← Revenir aux actualités

Bemobi, filiale de La Poste au service des professionnels dédiée à la mobilité durable Rédigé par Philippe Schwoerer le 13 Oct 2016 à 00:00 0 commentaires

Nouvel adhérent à l’Avem, Bemobi devient la référence de La Poste dédiée à la mobilité durable, au service des entreprises et des collectivités publiques, en reprenant les offres en conseil, gestion et formation qui étaient auparavant proposées par 3 filiales distinctes : Greenovia, Véhiposte et Mobigreen. A cette occasion, le groupe va poursuivre 2 voies supplémentaires en partenariat : le covoiturage pour les déplacements domicile-travail en collaboration avec WayzUp, et l’autopartage professionnel épaulé par Mobility Tech Green.

Transition énergétique

S’il paraît évident que La Poste dispose en France de la plus grande flotte de véhicules, peut-être est-il moins connu des particuliers que l’établissement s’est engagé, voilà plus de 10 ans, dans la transition énergétique. Ses acquis en la matière, le groupe les restitue sous forme de formations, conseils et aides à la gestion de parcs motorisés, à destination des collectivités publiques et des entreprises, notamment en proposant d’améliorer leurs bilans économiques, environnementaux et sociaux de la mobilité . « Nous sommes au début d’une nouvelle ère, celle de l’écomobilité. L’offre Bemobi a pour ambition de participer au développement de ce marché grâce à son expérience de plusieurs années de gestion du parc automobile du Groupe La Poste. Nous avons donc toute légitimité pour conseiller des entreprises du secteur public ou privé et des collectivités sur leur problématique déplacement et flotte puisque nous avons déjà testé sur le terrain l’ensemble des solutions que nous préconisons à nos clients », commente Frédéric Delaval, directeur général de l’unité d’affaires Ecomobilité de La Poste.

Obligation des professionnels pour 2018

Parce qu’elles ont un rôle majeur à jouer dans les enjeux environnementaux de notre époque, les entreprises sont appelées par les pouvoirs publics à participer à l’effort national en la matière. Ainsi, dans le cadre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, celles qui comptent plus de 100 collaborateurs sur un même site doivent établir un plan de mobilité avant le 1er janvier 2018. Objectif principal de cette démarche : modifier les comportements de déplacements de leurs personnels et visiteurs en favorisant le recours aux transports en commun et à toutes les solutions de mobilité douce, en particulier le covoiturage et l’autopartage. C’est un des leviers à actionner au mieux pour permettre à notre pays de respecter son programme de réduction, à hauteur de 20%, pour 2020, de ses émissions carbonées.

En chiffres

Les chiffres de l’Ademe font autorité, qui rappellent régulièrement que le secteur des transports est le premier consommateur en France de produits pétroliers, et, par effet de bord, le premier émetteur de gaz à effet de serre et la première source de nuisance sonore en ville. Cette situation est en partie causée par le recours à l’automobile pour 75% des trajets domicile-travail, responsable du rejet dans l’atmosphère de 12 millions de tonnes de CO2 par an. Pourtant, nombre de ces déplacements en voiture sont d’une longueur inférieure à 3 kilomètres, alors que la mobilité constitue le deuxième poste de dépenses des entreprises et collectivités. Tout cela, l’équipe de Bemobi ne le connaît que trop bien, ayant assis une bonne partie de son expertise sur les scénarios en œuvre à travers les différentes entités du groupe la Poste.

Conseil

Auparavant Greenovia, l’équipe de Bemobi Conseil propose aux collectivités et entreprises des prestations sur mesure visant à optimiser les flottes de véhicules et la mobilité des collaborateurs. Ses outils : diagnostics et plans d’actions, audits énergétiques, études sur des infrastructures de recharge, etc. Objectif : mettre en place une stratégie cohérente et efficace en matière de transport et de mobilité responsable, qui aura un impact économique et environnemental particulièrement positif. Il s’agit tout à la fois de réaliser des économies et d’optimiser les futurs investissements, de se conformer à la réglementation, et d’optimiser les émissions de gaz à effet de serre. « Nos clients sont de plus en plus matures dans le déploiement des solutions que l’on préconise et certains sont même proactifs et viennent nous voir pour compléter leur dispositif », précise Frédéric Delaval. Bemobi Conseil peut s’appuyer sur un socle d’expertise des plus impressionnants : mise en place de 80 plans de mobilité externes et internes au groupe la Poste agissant sur 35.000 individus ; 70.000 véhicules diagnostiqués et près de 7.500 autres étudiés en 2015 dans le cadre des audits énergétiques réglementaires EN 16247-4 ; réflexions autour de 2.500 emplacements à équiper d’infrastructures de recharge pour véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Loueur et gestionnaire de flottes de véhicules très variés

Véhiposte est devenu Bemobi gestion, qui suit une flotte de plus de 60.000 véhicules de tous types, des scooters aux poids-lourds, en passant des véhicules légers, dont des utilitaires, souvent exploités dans des conditions atypiques et extrêmement contraignantes. Mille d’entre eux sont équipés de boitiers télématiques, avec ou sans géolocalisation, afin de mesurer durablement les gains en matière de gestion de flotte, d’anticiper les comportements au volant et d’agir sur les coûts techniques et humains. C’est sur ce vaste parc que l’entité peut asseoir la crédibilité de ses préconisations et de ses offres en « fleet management », qui couvrent l’ensemble des besoins (entretien, carburant, revente, etc.) et inclut la mise à disposition d’un outil de pilotage (interface Web et application mobile). A noter et apprécier la plateforme destinée aux entretiens post accidents de la circulation, qui aide à mieux comprendre et prévenir le risque en la matière. « L’offre Bemobi Gestion a aussi développé un savoir-faire en matière de véhicules électriques. La Poste possède l’un des plus grands parcs de véhicules électriques au monde. Et comme les premiers véhicules datent de 2011, nous disposons d’un retour d’expérience unique sur le marché », rappelle Frédéric Delaval.

Formation à l’écomobilité

Bemobi formation, ex Mobigreen, s’évertue à obtenir le changement de comportement au volant des collaborateurs d’entreprises et collectivités, par la sensibilisation à ses enjeux, l’apprentissage des réflexes d’écoconduite et la prévention des risques routiers. L’entité, en plus des collaborateurs du groupe La Poste, a déjà formé 50.000 conducteurs externes. Elle justifie son action par les 100.000 accidents annuels avec arrêt du travail dus aux déplacements domicile-bureau/atelier, et au fait que, sur les 10.000 euros que pèse chaque année le coût moyen d’un véhicule de société, 40% est le résultat de mauvais comportements. A la clé de la formation dispensée, outre une baisse de la sinistralité, 8 à 15% de réduction de consommation en carburant et autant en gaz à effet de serre libéré dans l’atmosphère. « Les collaborateurs font leur stage dans un cadre professionnel mais ils conduisent aussi dans un cadre privé. Faire des économies grâce à une conduite responsable, c’est intéressant pour tout le monde. C’est un levier de motivation supplémentaire », plaide Frédéric Delaval.

Autopartage

Parmi les nouvelles offres de mobilité collaborative lancées par La Poste à travers la création de Bemobi, en un accompagnement « bout-en-bout » adapté à chaque client pour les déplacements de ses collaborateurs, la première concerne l’autopartage connecté de véhicules entre collaborateurs. En partenariat avec Mobility Tech Green, il s’agit d’optimiser l’utilisation des flottes internes d’entreprises ou d’administrations. « Le marché européen de l’autopartage en entreprise est estimé à 85.000 véhicules en 2020 (contre 2.000 en 2013), une dynamique de croissance portée par le marché français, le plus mature (10 M d’euros de CA en 2016) », peut-on lire dans le dossier de presse adressé à l’Avem pour la création de Bemobi. La formule d’autopartage proposée par le groupe La Poste s’appuie sur 3 points : abonnement à une plateforme de réservation et de gestion des véhicules en ligne ou via smartphone ; installation dans le véhicule d’un système électronique embarqué permettant de contrôler à distance l’accès aux véhicules et leur utilisation ; fourniture de lecteurs de badges RFID. Dans 11 départements, La Poste a mis en place une expérimentation voilà 2 ans, qui permet au personnel d’exploiter pour des besoins privés, par exemple à l’occasion de déménagements, les véhicules d’ordinaire affectés aux tournées des facteurs. Validé, le service va être progressivement industrialisé.

Covoiturage

Persuadé que le covoiturage en entreprise ne peut que se développer, La Poste met en avant différents avantages à le pratiquer : réduction des coûts de transport, convivialité, et moins de fatigue pour les collaborateurs ; libération de places de parking improductives, amélioration du bien-être des collaborateurs, concrétisation du plan de mobilité, renforcement de l’accès à un site et visibilité des engagements RSE ; diminution du nombre de voitures en circulation pour le bien de l’environnement. L’offre de covoiturage Bemobi, réfléchie avec WayzUp, s’appuie « sur une plateforme ouverte qui permet de mutualiser les bases de trajets entre entreprises et avec le grand public, la possibilité de se reconnaître comme collaborateur de l’entreprise (vecteur de confiance et de passage à l’acte), une solution accessible en ligne et sur smartphone, et enfin des fonctionnalités visant à lever les contraintes et faciliter l’interactivité (système d’horaires flexibles, prise en compte des contraintes d’itinéraire, alertes en temps réel, gestion du partage des frais entre covoitureurs, animation digitale de la communauté) », explique le dossier de presse à télécharger ci-dessous. « Sur les zones d’activités ou sites avec une taille critique minimum, estimée entre 300 et 500 collaborateurs, 80% des inscrits trouvent un covoitureur, contre 20 à 30% dans les dispositifs de covoiturage classiques », chiffre les auteurs du document.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos