Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 10/12/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2017 fois - 6 commentaires


Opel : une année 2019 placée sous le signe de l’électrification de ses véhicules


Si l’année 2019 verra Opel célébrer ses 120 ans de fabrication d’automobiles, elle sera aussi marquée pour le constructeur allemand par le véritable lancement de l’électrification de sa gamme. Une orientation qui figurait déjà comme une promesse dans son plan stratégique PACE et que son CEO Michael Lohscheller vient de réaffirmer avec force en déclarant : « Opel sera électrique ! ». Dès le premier semestre 2019, la marque ouvrira les carnets de commandes pour la version 100% électrique de la nouvelle Corsa et pour la version hybride rechargeable du SUV Grandland X. Cette politique sera ensuite poursuivie avec quatre véhicules électrifiés en 2020, avant d’arriver dès 2024 à une version électrifiés de l’ensemble de ses modèles.
Pour Michael Lohscheller, cette stratégie d’électrification de la gamme permettra de fortement contribuer à ce qu’Opel puisse se conformer aux sévères limites de CO2 fixées par la Commission européenne. Si elle est rendue possible par l’accès aux plateformes et aux systèmes de propulsion développés par le Groupe PSA, Opel compte bien continuer à se démarquer fortement des marques sœurs françaises (Peugeot, Citroën et DS) qui elles aussi vont progressivement électrifier leurs différents modèles.

L’Opel GT X Experimental pour indiquer la direction

La vision d’Opel et les directions que prendront ses futurs modèles électriques sont préfigurées dans un concept-car que la marque avait dévoilé en août dernier. L’Opel GT X Experimental est un SUV 100% électrique compact (4,06 mètres) équipé d’une batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 50 kWh se rechargeant par induction. Il est basé sur une architecture légère, a une empreinte au sol réduite et roule sur des roues de 17 pouces qui ont l’air d’être beaucoup plus grandes, afin de préserver le confort de roulage tout en ayant belle allure.
Ce concept-car révèle également le nouveau thème des faces avant et arrière des modèles futurs. La boussole « Opel Compass » organise les éléments du design de la nouvelle physionomie Opel autour de deux axes forts qui viennent se recouper dans le Blitz. Le légendaire logo à l’éclair devient plus que jamais le point focal. Les designers d’Opel ont également créé un nouveau visage Opel qui exprime l’esprit pionnier de l’entreprise, l’« Opel Vizor ». L’Opel Vizor est un module unique et complet qui englobe sous un plexiglas de teinté foncée tous les composants de haute technologie et le logo de la marque. S’étirant sur la face avant de la voiture, juste sous le capot, le nouvel « Opel Vizor » sera la signature de toutes les Opel qui arriveront dans les années 2020.



Un caractère allemand réaffirmé

Avec le GT X Experimental, Opel souhaite redéfinir son identité autour des trois valeurs qui font la force de la marque : allemande, accessible, désirable. Pour l’avenir, le constructeur souhaite rester ancré dans l’expression la plus moderne et la plus positive de ses racines allemandes. Il s’agit pour lui de garder le meilleur des qualités traditionnelles de l’Allemagne tout en les enrichissant d’un peu de chaleur, d’ouverture d’esprit et de proximité. Ainsi, le GT X Experimental ambitionne d’allier l’excellence, la précision et la qualité de l’ingénierie allemande avec des innovations susceptibles de donner un aperçu de ce que seront les Opel au milieu des années 2020.
Une approche très pure de la haute technologie habite tout l’intérieur. Par exemple, les quatre sièges semblent flotter tandis que les haut-parleurs amovibles nichés sous les appuie-tête permettent de profiter également de la musique à l’extérieur de la voiture. Par ailleurs, délimité par le pare-brise/toit panoramique et un vitrage latéral ininterrompu, l’habitacle cache bien son jeu technologique. L’élément le plus marquant de l’intérieur est la planche de bord encastrée dans un module qui rappelle l’Opel Vizor : l’Opel « Pure Panel ». Le Pure Panel permet au conducteur d’avoir accès à la technologie la plus récente et d’obtenir l’information dont il a besoin tout en éliminant tous les éléments qui peuvent distraire le regard.



L’Opel Corsa électrique en avant-garde

Si le GT X Experimental préfigure l’ensemble des prochains modèles électrifiés d’Opel, c’est la nouvelle Corsa tout électrique qui sera la première à être lancée commercialement. Dès le premier semestre 2019, la marque à l’éclair ouvrira ses carnets de commande pour cette version 100% électrique de son modèle à succès dont la première génération a vu le jour en 1982. Si ce modèle n’a pas encore été présenté en détail, on sait qu’il devrait reprendre les principales caractéristiques de la plateforme e-CMP développée par le Groupe PSA. Il devrait donc embarquer une batterie d’une capacité de 50 kWh autorisant une autonomie de 300 à 400 km.
Cette batterie devrait alimenter un moteur électrique développant une puissance maximale de 115 chevaux et susceptible d’atteindre une vitesse maximale de 150 km/h. En termes de recharge, l’Opel Corsa devrait être équipée d’un chargeur embarqué AC 7 kW associé à un système de charge rapide Combo CCS. Si son prix n’a pas encore été divulgué, il devrait être compétitif et Michael Lohscheller vient même d’affirmer que l’Opel Corsa électrique serait une « voiture démocratique » qui permettrait à de nombreux clients de pouvoir accéder à la mobilité électrique.



Des versions électriques pour le Mokka X et le Vivaro

Après la Corsa tout électrique et le Grandland X hybride-rechargeable, Opel a annoncé la commercialisation en 2020 de deux autres modèles 100% électriques. Le premier concerne le Mokka X, le SUV Compact d’Opel dont la seconde génération comportera une version tout électrique. Tout comme la Corsa électrique, le Mokka X électrique sera développé à partir de la plateforme e-CMP de PSA et sera donc équipé d’une batterie de 50 kWh couplée à un moteur électrique d’une puissance de 100 KW. Ce SUV devrait être un concurrent direct pour le Kia e-Niro et le Kona EV de Hyundai, mais aussi pour le DS3 Crossback E-Tense qui a été présenté lors du dernier Mondial à Paris.
Opel sera également présente sur le créneau des utilitaires avec une version tout électrique du nouveau Vivaro qui entrera en production en 2020 et dont les caractéristiques seront dévoilées l’an prochain. Produit jusqu’ici en partenariat avec Renault dont il était le clone du Trafic, le Vivaro doit faire l’objet en 2019 d’une nouvelle version qui sera cette fois le fruit du partenariat avec PSA et en fera un cousin des Peugeot Expert et des Citroën Jumpy. Une nouvelle version produite dans l’usine anglaise de Luton sur la base de la plateforme EMP2 de PSA. Une plateforme qui permettra bientôt de sortir des versions tout électrique, ce dont bénéficiera l’Opel Vivaro tout comme les Peugeot Expert et les Citroën Jumpy.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Opel | Opel Corsa | Opel Vivaro | Opel Mokka X | Groupe PSA
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 10-12-2018 à 08:14:10 par ADuby

En retard, pas convaincant...

Posté le 10-12-2018 à 08:39:20 par HMDis

En tout cas rien d’exceptionnel.

Posté le 10-12-2018 à 09:00:55 par Daniel

@ ADuby et HMDis
Mieux vaut tard que jamais, et ces réflexions s’appliquent aussi au groupe PSA.

Posté le 10-12-2018 à 11:45:53 par Christophe

Est-ce vraiment la bonne réponse aux deux problématiques que sont la pollution en ville et les émissions de gaz à effet de serre ?

Comparons la réponse de PSA concernant la Corsa (tous les éléments sont disponibles sur le site suivant : https://site.groupe-psa.com/powertrain/fr/nos-produits/)
- version à allumage commandé fonctionnant à l’E100 avec micro hybridation : 1020 kg,
- version électrique : 1390 kg.

En terme de bilan ACV :
- E100 : 5,6 t à la fabrication et 60 gCO2eq/km (cette valeur doit diminuer avec la 2ème génération),
- électrique : 5,6 + 3,7 à la fabrication (fabrication en France de la batterie) et 10 g CO2eq/km,
soit 74 000 km pour annuler la fabrication de la batterie.

En terme de particules : Simons, A., 2013. Road transport: new life cycle inventories for fossil-fuelled passenger cars and non-exhaust emissions in ecoinvent v3. Int. J. Life Cycle Assess. 1e15. (http://refhub.elsevier.com/S1352-2310(16)30187-X/sref78). Elle nous indique les valeurs suivantes : pneus PM10 0,00408 mg/km.kg_en_mouvement et PM2,5 0,00286 mg/km.kg_en_mouvement et route PM10 0,00490 mg/km.kg_en_mouvement et PM2,5 0,00264 mg/km.kg_en_mouvement :
- E100 : 5,6 mg/km PM2,5 d’abrasion + 1 mg/km de combustion soit 6,6 mg/km PM2,5,
- électrique : 7,6 mg/km PM2,5 d’abrasion.

Comme le démontre le second calcul, en terme de pollution, il est nécessaire de réduire l’usage de la voiture et plus particulièrement en ville.
Cela veut dire limiter l’usage de la voiture aux trajets où c’est le moyen le plus efficient.
Pour ces usages, il faut intégrer les contraintes apportées par un véhicule électrique avec une batterie de 50 kWh en terme de temps (soit réduction de la vitesse soit temps de recharge).
Ayant une bonne expérience du véhicule électrique pour ces usages, je peux affirmer que c’est loin d’être la réponse la plus pertinente à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la réduction de la pollution passant par une réduction de l’usage de la voiture.

Posté le 14-12-2018 à 09:51:44 par verdac85

Que des véhicules lourds dont le Cx est inavouable, avec une surface de maître bau imposante, absolument pas efficient sur le plan énergétique.

Posté le 21-01-2019 à 11:32:43 par jo

bonjour .
dites-moi lorsque vous êtes pris dans 300 kms , voire plus , d’embouteillage , comment fait-on avec un véhicule tout électrique ?
A mon avis l’hybride serait le plus approprié ...

Qu’en pensez-vous ?
Merci



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Salon du véhicule électrique & hybride de Val d'Isère
Salon du véhicule électrique & hybride de Val d'Isère
Du 11/07/2019 au 14/07/2019 - Val d'Isère

Pendant 4 jours, professionnels et grand public pourront se rencontrer, s’informer et échanger sur les nouveautés, innovations et projets de développement de la...
A lire également / sur le même thème Formule E : une victoire sur le fil pour Di Grassi à Mexico
Quatrième manche du championnat de Formule E, l’ePrix de Mexico s’est disputé samedi soir devant une foule considérable massée sur une partie du circuit Hermanos...
Trottinettes électriques : un nouvel opérateur se lance à Paris
Cet été, alors que le Vélib’ battait de l’aile suite aux débuts laborieux du nouvel opérateur et que le service Autolib’ s’arrêtait, un nouveau mode de transport...
Forum E4SM : le rendez-vous de la mobilité intelligente
La seconde édition du Forum Energy For Smart Mobility (E4SM) aura lieu les 14 et 15 mars à Marseille au Palais du Pharo. Organisé par le Pôle de compétitivité Capenergie...
Le Salon de Genève s’annonce très électrique
Après deux journées réservées à la presse, le 89ème Salon international de l’automobile de Genève ouvrira ses portes au public du 7 au 17 mars. Alors que l’année 2019...
Les voitures électriques font bonne figure au Trophée Andros
Avant un dernier show en guise de bouquet final samedi prochain au Stade de France, l’édition 2018/2019 du Trophée Andros s’est achevée ce week-end avec la Super Finale...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact