Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 24/02/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 3327 fois - 4 commentaires


Un nouveau constructeur dévoile son premier modèle 100% électrique au Salon de Genève


Le Salon international de l’automobile de Genève se déroulera du 1er au 13 mars. Si les plus grands constructeurs seront présents à ce rendez-vous annuel qui attire près de 700 000 visiteurs, la manifestation donne également l’occasion de se faire connaître à de nouveaux venus sur le marché. Ce sera le cas cette année pour Bee-Bee Automotive, un nouvel acteur sur le segment des véhicules de loisirs qui présentera sa première voiture 100% électrique : la Bee-Bee XS. Un modèle avec lequel il espère séduire les professionnels du tourisme, en France ou dans quelques destinations paradisiaques comme les Caraïbes.


Un projet industriel « Made in France »


Bee-Bee Automotive est un projet industriel totalement « Made in France », fruit de la coopération d’un bureau d’étude, BETA Epsilon, implanté dans la Sarthe, spécialisé dans la conception et le développement de structures légères en composite ainsi que de véhicules de compétition, et d’un équipementier vosgien, VT2i, spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces pour l’industrie automobile pour laquelle il travaille depuis plus de 40 ans. Ensemble, ils ont décidé de produire des voitures automobiles de petites séries permettant, grâce à une nouvelle génération de châssis écologiques et performants, de mieux coller à une demande de véhicules personnalisés, à laquelle les acteurs de la grande série ne répondent pas.




Un véhicule de loisirs conçu pour les professionnels du tourisme


Fortement inspirée par les Années 60-70 et ressemblant à la Citroën E-Méhari ou à la Bolloré Bluesummer dont cette dernière est la dérivée, la Bee-Bee XS est avant tout conçue pour les besoins des professionnels du tourisme à travers le monde, notamment pour les loueurs aux particuliers sur les sites balnéaires ou pour les opérateurs d’infrastructures touristiques (hôtels, villages de vacances, marinas,…) qui ont besoin de véhicules de service ou de courtoisie. Avec ses 3,40 m de long pour 1,60 m de large, la Bee-Bee XS est un petit cabriolet 4 places doté de 4 portes. Deux versions sont proposées, l’une capable d’atteindre 90 km/h en vitesse de pointe et l’autre limitée à 50 km/h mais équipée d’un pont court permettant de gravir des pentes de 33%. En termes d’équipement, la Bee-Bee XS est dotée d’un GPS intégré et d’une connexion Bluetooth, ainsi que d’un système garantissant une compatibilité avec les systèmes d’autopartage du marché.





Des performances un peu limitées


Animée par un moteur électrique ABM de 10 kW (20 kW lors des pics d’accélération) placé en position centrale arrière, la Bee-Bee XS fait appel, côté batteries, à un pack Lithium-ion fourni par E4V et disponible en deux configurations : 7,2 ou 9,6 kWh. Même si son poids est réduit avec 660 kg en ordre de marche et que la Bee-Bee XS est particulièrement économe en énergie avec une moyenne de consommation annoncée de 8,6 kW/100 km, son autonomie (de 80 à 110 km en usage mixte) reste assez limitée surtout si on la compare à celle affichée par la Citroën E-Méhari (200 km en cycle urbain) qui est également plus performante en termes de vitesse de pointe. Proposée à partir de 21 180 € TTC batteries comprises, la Bee-Bee XS ne semble pas non plus faire particulièrement la différence au niveau du prix même si, pour s’adapter aux contraintes du marché touristique, le constructeur propose également un pack global comprenant l’acquisition de la voiture, son entretien, la mise à disposition des outils télématiques et des solutions de financement adaptées.





Premier modèle d’une future gamme étendue


Avec ces caractéristiques, Bee-Bee Automotive aura sans doute du mal à écouler un grand nombre d’exemplaires de la Bee-Bee XS, mais les promoteurs du projet ne vise qu’un marché de niche. De plus, la Bee-Bee XS n’est dans leur esprit que le premier modèle d’une future gamme étendue. Son châssis en aluminium est en effet modulable et évolutif, donc susceptible de s’adapter à une multitude d’utilisations. Une version utilitaire est d’ailleurs déjà à l’étude pour évoluer en particulier dans les centres-villes et assurer ainsi la desserte du fameux dernier kilomètre. Après un modèle écologique dont Bee-Bee Automotive espère qu’il fera le bonheur des habitants des zones balnéaires et des professionnels du tourisme, il prépare un modèle adapté aux transports des marchandises, aptes à séduire les entreprises. D’autres projets sont sans doute encore dans ses cartons pour s’adapter à des besoins très pointus. L’accueil réservé à la Bee-Bee XS déterminera sans doute s’ils verront le jour assez rapidement.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Bee-Bee Automotive | Bee-Bee XS | Salon Auto Genève
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 24-02-2016 à 14:05:02 par Didier

Elle est mignonne mais morte-née. Il y a déjà assez de sociétés françaises mortes ou à l’état de zombi sur ce créneau, comment des investisseurs peuvent-il encore se lancer ? Il y a la place pour ce genre de véhicule léger avec une petite autonomie mais pour 10 000 euros batteries comprises, ce qui est hélas impossible pour le moment. Et encore, avec 10 000 euros on peut acheter un véhicule électrique d’occasion qui malgré son âge sera plus performante, plus fiable et plus sûre que cette bee-bee. C’est ridicule.

Posté le 25-02-2016 à 08:22:59 par Philippe Schwoerer

Ce qui est frappant sur cette voiture, c’est sa ressemblance avec l’Autobianchi Panoramica proposée sur base Fiat 500 dans les années 1960. Et ce n’est certainement pas une simple coïncidence !

En revanche, l’inclinaison plus horizontale qu’à l’ordinaire du volant la rapproche des Citroën Ami6 et Méhari.

Personnellement, j’aime beaucoup le concept. Ce serait sympa de la voir proposée en location sur les lieux touristiques !

Posté le 25-02-2016 à 11:47:40 par Romain

Lumeneo, Courb, STIL, Exagon, Mia, Muses, ... j’en ai encore 2 ou 3 en réserve ... aller, dans 2 ans nous n’entendons plus parler de Bee-Bee (quel nom à la noix).

Posté le 29-02-2016 à 11:14:00 par leblob

Courb et EXAGON ne sont pas mort.
EXAGON vient de passer un partenariat avec PSA.

Avant de critiquer, merci d’encourager ce genre de manœuvre.
Même si effectivement, vue le tarif cela sera dure, il est bien d’essayer



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Salon de l'Automobile de Genève 2016

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez toutes les nouveautés véhicules électriques et hybrides du Salon de Genève dans notre dossier spécial...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
France Electrique Tour
France Electrique Tour
Du 23/05/2016 au 27/05/2016 - De Paris à Cagnes-sur-Mer

Organisé par Tour Véhicules Électriques (TVE), la seconde édition du France Electrique Tour se déroulera du 23 au 27 mai.Ce rallye d'une distance...
A lire également / sur le même thème ePrix de Berlin : Sébastien Buemi s’impose et relance le championnat
Au volant de sa Renault e.Dams, Sébastien Buemi a remporté samedi l’ePrix de Berlin, sa troisième victoire de la saison. Un succès assez facile qui permet au pilote...
Wattway, la route solaire de Colas à Electric Road 2016
L’édition 2016 du colloque Electric Road se déroulera mercredi 25 mai à Paris. Parmi les nombreuses innovations qui seront présentées à cette occasion figure Wattway, le...
Les visions du futur de Nissan
Les visions du futur de Nissan ont fait l’actualité à plusieurs reprises la semaine dernière. Nissan a tout d’abord noué une alliance stratégique avec Mitsubishi Motors...
Un appel à projets pour développer des « Territoires Hydrogène »
Suivant les recommandations des Conseils généraux de l’économie et de l’environnement - développement durable, Ségolène Royal vient de lancer un appel à projets pour le...
Tesla : un rempart face aux armes bactériologiques?
En septembre dernier lors du lancement de la Tesla Model X, Elon Musk avait affirmé qu’outre ses capacités d’accélération stupéfiantes et ses plus de 400 km d’autonomie,...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact