Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 10/07/2014 à 08:02 par Michaël Torregrossa - Lu 7333 fois - 3 commentaires


Telewatt – Quand la voiture électrique se charge sur l’éclairage public


Utiliser le réseau d’éclairage public pour recharger des véhicules électriques, tel est l’objectif de Telewatt, un projet piloté par Citelum qui pourrait représenter l’un des principaux leviers du maillage dans les années à venir. Avec Jean-Rémy GAD, responsable du projet et Directeur Electro-Mobilité de Citelum, l’AVEM revient sur les avantages, les contraintes et les enjeux de cette solution qui sera expérimentée sur le territoire d’Aix-en-Provence en fin d’année.

Initié en 2011, le projet Telewatt est valorisé à 3,6 millions d’euros et bénéficie d’un financement de l’ADEME à hauteur de 50 % dans le cadre de son appel à projets infrastructures de charge. Piloté par Citelum, regroupe différents partenaires dont Edelcom (module de gestion de l’énergie), Airweb (application mobile) et Woodsys (système de paiement). L’IFPEN et Paristech Telecom sont également associés pour les modules de comportement de charge et l’optimisation des réserves de puissance tandis que Nissan assurera la mise à disposition des véhicules de l’expérimentation aixoise.


Un défi technique

La CRE favorable au dispositif

Dans une publication datée de juin 2014, la Commission de Régulation de l’Energie s’est montrée favorable à l’expérimentation de systèmes de charge sur le réseau d’éclairage public.

La CRE recommande ainsi de « valider la faisabilité technique et l’opportunité économique d’ouvrir la possibilité d’un déploiement de bornes de recharge sur le réseau d’éclairage public, avec notamment l’utilisation de solutions de pilotage de la charge ».

Elle demande également aux gestionnaires d’être partie prenante de ces projets d’expérimentation.

S’il s’avère simple de prime abord, le principe d’utiliser les candélabres pour la recharge des VE comporte plusieurs défis techniques.

« La difficulté, c’est d’utiliser un réseau d’éclairage public qui n’a pas été prévu à l’origine pour avoir des utilisateurs qui demandent 3 kW de puissance alors qu’une ampoule d’éclairage public ne nécessite que 130W » nous précise Jean-Rémy Gad.

Le cœur du dispositif Telewatt repose ainsi sur son système de pilotage qui permet d’assurer une distribution intelligente et optimale de l’énergie.

« D’un point de vue physique, il faut également s’assurer de la bonne répartition des points de charge afin qu’ils soient situés le plus près possible de l’armoire de distribution pour limiter les déperditions » souligne Jean-Rémy Gad.« A l’usage, nous demandons également à l’utilisateur d’indiquer son niveau de charge avant de brancher. Cela nous permet d’évaluer le temps de charge nécessaire et d’assurer une meilleure gestion du réseau ».

Quant au comptage de l’énergie, la solution Telewatt dispose de compteurs intégrés qui permettent de dissocier les usages entre charge du VE et éclairage public. A noter que la Commission de Régulation de l’Energie s’est également montrée favorable à l’expérimentation de tels systèmes (voir encadré).




Une énergie 100 % disponible le jour, 30 % la nuit

Le système Telewatt offre une énergie disponible 100 % le jour et 30 % la nuit soit une puissance respective de 36 kW et 10 kW à répartir sur les différents points de charge.

Si le système de charge est majoritairement opérationnel, il y a néanmoins une courte période de rupture lors de la phase d’allumage de l’éclairage. « En phase d’allumage, toute la puissance est nécessaire et cela entraine une coupure du système de charge. L’opération dure une quinzaine de minutes par jour, ce qui équivaut à une disponibilité 23h45/24 » précise Jean Rémy Gad.


Une solution plug & play

Pour s’équiper, nul besoin de racheter l’ensemble du candélabre, seule une modification est nécessaire sur le point lumineux.

« L’avantage, c’est qu’il n’y a pas de génie civil ni de coût de raccordement par rapport à une borne classique : le système est Plug & Play ! Nous ne sommes pas non plus contraints à des déploiements en grappe, nous pouvons répartir les installations sur l’ensemble du réseau pour assurer un maillage plus efficace » précise Jean-Rémy Gad.

« Par exemple, sur une ville de 100.000 habitants, il y a environ 10.000 points lumineux, soit 200 armoires de distribution. En plaçant 2 à 3 points de charge par armoire, cela équivaut à 400 à 600 points de charge » précise Jean-Rémy Gad.

Quant aux coûts de déploiement, Citelum assure que le dispositif nécessaire aux bornes s’autofinance grâce aux économies d’énergies générées. « Lorsque nous équipons le luminaire, nous y associons un système de gestion intelligente de l’énergie. Celui-ci permet d’ajuster, point par point, le besoin en éclairage et permet de générer 30 à 50 % d’économie sur un poste de dépenses majeur pour la collectivité ».


Un réseau complémentaire

Si, à lui seul, le maillage du réseau d’éclairage public pourrait suffire à contenter les objectifs du Grenelle et du Livre-Vert, sa limitation à 3 kW le rend complémentaire à d’autres solutions de charge, notamment rapides et accélérées.

