← Revenir aux actualités

Aude : Nissan renforce le plan de déploiement de bornes de recharge Rédigé par Emmanuel Maumon le 11 Juil 2015 à 00:00 0 commentaires

Le SYADEN, Syndicat Audois d’Energies vient de signer un accord avec Nissan concernant l’implantation de bornes de recharge rapides dans le département de l’Aude. Des bornes qui viendront compléter l’installation des 150 bornes normales et accélérées, prévue dans le cadre d’un plan de déploiement mis en œuvre par le SYADEN qui doit s’étaler jusqu’en 2017. Le SYADEN qui entend jouer un rôle de pionnier dans le développement de l’électromobilité dans la nouvelle région qui rassemble le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.

7 bornes rapides dans le département

A la suite de la signature de cet accord, Nisan installera gratuitement 7 bornes de recharge rapides qui permettront aux véhicules électriques de recharger leur batterie en moins de 30 minutes. Des bornes implantées en 7 points stratégique du territoire audois à Carcassonne, Castelnaudary, Limoux, Quillan, Lézignan-Corbières, Leucate et Narbonne. Des bornes qui seront opérationnelles d’ici la fin de l’année et dont l’utilisation sera gratuite. Une initiative s’inscrivant dans la stratégie de Nissan visant à multiplier les actions pour desserrer les freins au développement du véhicule électrique en France.

300 points de charge en 2017

Ces 7 bornes de recharge rapides viennent compléter utilement le réseau de 300 points de charge prévu dans le département de l’Aude dans le cadre du plan de déploiement engagé par le SYADEN. Un plan qui prévoit l’installation, d’ici 2017, de 150 bornes équipées de 2 points de charges, qui seront pour 35% des bornes de charge normales et pour 65% des bornes de charges accélérées. Des bornes multi-standards, adaptées à tous les types de véhicules électriques, et qui seront interopérables et communicantes.

Les objectifs du schéma départemental

Annoncé l’été dernier, ce plan de déploiement, dont l’investissement global est estimé à 1 millions d’euros, a d’abord fait l’objet de 10 mois d’études afin d’élaborer un schéma départemental équilibré qui réponde aux besoins des futurs et actuels usagers. Ses principaux objectifs consistaient d’abord à élaborer un maillage cohérent à la fois urbain et rural, mais aussi à garantir une complémentarité avec l’offre de transport existante afin de faciliter l’intermodalité. Outre son interopérabilité, l’infrastructure devait également s’intégrer parfaitement dans le réseau électrique afin que ce dernier ait bien la capacité d’absorber la charge.

Le SYADEN veut jouer un rôle de pionnier

Pour compenser les consommations d’électricité générées par les bornes, le SYADEN s’est d’ailleurs engagé à créer des systèmes de production d’électricité renouvelable, à l’image du démonstrateur, implanté sur la commune d’Alzonne, intégrant deux bornes de charge couplées à deux ombrières photovoltaïques en autoconsommation. Outre avec cette démarche originale, le SYADEN entend également jouer un rôle de pionnier en pilotant un groupement de commandes pour tous les syndicats d’électrification de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées. Un groupement d’achats qui, selon le Président du SYADEN, Régis Banquet, favorisera les économies d’échelle dans l’installation des équipements et permettra aussi à tous les habitants de la nouvelle grande région d’utiliser une seule carte pour recharger leurs véhicules. Les marchés sont sur le point d’être lancés, même si chaque département pourra avancer à son rythme.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter