← Revenir aux actualités

Une première station à hydrogène dans la Manche Rédigé par Philippe Schwoerer le 14 Jan 2015 à 00:00 0 commentaires

Kangoo à PAC

Les élus au service du Département de la Manche sont particulièrement fiers d’annoncer que la collectivité qu’ils représentent est la première en France à s’équiper d’une station à hydrogène. Ouverte depuis le début de l’année à Saint-Lô, elle alimente déjà les 5 Renault Kangoo électriques à prolongateur d’autonomie hydrogène déjà en circulation. Cette flotte équipée en piles à combustible par Symbio FCell sera prochainement doublée.

Mix décarboné

C’est au sein de l’assemblée réunie le 27 février 2014 que la « feuille de route mobilité » a été établie pour développer sur le territoire de la Manche l’usage de l’hydrogène dans les véhicules. Le Département s’engage ainsi, pour partie, dans la transition énergétique, exploitant un potentiel unique de production décarbonée en électricité estimée à 10 GW à horizon 2030. Son mix repose à la fois sur le nucléaire et les énergies renouvelables. Dans le Cotentin, surplombée par la centrale de Flamanville, la mer est une source inépuisable qui alimentera un nombre croissant d’hydroliennes et fournit un cadre d’envergure à l’éolien offshore. L’excédent d’électricité : facile de le transformer en hydrogène par électrolyse, pour le stocker ou l’employer à la propulsion de véhicules adaptés.

Station ouverte

Plus que bien d’autres départements, la Manche à en main des atouts qui vont lui permettre de poursuivre un de ses objectifs majeurs : accroître son indépendance énergétique, en particulier en réduisant les importations de combustibles fossiles. Voilà pourquoi la collectivité en est arrivée à installer une station-service à hydrogène à la Maison du Département située à Saint-Lô. Depuis le début de cette année, elle est aussi à disposition des collectivités et donneurs d’ordre locaux qui souhaiteront s’équiper de véhicules compatibles.

Une flotte diversifiée

Le scénario fixé en février 2014 chiffrait la flotte hydrogène à 40 voitures ou utilitaires légers, 5 bus, et 1 bateau de pêche. Trois stations-service seraient progressivement installées, dont la première, sous la supervision d’Air Liquide, fin de la même année. La « feuille de route mobilité » semble donc tenir le rythme dans la Manche ! Son Conseil général a d’ailleurs programmé au 26 janvier prochain une présentation, avec démonstration, de ses nouveaux équipements.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter