Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 25/01/2019 à 09:34 par Philippe Schwoerer - Lu 3825 fois - 12 commentaires


Premier vol du véhicule aérien autonome électrique de Boeing (vidéo)


Certes, comme la vidéo le montre, l’essai n’a pas duré 1 heure pour relier un point à un autre distant de plusieurs dizaines de kilomètres. L’appareil s’est juste élevé dans les airs en extérieur, est resté en vol stationnaire un certain temps, pour atterrir ensuite au même endroit. Et tout cela sous une météo idéale. Mais c’est un bon début pour orienter le programme Boeing NeXt vers l’aboutissement d’un prototype autonome de transport de passagers conforme au cahier des charges établi par le constructeur d’avions. L’essai visait principalement à tester les fonctions autonomes de l’appareil et les systèmes de contrôle au sol.

Voiture volante ?

Curieusement un grand nombre de médias évoquent une voiture volante au sujet de l’engin qui a pris son envol mardi dernier, 22 janvier 2019, à Manassas, dans l’Etat de Virginie. Si l’appareil emprunte largement à de nombreux genres de véhicules, il est très loin de la voiture volante qui pourrait circuler dans les rues d’une ville en n’occupant qu’une seule file. Avec ses ailes fixes, il mesure 8,53 m de large, pour une longueur de 9,14 m. Grosso modo nous sommes en présence d’un drone qui atterri et décolle à la verticale grâce à 8 hélices animées chacune par un moteur électrique. Pas de roues, mais des patins supportés par des vérins amortisseurs qui pourraient le faire ressembler vaguement à un hélicoptère, ou plutôt un autogire, surtout avec sa 9e hélice, à l’arrière, qui lui donnera l’impulsion pour se déplacer horizontalement. La cellule habitable fait d’ailleurs penser à un tel appareil, mais aussi à un avion léger monomoteur.



80 km

Le cahier des charges indique que le Boeing NeXt « est conçu pour voler de façon totalement autonome, du décollage à l’atterrissage, avec une autonomie pouvant dépasser 80 kilomètres ». Chiche le rayon d’action !? C’est que l’appareil est conçu pour une « mobilité urbaine silencieuse, propre et sûre », selon les propos de John Langford, PDG d’Aurora Flight Sciences. Concernant le fuselage : « ce véhicule dispose d’une cellule perfectionnée qui intègre les systèmes de propulsion et de voilure permettant d’accomplir des vols stationnaires et vers l’avant avec une efficience maximale ». Directeur de la technologie de Boeing, Greg Hyslop se réjouit : « En un an, nous sommes passés d’un projet conceptuel à un prototype volant ». Les prochains vols auront pour objectif de tester « le vol vers l’avant porté par l’aile, ainsi que la transition entre le mode vertical et le mode de vol vers l’avant. Cette transition représente généralement le défi technologique le plus important pour tout projet d’avion à décollage et atterrissage verticaux volant à grande vitesse », souligne Boeing dans son communiqué de presse daté du 23 janvier 2019.

Le fret aussi

A côté de ce véhicule aérien autonome dédié au transport de passagers, le programme NeXt se décline en d’autres plateformes de mobilité urbaine, régionale et mondiale, dont un appareil électrique et sans pilote pour le fret, capable d’embarquer jusqu’à 226 kg de charge. Un prototype dans cette configuration a effectué son premier vol en intérieur en 2018. Des essais en extérieur seront réalisés dans le courant de la présente année 2019.



Mots clés : électrique | véhicule | autonome | aérien | Boeing | drone
Catégories :

Commentaires

Posté le 25-01-2019 à 10:59:37 par Luck

Ah grosse traînées des voilures tournantes horizontales pour faire les translations dues aux trajets....

Posté le 25-01-2019 à 13:14:06 par HMDis

Perso, j’aurais attendu le fonctionnement de toutes les fonctionnalités principales avant de présenter un véhicule à la presse.

Posté le 26-01-2019 à 14:04:38 par Denis6075

C’est quoi la différence avec les autres projets de drônes volants commerciaux ?

Posté le 26-01-2019 à 18:30:16 par Sonia

Je ne souhaite pas voir le ciel des villes se couvrir de véhicules volants. Le risque d’accidents graves m’apparaît trop grand.

Posté le 26-01-2019 à 19:07:48 par Mica-do

@Sonia
C’est pourtant l’avenir et on y arrive.

Posté le 26-01-2019 à 20:05:24 par JPK

Vous imaginez des drones comme ça dans les mains des gilets jaunes ou de terroristes, une vraie cata oui.

Posté le 27-01-2019 à 11:23:10 par electronlibre

@JPK
Si je vous comprends bien, gilets jaunes= terroristes;
vous auriez eu votre place dans le régime de Vichy... à moins que vous ne soyez sympathisant de l’actuel régime et de sa répression digne d’une république bananière!

Posté le 27-01-2019 à 13:09:05 par JPK

@electronlibre
Je ne me suis jamais senti autant en insécurité dans ma vie que pendant l’occupation des ronds-points. Si pas de gilet jaune derrière le pare-brise, on était mis de côté pendant des dizaines de minutes parfois. J’ai été témoin et j’ai subi des comportements violents. Je suis commerçant et je vais certainement devoir déposer le bilan à cause de vols, dégradations, et d’un manque à gagner important. J’avais ouvert depuis quelques mois, ma trésorerie était juste, je comptais sur la période des fêtes pour asseoir mon commerce. Résultat...

Posté le 27-01-2019 à 17:51:38 par electronlibre

@JPK
Je n’ai jamais senti d’animosité en passant les ronds-points occupés, même sans GJ sur la planche de bord et même sans klaxonner. Je suis désolé que vous ayez subi des désagréments de la part de certains GJ mais ce n’est certainement pas la majorité.
Quand au vol et dégradation de votre commerce, il y a toujours des délinquants qui profitent des manifestations, ce n’est pas nouveau et pensez qu’il est facile d’enfiler un GJ, d’infiltrer une manifestation.
Votre commerce n’est il pas assuré?

Rassurez vous, ce n’est pas demain que ces engins voleront dans nos villes(les centres urbains sont interdit de vol) et ils sont autonomes, il n’y a pas de poste de pilotage, les occupants ne peuvent pas en prendre le contrôle, juste indiquer la destination...

Posté le 28-01-2019 à 09:06:27 par Eric Briand

Des essais publics sont-ils prévus ? Moi et mes enfants sommes passionnés par les drone habités.

Posté le 31-01-2019 à 11:12:42 par Nico

"silencieuse, propre et sûre"
Silencieuse c’est sûr que non, dans tout aéronef ce n’est pas le moteur qui est le plus bruyant mais le rotor
propre à condition d’avoir une source d’électricité propre et abondante, c’est loin d’être gagné et ceci est d’ailleurs valable aussi pour le transport terrestre
sûr il sera difficile de faire aussi bien qu’aujourd’hui

Comme cet engin n’a pas de roues il est condamné à se poser verticalement. Or il a une autonomie limitée et aucune capacité d’autorotation. Il va donc devoir intégrer un posé d’urgence "batterie faible" quiva beaucoup plaire à l’équipage !

Posté le 31-01-2019 à 15:39:54 par BJ

@Nico
8 moteurs électriques moyens feront je pense bien moins de bruit qu’un moteur d’hélicoptère. Dommage qu’on ne puisse pas l’évaluer sur la vidéo.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème Izivia communique sur la fiabilisation du réseau de recharge Corri-Door
En août dernier, le taux de recharges réussies s’élevait à 86% pour le réseau Corri-Door. Une performance retardée mais qui devrait encore s’améliorer. Directrice...
Un recyclage innovant pour les batteries lithium-ion
C’est ce que promettent BASF, Suez et Eramet réunis autour du programme ReLieVe. Financé à hauteur de 4,7 millions d’euros par l’Union européenne, il vise à développer...
Les nouvelles Smart EQ seront exclusivement électriques
C’est une première pour un constructeur de voitures thermiques, - et Smart l’avait annoncé il y a déjà plusieurs mois -, la marque ne commercialisera plus que des...
EVBox va équiper en bornes de recharge 2 distributeurs en automobiles
L’accord signé par l’adhérent de l’Avem avec les 2 groupes (Bernard, Emil Frey Motors France) porte sur l’installation de matériel de recharge pour véhicules électriques...
Kia et Hyundai investissent dans le réseau de recharge Ionity
Kia est un de rares constructeurs à avoir abandonné sur ses voitures électriques le standard de recharge rapide CHAdeMO pour le Combo CCS, le seul à être disponible sur...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact