Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 07/01/2014 à 20:36 par Michaël Torregrossa - Lu 3031 fois - 4 commentaires

Safran – Une nouvelle filiale pour des avions  « plus électriques »
Safran – Une nouvelle filiale pour des avions « plus électriques »
Pour réussir et poursuivre sa percée stratégique dans le domaine de l’avion « plus électrique », Safran vient de créer Labinal Power Systems, une nouvelle entité industrielle rassemblant les activités électriques du Groupe.

Ce nouveau pôle d’expertise regroupe principalement Labinal (leader mondial des systèmes d’interconnexions électriques), Safran Power (spécialiste de l’énergie électrique à bord) et Aerosource (spécialiste de la maintenance et la réparation d’équipements électriques). Il comprend aussi Safran Engineering Services (spécialiste des services d’ingénierie notamment dans le domaine des systèmes électriques) et Technofan (équipements de ventilation et moteurs électriques). Dirigé par Alain Sauret (Président-directeur général), Labinal Power Systems comprend au total 12 000 salariés répartis dans 45 établissements en France et dans le monde.

Labinal Power Systems fait partie de la branche Equipements aéronautiques de Safran et réunit des activités qui s’y trouvaient jusqu’à présent. Cette réorganisation est par conséquent sans impact sur les secteurs opérationnels de Safran.


« L’évolution vers l’avion plus électrique est irréversible »

« Ce regroupement constitue une étape majeure pour Safran, en parfaite adéquation avec sa stratégie de développement axée sur la différenciation technologique. Safran est désormais en mesure de proposer des systèmes électriques complets de classe mondiale. Le Groupe possède les plus importantes briques technologiques nécessaires à la génération et à la distribution électriques dans les avions, » a déclaré Marc Ventre, Directeur général délégué de Safran.

« L’évolution vers l’avion plus électrique est irréversible et offre de nouvelles opportunités à Safran » souligne le Groupe dans son communiqué.

Fin 2013, le Groupe avait signé un premier protocole d’accord avec Airbus afin de développer une solution de roulage électrique pour la famille A320 (voir news précédente).


Mots clés : Safran | Labinal Power Systems | Technofan | Aerosource
Catégories :

Commentaires

Posté le 08-01-2014 à 09:00:45 par Ca, ça sent la pêche à la subvention...

Faire un avion électrique, c’est aussi intelligent que de faire des buches en polystyrène aggloméré... Mais bon...

On se résume pour nos cranes d’œufs spécialistes de la subvention à Bercy : ce qui compte, c’est la densité énergétique, et le rapport efficacité/nuisance...

Donc, oui, le petit VE compact fait un maximum de sens pour l’usage urbain, la sedan hybride pour l’usage péri-urbain avec GPL ou essence pour l’usage routier (voire le diesel pour les professionnels). Les usines à gaz style hydrogène sont un non sens à l’échelle individuelle...

Ca, c’est pour la route...

Pour les airs, la densité énergétique est essentielle. Si on arrive à maîtriser les aspects sécurité, on passera sans doute un jour du gasoil à l’hydrogène ou au méthane, dont la combustion complète en altitude est infiniment moins polluante. Mais c’est tout.

Faut vraiment être complètement à la masse pour croire qu’un Solar Impulse fait le moindre sens... Ou pour ne pas réaliser que Safran ne fait ce greenwashing que pour récupérer des sous à Bercy... :)


Posté le 08-01-2014 à 13:46:44 par jcg2a

Toutes les économies sont bonnes à prendre

Ca fait longtemps que je me demande pourquoi les avions ne sont pas lancés au décollage par un treuil électrique, comme les planeurs sur certaines pistes.
C’est au décollage que l’avion consomme le plus

Posté le 08-01-2014 à 13:46:44 par jcg2a

Toutes les économies sont bonnes à prendre

Ca fait longtemps que je me demande pourquoi les avions ne sont pas lancés au décollage par un treuil électrique, comme les planeurs sur certaines pistes.
C’est au décollage que l’avion consomme le plus

Posté le 09-01-2014 à 00:00:26 par Paco

L’idée de l’électrification de l’avion commence par la période où l’avion se déplace à terre dans l’aéroport, d’un terminal à l’autre, d’une piste à l’autre. Ces longues minutes où les gros moteurs fonctionnent pour rien, où les camions viennent aider aux marches arrière. Si on multiplie par le nombre d’avions journaliers en milieu urbain... C’est pour aujourd’hui.
Ensuite, l’idée de l’avion électrique concernera la période où il est en altitude et où l’air est raréfié, où il consomme le moins pour son trajet. Il faut pour cela que la densité énergétique des batteries augmente beaucoup. Elon Musk en parle en détails pour ceux que ça intéresse. C’est pour demain.
Quand au décollage, la quantité d’énergie est telle qu’on aura pour des années encore des avions hybrides.

@Ca, ça sent la pêche à la subvention...
Voilà ce qu’on peut dire quand on n’est pas cynique, cher anonyme habituel.
Je vous propose, si je puis me permettre de vous donner une leçon, une seule, pour 2014, en guise de bonne année, je vous propose de laisser tomber le cynisme, il n’est qu’une version hautaine du pessimisme. Vous enfoncerez moins de portes ouvertes. Que des ingénieurs de Safran, d’ATR, de Tesla se penchent sur le problème vous laisse de marbre et vous balayez tout ça de geste dédaigneux, en les traitant de "crânes d’oeuf". Le cynisme ne glorifie pas.

Enfin, pour ce qui est de récupérer des sous de Bercy, sachez que le gasoil (que vous conseillez à tord pour les professionnels), le charbon, et même le pétrole en récupèrent déjà pas mal.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Une navette électrique BE Green pour les salariés de Safran
Sur son site d'Issy Les Moulineaux, l'équipementier Safran vient d'inaugurer la mise en service d'une navette électrique à ses couleurs et destinée au transport de ses...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact