Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 21/06/2011 à 18:00 par Michaël Torregrossa - Lu 5489 fois - 2 commentaires

Zoom sur les aides des pouvoirs publics aux constructeurs pour le développement des voitures électriques - Photo 1
Dans sa lettre hebdomadaire autour de la mobilité électrique, EDF s’intéresse aux mesures prises par les pouvoirs publics pour aider les constructeurs et équipementiers à se lancer sur le marché des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Si les aides directes à l’achat restent l'une des mesures les plus répandues, le soutien à l’innovation et à l’investissement à destination des constructeurs, joue un rôle très important.


France - 6.5 milliards d'euros pour les constructeurs français

En France, dès février 2009, le gouvernement a accordé un prêt de 6,5 milliards d’euros aux grands constructeurs français pour soutenir l’innovation et notamment, financer les grands projets de développement du véhicule propre (NB : Renault et PSA ont achevé le remboursement de ces sommes en avril 2011).

En octobre 2009, le plan national pour le développement des véhicules électriques a prévu la participation du Fonds Stratégique d’Investissement (FSI) à la création par Renault et le CEA d’une usine de batteries à Flins, à hauteur de 125 millions d’euros sur un investissement total de 600 millions.


Allemagne - Des subventions R&D doublées dans le domaine du VE

En Allemagne, en mai 2011, le gouvernement a doublé les subventions aux constructeurs pour la recherche et le développement dans le domaine des voitures électriques, portant ainsi leur montant total à 2 milliards d’euros. Il souhaite voir ces constructeurs (Mercedes-Benz, BMW, Audi, Volkswagen et Porsche) être en première ligne ce marché émergent.


Royaume-Uni - Des subventions pour la création d'usines d'assemblage

Au Royaume-Uni, le gouvernement souhaite que les grands constructeurs qui assemblent sur son sol les voitures qu’ils vendent en Europe, fassent de même pour les véhicules électriques.

Ainsi, une subvention de 20,7 millions de livres a-t-elle été accordée en 2010 à Nissan pour qu’il assemble la Leaf dans son usine de Sunderland.

De même pour Tata en 2009, qui bénéficie d’une aide de 10 millions de livres pour construire ses véhicules électriques au Royaume-Uni.

Ford quant à lui, a obtenu en 2010 une garantie de l’Etat à hauteur de 360 millions de livres pour financer ses projets de véhicules propres.


Etats-Unis - Un plan de 14 milliards de dollars

En 2009, le gouvernement américain a lancé un plan de 14 milliards de dollars pour le développement de véhicules de haute technologie dont 8 iraient à trois constructeurs, notamment pour produire les premiers véhicules électriques et adapter leurs usines (Ford : 5,9 milliards de dollars, Nissan : 1,6 milliard de dollars, et Tesla Motors : 465 millions de dollars).

Enfin, le Recovery Act a permis de débloquer une enveloppe de 2,4 milliards de dollars pour 48 projets de R&D et d’expérimentations, dont une bonne partie pour les constructeurs.


Chine - 15 milliards de dollars investis d'ici 2013

En Chine, après un intense lobbying des constructeurs et équipementiers, le gouvernement central a décidé d’investir près de 15 milliards de dollars d’ici 2013.

Une partie de cette somme est consacrée à des subventions, versées aux constructeurs à hauteur de l'équivalent de 7 200 euros pour les véhicules électriques et de 6 000 euros pour les hybrides rechargeables ; le dispositif est testé dans cinq grandes villes (Shanghai, Shenzhen, Hanghzou, Hefei, Changchun).

Source : EDF - Direction Transport et Véhicule Electrique


Mots clés : Chine | Allemagne | Angleterre | Etats-Unis
Catégories : Voiture électrique | Aides financières |

Commentaires

Posté le 22-06-2011 à 00:51:54 par Dan617

Effectivement, à la lecture de votre source on pourrait se dire : "mais de quoi se plaint-on?" Sauf que l'argent ne fait pas tout : c'est un outil indispensable bien évidemment, mais sans une volonté farouche de tous les acteurs concernés par cette évolution indéniable qu'est la voiture électrique, on n'avancera pas. Pire, on se plait à décourager les futurs acquéreurs en leurs faisant avaler des couleuvres, comme c'est monnaie courante...

Ceci étant, si la décision effective était prise par un constructeur de très grande série (quel qu'il soit) de mettre sur le marché des voitures électriques en remplacement de sa production de voitures thermiques, alors effectivement dans ce cas, on pourrait crier victoire. Croyez-moi, c'est pas demain la veille, ceci pour des tas de raisons plus ou moins réelles ou complètement loufoques, mais cependant jamais innocentes...

Posté le 27-07-2011 par Jeana depuis son IPhone

Thank God! Someone with brains spaeks!



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Kia Motors distingué aux Etats-Unis pour sa fiabilité
Kia Motors se classe N°1 du secteur dans l’étude américaine sur la qualité initiale (IQS) 2020 de J.D. Power. Les propriétaires de Kia sont ceux qui rencontrent le moins...
Une coentreprise avec Toyota pour développer les utilitaires à PAC H2
Pour un investissement total d’un peu plus de 40 millions d’euros, les 6 partenaires qui souhaitent s’activer ensemble sur le marché chinois des utilitaires électriques...
L’Allemagne accentue son soutien aux véhicules électriques
L’Allemagne a dévoilé mercredi un plan de relance de l’activité destiné à soutenir une économie fortement secouée par la crise du Covid-19, car très dépendante des...
Chine : Renault se recentre sur les électriques et les utilitaires
« Nous ouvrons un nouveau chapitre en Chine. Nous allons nous concentrer sur les véhicules électriques et les véhicules utilitaires légers, les deux principaux moteurs...
Recharge rapide et hydrogène en Allemagne avec Shell
Avec son approche en 3 étapes - Eviter, réduire, compenser -, Shell vient d’annoncer l’extension de son réseau d’avitaillement en hydrogène qui compte déjà 80...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact