← Revenir aux actualités

Standardisation Européenne – Paris veut des compensations en cas d’adoption du « type 2 » Rédigé par le 14 Mai 2013 à 00:00

Selon un article publié par Les Echos, le gouvernement français demanderait des compensations à l’Europe en cas d’adoption de la prise « type 2 » comme standard européen.

« Les allemands ont été meilleurs en matière de lobbying alors que nous proposions une solution technique plus sûre » regrette une source proche du gouvernement relayée par Les Echos. En effet, dans une proposition de Directive présentée en janvier, la Commission Européenne avait préconisée d’imposer pour standard européen la « type 2 », une prise soutenue par les industriels allemands et faisant déjà référence dans de nombreux états membres, plutôt que la prise « type 3 » recommandée par les industriels français.

Si le texte européen est adopté, la France devra remplacer toutes les prises « Type 3 » déjà installées sur le territoire et le gouvernement français ne tient pas à supporter seul le coût de cette mise à jour. « Il s’agit de trouver un accord qui permettre d’étaler ce renouvellement dans le temps, ou de mettre au point un système d’aide financière » précise Les Echos.

Un standard « Type 2 » avec obturateur

Pour la France, l’autre exigence importante concerne la sécurité et le gouvernement demande à l’Europe l’ajout d’un obturateur pour la prise « type 2 ». Les fabricants seraient sur le point de s’entendre et pour proposer une telle prise. De son côté, l’allemand Mennekes avait été le plus prompt à réagir et avait pris les devants en présentant une prise « type 2 » équipée d’obturateur dès fin 2012 (photo ci-contre, voir actualité précédente).

Côté français, Schneider et Legrand semblent déjà prendre les devants pour intégrer la prise « type 2 » à leur offre. « Nous sommes en train de faire le travail nécessaire pour offrir une solution type 2 qui respecte les normes françaises » a ainsi confié aux Echos Xavier de Froment, Directeur Général France de Legrand.

La Directive doit à présent être officiellement adoptée et votée par les instances européennes. « Les négociations n’en sont qu’à des stades préliminaires, et il faudra encore de longs mois avant d’aboutir » précise l’article des Echos.

partager cette actualité sur :

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Matthieu, ingénieur, utilise quotidiennement les scooters d’Eccity Motocycles.
Toutes les vidéos