 1 200 points de recharge. Les collectivités et les syndicats d’énergie se sont fortement mobilisés sur cette question pour proposer des plans de déploiement intéressants à l’image par exemple de ce qui a été proposé sur les territoires alpins du 04 et du 05. Par contre, la mise en œuvre de ces plans ne se fait pas instantanément car il faut d’abord étudier la technologie que l’on va installer, puis mettre en place des groupements d’achats. Il y a donc effectivement un délai entre le moment où la décision est prise et celui où les bornes sont installées. Mais globalement on est bien en ordre de marche pour installer ces infrastructures et offrir une offre de base minimale sur les territoires de la région.

Penser l’usage de la voiture autrement

Le développement de l’électromobilité passe aussi par l’émergence de nouveaux services et de nouveaux modes d’utilisation de sa voiture. Comment l’ADEME compte encourager ces initiatives ?

Nous cherchons à lancer une dynamique. La Région est actuellement dans un exercice de planification pour aboutir à un schéma régional des transports. Nos futurs appels à projets doivent être en cohérence avec ce schéma. Sur la question des nouveaux services, nous aiderons les initiatives proposant des alternatives innovantes comme celles des plateformes de mobilité ou des nouveaux usages. Le futur de la mobilité électrique ne se résume pas à la simple croissance du nombre de véhicules électriques. Ces derniers doivent aussi servir de base au développement de services d’autopartage ou de covoiturage. Mon souhait est d’ailleurs que les Journées AVEM de l’électro-mobilité au-delà de la technologie, permettent d’engager une véritable réflexion sur les changements de comportement ainsi que sur les nouveaux usages de la voiture rendus possibles par les véhicules électriques.

partager cette actualité sur :

INFOS


ADEME

STM DVTD

06500 VALBONNE


Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos