← Revenir aux actualités

Immatriculations des voitures électriques : +3,8% en septembre 2016 Rédigé par Philippe Schwoerer le 12 Oct 2016 à 00:00 0 commentaires

Avec une timide progression de moins de 4% par rapport à l’année dernière, septembre 2016 est dans la continuité des mois précédents : en demi-teinte pour le développement de la mobilité électrique. La Model X de Tesla et la Ioniq de Hyundai entrent dans le classement, de même que la Hyundai ix35 Fuel Cell qui vient épauler la Toyota Mirai concernant les modèles électriques à pile à combustible hydrogène.

1.852 VPE

Les automobilistes attendraient-ils les voitures électriques avec une meilleure autonomie, mais sans trop de surcoût par rapport à ce que propose le marché aujourd’hui, pour se lancer dans la mobilité branchée ? On peut légitimement se le demander en constatant que depuis juin dernier, un coup de frein semble avoir été donné à l’habituelle progression des chiffres que nous connaissions jusque-là. Avec 1.852 voitures particulières électriques nouvellement enregistrées en préfecture le mois dernier, contre 1.785 en septembre 2015, la progression du marché n’atteint pas les 4%, soit seulement 67 unités de plus. A comparer avec les 2,5% de celui plus global des VP toutes énergies confondues. Sans doute aurons-nous une meilleure vision de la situation avec les chiffres d’octobre qui devraient être emportés par l’effet Mondial de l’automobile. Cependant, on peut déjà estimer que les 30.000 véhicules électriques, utilitaires compris, vendus en France espérés en 2016 par Ségolène Royal, ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, ne seront pas au-rendez-vous ! Comme attendu, la Renault Zoé revient, conserve bien sûr sa place à la tête du classement annuel des ventes de voitures électriques, et représente pas loin de la moitié du marché en France.

Top 7

Avec 812 immatriculations en septembre 2016, la Renault Zoé fait moins bien que l’année dernière, en baisse de 18%, soit 177 exemplaires de moins. Pour autant, à fin septembre, ses ventes cumulées à l’année s’affichent encore en progression : +18% (8.163 exemplaires immatriculés de janvier à septembre 2016, contre 6.950 pour la même période de 2015). La Nissan Leaf, elle, de janvier à septembre, progresse de 75% (3.107 contre 1.771). La préfecture en a enregistré 283 unités, contre 185 en septembre 2015. Avec 132 mises en circulation sur les routes le mois dernier, la Tesla Model S continue de s’amuser à slalomer entre les places du tableau des immatriculations mensuelles de VE : sur la 3e marche. Derrière, la Peugeot iOn s’affirme toujours en peu plus : 127 contre 94 unités lancées dans l’Hexagone en septembre 2016. Sa jumelle Citroën C-Zéro accélère le mouvement : 109, contre 47 en septembre 2015 et seulement 40 en août 2016 ! Entre les 2, la BMW i3 progresse également, avec une certaine constance : 111 voitures immatriculées en préfecture, avec ou sans prolongateur d’autonomie, contre 77 l’année dernière. Doublant parfaitement son chiffre de septembre 1995, 48 contre 96 un an plus tard, le Kia Soul EV se développe toujours davantage.

Autres faits marquants

Comme on pouvait s’y attendre, la E-Méhari de Citroën voit ses ventes s’effondrer : 18 nouvelles mises en circulation en septembre, contre 29, 84 et 81 d’août à juin derniers. Au-dessus d’elle, à la 9e place, débarquent les Model X de Tesla. On peut s’attendre à mieux encore en octobre prochain. Hyundai fait son entrée en 2016 dans le tableau avec 2 modèles : 3 Ioniq et 2 ix35 Fuel Cell à pile à combustible. Cette dernière n’est pas la seule de cette technologie à avoir été enregistrée en préfecture au mois de septembre 2016 : une nouvelle Mirai de Toyota s’est invitée à ses côtés.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos