← Revenir aux actualités

Tokyo Motor Show : Nissan présente le futur de la voiture électrique Rédigé par Emmanuel Maumon le 02 Nov 2015 à 00:00 0 commentaires

Le Tokyo Motor Show qui a ouvert ses portes au public ce week-end constitue l’occasion pour les constructeurs automobiles japonais de présenter leurs nouveautés et leurs concept-cars. C’est ainsi que Nissan a dévoilé l’IDS Concept qui symbolise sa vision du futur de la voiture électrique. Un véhicule dont l’autonomie aura doublé par rapport à celle d’aujourd’hui grâce à des progrès sur la batterie, mais aussi grâce à des performances aérodynamiques améliorées. L’autre caractéristique du concept-car Nissan IDS est la place de plus en plus importante laissée à la conduite autonome. Un domaine dans lequel le leader mondial de la mobilité 100% électrique entend bien se positionner en tête, notamment sur les technologies embarquées et sur l’innovation.

En route vers la conduite autonome

Dès 2013, le Président de Nissan, Carlos Ghosn, avait affiché sa volonté de voir de nombreux véhicules de la marque intégrer, d’ici 2020, des technologies autonomes innovantes. Le concept-car Nissan IDS montre que le constructeur japonais est sur la bonne voie pour atteindre cet objectif. Pour Carlos Ghosn, les technologies de conduite autonome embarquées au sein de l’IDS concept incarnent l’avenir de l’automobile dans la mesure où elles améliorent les capacités du conducteur à observer, penser et agir. Elles compensent les erreurs humaines responsables de 90% des accidents. Le système d’intelligence artificielle se comporte comme un partenaire attentif et délivre une expérience de conduite mêlant confort, plaisir et sécurité.

Un habitacle qui se transforme

Si la conduite autonome prend de plus en plus d’importance, elle n’est pas obligatoire et en mode manuel, le conducteur garde totalement le contrôle. Néanmoins, plusieurs capteurs surveillent la route en permanence et le système d’intelligence artificielle continue d’assister le conducteur à tout moment, notamment en cas de danger imminent. Si le mode autonome est sélectionné, les performances du véhicule dans la circulation se calquent sur le style de conduite et les préférences de chaque automobiliste. L’habitacle de l’IDS Concept dispose lui aussi de facultés d’adaptation. Ainsi, lorsque le mode Piloted Drive est activé, le volant disparait derrière le tableau de bord pour faire place à un grand écran plat. Les 4 sièges individuels peuvent également pivoter sur eux-mêmes pour faciliter les conversations. Quelle que soit la situation, la volonté de Nissan est de donner au conducteur davantage de choix et de contrôle.

Une autonomie accrue

S’il met l’accent sur la conduite autonome, ce concept-car de Nissan comporte aussi des innovations dans le domaine de la motorisation électrique. L’IDS Concept est ainsi équipée d’une batterie haute capacité de 60 kWh, soit le double, en termes de capacité, de celle que l’on trouve sur la dernière Nissan Leaf. Avec une telle batterie, l’autonomie pourrait atteindre près de 500 km en cycle NEDC. Le véhicule est donc spécialement conçu pour les longs trajets et, outre les progrès de la batterie, son autonomie est accrue grâce à l’optimisation de ses performances aérodynamiques. Ainsi, la hauteur de la carrosserie tout en fibre de carbone a été rabaissée à 1 380 mm afin de réduire considérablement la trainée aérodynamique. Nissan a par ailleurs sélectionné des jantes larges pour davantage de sportivité, tout en utilisant de fins pneus de 175 mm pour minimiser la résistance à l’air et au roulement.

La préfiguration de la future Nissan Leaf ?

L’intérêt majeur du concept-car Nissan IDS, c’est que pour bon nombre d’observateurs, il préfigure l’évolution future de la Nissan Leaf. Si elle a déjà subi des améliorations, en particulier récemment au niveau de sa batterie, la voiture électrique la plus vendue dans le monde n’a jamais était restylée depuis sa création en 2009. Le design de l’IDS Concept annonce sans doute que la prochaine génération sera plus dynamique, avec l’arrivée d’une véritable calandre, une lunette plus inclinée encadrée par des feux arrière en forme de griffes et des vitres latérales plus travaillées. De quoi rendre plus sexy la future Nissan Leaf dans laquelle la conduite autonome devrait faire son apparition. Disposera-t-elle également de la batterie 60 kWH permettant de doubler son autonomie ? Un jour probablement et même peut-être avant 2020 qui est l’horizon évoqué par Nissan pour lancer sur le marché des véhicules 100% électriques égalant ou surpassant l’usage et l’accessibilité des véhicules thermiques.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos