Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 21/12/2015 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 5747 fois - 2 commentaires


SAP Labs France lance son programme d’E-mobility


SAP Labs France a lancé, jeudi à Sophia Antipolis, son programme d’E-mobility pour l’année 2016. Filiale française, spécialisée dans la Recherche et le Développement, du leader mondial du logiciel pour les entreprises, SAP Labs France a fait du domaine du transport l’axe essentiel de sa politique en faveur de la protection de l’environnement. A travers son programme d’E-mobility, elle entend inciter ses salariés à choisir un véhicule 100% électrique comme voiture de fonction à laquelle ils ont droit dès qu’ils ont 3 ans d’ancienneté. Une voiture qu’ils pourront utiliser à titre privé et recharger gratuitement en utilisant les bornes implantées au siège de l’entreprise. Une initiative d’autant plus exemplaire qu’elle concerne près de 400 salariés et qu’elle fait déjà tache d’huile au sein du groupe.


Les raisons d’un engagement


Si SAP Labs France a décidé de se lancer dans la mise en œuvre d’un tel programme sous l’impulsion de son Président Hanno Klausmeier qui s’est totalement impliqué dans l’opération, c’est d’abord parce que la maison-mère, la firme allemande SAP, a initiée le mouvement en se fixant pour objectif d’avoir 5 000 voitures de fonction 100% électrique à l’horizon 2020. L’émulation jouant, la filiale française entend faire encore mieux et atteindre un objectif de 20% de voitures de fonction électriques dès 2018. Un autre facteur de déclenchement de cette politique a été la signature, dans le cadre du plan de protection de l’atmosphère, d’un décret préfectoral obligeant les entreprises disposant d’un parc de plus de 50 voitures de fonction, à s’équiper d’au moins 5 véhicules électriques. Une disposition qui n’a pas était ressentie comme une contrainte chez SAP Labs France, mais plutôt comme une opportunité.




Une extension à toute la gamme des véhicules électriques

Une première action a été entamée dès 2015 en partenariat avec Renault pour inciter les salariés à opter pour une Renault Zoé comme voiture de fonction. 6 Renault Zoé ont ainsi déjà fait l’objet d’une acquisition. Les premiers retours d’expérience étant très positifs, il a été décidé d’étendre le choix de la voiture de fonction à pratiquement toute la gamme de véhicules électriques disponibles, de la Renault Zoé à la Tesla Model S, en passant par les Nissan Leaf, les BMW i3, les Volkswagen e-Golf, les Kia Soul ou les Mercedes Classe B 250 e. Des modèles qui étaient tous présents et disponibles pour des essais lors du lancement officiel du programme 2016 d’E-mobility. D’ores et déjà, plusieurs nouveaux véhicules ont été commandés dont une Mercedes Classe B 250 e, et même deux Tesla Model S. Bien sûr, la participation financière demandée aux salariés n’est pas la même suivant la voiture choisie, mais la durée du contrat de location passé avec la société de Leasing Parcours peut s’adapter en fonction du véhicule et va ainsi de deux ans pour une Renault Zoé à 5 ans pour une Tesla Model S.




De fortes incitations au choix de la voiture électrique


Outre cette souplesse dans la durée du contrat de leasing qui n’existe pas pour les voitures thermiques, SAP Labs France a pris plusieurs mesures pour inciter ses salariés à opter pour une voiture électrique. La principale est financière avec une amplification de l’aide de l’entreprise pour l’acquisition d’une voiture ne rejetant pas de CO2, tandis que les aides relatives aux voitures thermiques ont été diminuées. Ainsi, la participation financière demandée à un salarié pour une Renault Zoé est symbolique puisqu’elle ne s’élève qu’à un euro/mois. Une autre incitation réside dans la possibilité pour les utilisateurs de recharger leur véhicule gratuitement au siège de l’entreprise où trois bornes (deux d’une puissance de 7 KW et une de 22 KW), avec chacune deux points de charge, ont déjà été installées, tandis qu’un engagement a déjà été pris avec Schneider Electric pour doubler ce nombre en 2016. Dans la pratique, l’autonomie, qui constitue encore un frein psychologique à l’adoption d’une voiture électrique, ne pose guère de problèmes pour les déplacements quotidiens de ces salariés qui rechargent leurs véhicules 2 à 3 fois par semaine. D’ailleurs tout est fait pour qu’ils soient gagnants dans tous les cas puisque, lorsqu’ils doivent effectuer un long déplacement le week-end, ils peuvent alors disposer d’un véhicule thermique.




Un exemple à suivre


Avec de telles incitations, il n’est pas trop étonnant de voir que ce programme d’E-mobility fasse de plus en plus d’adeptes au sein de l’entreprise. Lors de son lancement, Jérôme Cicille de l’ADEME a salué cette initiative qu’il juge d’autant plus exemplaire que la mobilité constitue l’un des enjeux majeurs de la transition énergétique. Fondatrice des Assisses Nationales IRVE, Isabelle Rivière s’est félicitée qu’une entreprise de la région PACA se soit lancée dans une telle démarche et souhaite que son exemple soit suivi par d’autres sociétés, notamment sur la technopole de Sophia Antipolis. En attendant, SAP Labs France semble bien partie pour réussir son pari de convertir très vite à l’électrique 20% de sa flotte de voitures de fonction. En tout cas, elle fait déjà des émules sur les autres sites français du groupe, à Paris et en Normandie, qui adhèrent désormais au programme lancé sur la Côte d’Azur.





Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | SAP Labs France | Renault Zoé#Tesla Model S#Mercedes Classe B 250 e
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 23-12-2015 à 22:05:25 par bigbluejlr

Bravo à SAP mon précédent employeur
il faudrait que toutes les sociétés fassent la même chose et la voiture thermique deviendra rapidement un mauvais souvenir ! une erreur du passé
esperons que le marché Belge très friant de voitures de société pour défiscaliser , autorise uniquement les voitures électriques en voitures de société. Vu la taille du pays c est tout à fait suffisant ! mais il faut mettre des bornes partout et la on a encore plein de retard !!

Posté le 13-01-2016 à 14:42:40 par hop437

Il faudrait surtout que les sociétés cessent d’encourager l’automobile individuelle!
Une voiture de fonction pour tous les employés, quelque soit leur fonction, c’est tout à fait irresponsable. Certes, un véhicule électrique n’émet pas de polluants directement, mais il a un bilan carbone global guère meilleur qu’un thermique, et il encombre tout autant l’espace public.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Nissan Futures : des avancées sur la seconde vie des batteries
Si la seconde édition du Nissan Futures, qui s’est déroulée à Barcelone le 30 novembre, était principalement consacrée aux technologies de conduite autonome, Nissan a...
Avec sa Nio EP9, NextEV repousse les limites de l’électrique
Après s’être fait connaître en Formule E, un championnat où il a permis à Nelson Piquet Jr de remporter en 2015 le premier titre des pilotes, le constructeur chinois...
Jaguar dévoile son futur SUV électrique à Los Angeles
Jaguar a dévoilé, au salon de l’auto qui se déroule actuellement à Los Angeles, le concept-car i-Pace qui préfigure ce que sera son premier modèle entièrement électrique...
Avec la nouvelle e-Golf, Volkswagen affiche ses ambitions dans l’électrique
Les conséquences du « dieselgate » n’ont pas fini de se faire sentir sur le groupe Volkswagen. Le constructeur allemand a annoncé la semaine dernière qu’il allait...
Clôture du projet Greenfeed qui vise à faciliter la mobilité électrique
Dans notre article publié le 4 novembre dernier, nous annoncions au jeudi 17 suivant, sur le site du showroom Nice Grid, la clôture du projet Greenfeed, avec un retour...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact