← Revenir aux actualités

Nissan & Borne Recharge Service : Recharger en copropriété Rédigé par Philippe Schwoerer le 16 Fév 2015 à 00:00 0 commentaires

Parmi les annonces réservées aux Assises IRVE qui ont fermé leurs portes le 12 février dernier, celle qui, pour la première fois, engage un constructeur à trouver une solution pour la recharge en copropriété, scelle un partenariat entre 2 adhérents de l’Avem : Nissan et Borne Recharge Service.

Des spécialistes

En s’associant avec la société de service implantée à Paris pour accompagner ses clients dans l’intégralité des démarches, le constructeur a fait le bon choix. Depuis l’arrivée de la nouvelle génération de véhicules électriques, John Honoré et son équipe sont spécialisés dans les questions liées au raccordement de ces engins pour faire le plein de leurs batteries. Patiemment, ils participent à leur manière à accompagner l’habitat collectif en France vers sa transition énergétique, s’occupant de toutes les démarches administratives et de l’installation du matériel.

Une offre complète…

Le modèle de borne retenu s’active grâce à un badge individuel. Ses utilisateurs peuvent suivre depuis le Net les consommations et relevés du compteur. Pour 1.790 euros TTC, l’offre principale, éligible au crédit d’impôt de 30% sur l’équipement, comprend la borne, son installation, un câble Mode 3 16A, et l’accompagnement administratif. Le service de gestion du matériel, de la consommation et de la facturation coûte mensuellement 11,50 euros TTC. A savoir : Borne Recharge Service propose toujours au préalable l’établissement d’un devis personnalisé et détaillé.

…prise pour partie en charge par Nissan

Persuadé de l’intérêt de son nouveau partenariat, Nissan accompagne le lancement de son offre innovante en prenant à sa charge les frais de gestion pendant la première année : un cadeau de 138 euros TTC. Jusqu’au 31 mars 2015, le constructeur ajoute une participation supplémentaire de 536 euros HT maximum, avant déduction du crédit d’impôt. Ainsi, Nissan prouve une nouvelle fois qu’il prend véritablement en compte sous tous ses aspects la question de l’électromobilité.

Parcours du combattant

Depuis quelques mois, le législateur fait le maximum pour favoriser l’implantation de systèmes de recharge dans les immeubles collectifs à usage d’habitation. Pour autant, bien des occupants des logements concernés vivent parfois un véritable parcours du combattant pour que la question soit, ne serait-ce qu’évoquée, au cours d’une assemblée. Certains abandonnent à ce niveau, n’envisageant pas de devoir se mobiliser pour de longues et fastidieuses démarches.

Un enjeu d’envergure

Globalement, si une copropriété ne peut pas interdire à l’un des résidents l’accès et l’installation d’une prise ou d’une borne de recharge, sur le terrain, le locataire qui souhaite rouler en voiture électrique n’est pas toujours bien accueilli. L’enjeu est d’envergure, puisqu’on compte en France presque autant de logements en immeubles collectifs que de maisons individuelles. En outre, si les bienfaits de l’électromobilité sont appelés dans les villes, les difficultés pour recharger dans les ensembles immobiliers jettent encore trop souvent les voitures branchées dans les zones périphériques et rurales.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’Eccity Motocycles, écologiste affirmé & expert en VE et 2 roues
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
Toutes les vidéos