« Telewatt est une brique dans l’éco-système IRVE » résume Jean-Rémy Gad. « Sa limitation de puissance ne pourra pas contenter tous les véhicules électriques. Aujourd’hui, il se révèle particulièrement adaptée pour les véhicules légers, notamment les scooters ou quadricycles électriques, ainsi qu’à une ou deux voitures électriques ».


Première expérimentation à Aix-en-Provence

La Communauté d’Agglomération du Pays d’Aix (CPA) a été retenue pour mener une première expérimentation. Celle-ci débutera à compter du 1er octobre et se prolongera jusqu’à fin de l’année.

« On propose un déploiement sur quatre ou cinq sites avec trois à quatre équipements maximum par site. Les sites seront définis par la CPA et s’inscrivent dans le cadre d’une expérimentation privée puisque seuls les agents de la CPA auront accès à ces infrastructures » précise Jean-Rémy Gad.

Pour Telewatt, le but de l’expérimentation est essentiellement technique : il s’agit de vérifier que ce type de charge ne perturbe pas le réseau. Côté usagers, leur avis sera recueilli pour la partie application Smartphone qui sera le seul moyen d’accès à la borne. « C’est un choix pour cette expérimentation ! Demain, nous pourrions très bien utiliser un système RFID ou autre… » précise Jean-Rémy Gad.

Quant à l’avenir commercial de Telewatt, la solution pourrait être officiellement proposée par Citelum à partir de 2015. A suivre…




Pour plus d'information

Citelum
Mr Jean-Rémy Gad
101, Chemin de la Digue
Zone industrielle secteur D
06700 SAINT-LAURENT-DU-VAR

Mail : JRGAD@citelum.fr
Site : http://www.citelum.fr

Citelum est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Citelum


Mots clés : Citelum | Telewatt | Aix-en-Provence
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 10-07-2014 à 17:09:29 par Eric1200

Que de lenteur, que de tergiversations alors que le déploiement pourrait se faire avec TOUS les véhicules électriques, mais non, il faut que ce soit uniquement les seuls les agents de la CPA qui auront accès à ces infrastructures.
Vive la France, c’est une fois de plus NUL, Nul à chier.
Quelle déception, quelle tristesse de voir une fois de plus les Énarques et autres Polytechs diriger la France vers le mur, "Il faut attendre, il faut expérimenter", il faut ne rien faire, pendant ce temps, tous ce "beau" monde est payé pat l’ADEME (avec nos impôts).
Les habitants d’Aix apprécieront de voir leurs impôts servir, une nouvelle fois, à une minorité de privilégiés.
Dans tous les autres pays du monde cette solution est utilisée depuis 2 ou 5 ans et nous, nous devons attendre que l’ADEME et ses sous fifres décident dans leur clairvoyance ce qui est bon pour nous alors qu’ils ne s’intéressent qu’à ce qui est bon pour eux.
Un jour, très proche, la France profonde se soulèvera contre ces 20000 Voleurs comme le disait si justement Guy Carcassonne (la veille du soir où il devait être assassiné).

Posté le 23-07-2014 à 15:24:02 par RITCHIE 09

Comme par miracle ce projet qui a démarré en 2012 pour 18 mois (voir la 1° fiche Ademe ) est maintenant décalé puisque démarré en Février 2013 pour 2 ans ............
Pourrons nous etre informés du bon déroulement de cette expérimentation cet automne ?
Cette expérimentation doit bénéficier à tous .

Posté le 16-09-2014 à 11:00:10 par RITCHIE 09

Ce projet avance t’il ??
Est ce que les utilisateurs de la CAPA arrivent à recharger leurs véhicules ?
Merci



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Salon du véhicule électrique et hybride
Salon du véhicule électrique et hybride
Du 14/07/2016 au 17/07/2016 - Val d'Isère

La deuxième édition du Salon du Véhicule Electrique et Hybride de Val d'Isère aura lieu du 14 au 17 juillet 2016. Pendant 4 jours, professionnels et grand public...
A lire également / sur le même thème Superchargeurs Tesla – L’axe Paris – Côte d’Azur est ouvert !
Tesla France vient d’annoncer l’ouverture de son corridor de superchargeurs sur l’axe Paris – Côte d’Azur. Situés à proximité de restaurants, de cafés et de centres...
Tesla inaugure un nouveau showroom à Aix-en-Provence
Tesla vient d’inaugurer une nouvelle concession à Aix-en-Provence ce jeudi 19 juin. Après Gennevilliers, en région parisienne, il s’agit de la seconde implantation du...
Excel’Aix 2014 – Rendez-vous le 28 juin à Aix-en-Provence
Pour la 4ème année consécutive, le salon Excel’Aix revient et vous donne rendez-vous le 28 juin prochain à Aix-en-Provence. Le salon sera implanté au cœur des allées...
Bornes de recharge – Citelum remporte l’appel d’offres du Bassin de Pompey
Citelum vient de remporter l’appel d’offres de la Communauté de communes du Bassin de Pompey (Meurthe et Moselle) pour le déploiement d’un réseau d’infrastructures de...
Citelum – « Notre souhait est de devenir un acteur majeur de la gestion de l'infrastructure de charge », entretien avec Jean-Daniel Le Gall
Partenaire GOLD des 3èmes Assises des Infrastructures de Charge, Citelum mise sur l’innovation pour devenir un acteur incontournable des infrastructures de recharge en...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact