← Revenir aux actualités

Renault souhaite vendre 36 000 véhicules électriques en 2013 Rédigé par le 26 Juin 2013 à 00:00 0 commentaires

Fort d’une gamme désormais constituée de quatre véhicules – Fluence, Kangoo, Twizy et Zoé – le constructeur au losange espère pouvoir accélérer ses ventes et se fixe pour objectif d’écouler 36.000 véhicules électriques en 2013, soit le double de l’an dernier.

L’information a été révélée par Carlos Tavares, numéro deux du groupe, lors d’un entretien accordé au magazine britannique Autocar.

« Nous sommes leaders dans les ventes de véhicules électriques et entendons le rester. Notre part de marché en Europe, incluant Dacia et Renault, est de 9 % mais notre part de marché dans l’électrique est de 51 % » a précisé Carlos Tavares.

Quid de la technologie hybride rechargeable ?

Egalement interrogé sur l’hybride rechargeable, Mr Tavares s’avère moins optimiste sur l’avenir et la viabilité économique de cette technologie.

« Il faut tenir compte du coût de fabrication, plus important qu’une voiture ne possédant qu’un seul type de motorisation ». a souligné Carlos Tavares qui ne voit pas l’intérêt économique de cette solution sur le segment des compactes et des citadines compte tenu du faible volume marges (moins de 5 %) des constructeurs. « Comment faire pour mettre 2 moteurs dans une voiture sans que cela ne représente de coûts additionnels qui logiquement se répercutent sur le prix de vente ? » questionne t-il.

Selon C. Tavares les hybrides rechargeables sont davantage « adaptés aux gros SUV et aux modèles haut de gamme »« le prix n’est pas un problème ».

« Je n’ai rien de négatif contre cette technologie, je dois seulement réaliser des choix sensés et rentables pour l’entreprise » a-t-il conclu…

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter