← Revenir aux actualités

Mia Electric de nouveau à la recherche de fonds Rédigé par le 17 Mai 2012 à 00:00 0 commentaires

Selon le quotidien Les Echos, Mia Electric serait en quête de nouveaux fonds pour renflouer son capital. La morosité du marché automobile associée à la forte concurrence des grands constructeurs avaient déjà amené les deux actionnaires, l’investisseur allemand Edwin Kohl (88 %) et la région Poitou-Charentes (12 %), a apporté 2.5 millions d’euros d’avance le mois dernier. Des fonds malheureusement insuffisant pour assurer la pérennité du constructeur.

« En tant que jeune société, notre priorité numéro un est de trouver des investisseurs, y compris financiers. Pour un investisseur, nous n’apportons probablement pas la rentabilité immédiate, mais un vrai savoir-faire, un vrai véhicule et une image » explique aux Echos Laurent Buffeteau, directeur général de Mia Electric

Une production en dessous des objectifs

En septembre dernier, Mia Electric ambitionnait de produire 12.000 véhicules par an dès cette année. A ce jour, la société n’en a fabriqué que 1.000 et vendu 700. De fait, la direction a revu ses objectifs à la baisse et prévoit à présent de vendre entre 50 et 100 unités par mois. « On freine la production car il y a moins de ventes que ce que nous avions espéré, comme les autres constructeurs », indique aux Echos Karsten Wurzer, porte-parole d’Edwin Kohl.

« Edwin Kohl, qui a déjà investi 50 millions d’euros dans la société et s’est engagé au total sur 80 millions, ne veut plus assumer les pertes seul. Tout en restant actionnaire, il pourrait quitter son poste de président du conseil lors de la prochaine assemblée générale, en juin. Des discussions ont lieu avec des banques, mais aussi des investisseurs du Moyen-Orient ou d’Extrême-Orient » indique Les Echos.

Différentes pistes sont aussi envisagées en France dont notamment un financement de la future « Banque des PME » souhaitée par le Président François Hollande. Impliqué de longue date dans la mobilité électrique, le fournisseur d’énergie EDF est également pressenti pour entrer dans le capital note Les Echos. A suivre…

Source : Les Echos

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos