Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 03/08/2012 à 07:00 par Michaël Torregrossa - Lu 9226 fois - 7 commentaires

Offre promotionnelle - Peugeot double le bonus écologique sur ses hybrides diesel - Photo 1
Suite à l’annonce du nouveau barème du bonus écologique et afin de stimuler les ventes de ses voitures hybrides diesel dans l’hexagone, Peugeot vient d’annoncer qu’il doublait la prime à l’achat sur l’ensemble de sa gamme HYbrid4.

Ainsi, le crossover Peugeot 3008 HYbrid4, vendu 37.400 € TTC, bénéficie d’une prime globale de 7.480 € faisant passer son prix à 29.920 € TTC, soit moins que la version purement diesel Allure 150ch vendue à partir de 31.200 €.

Idem pour la Peugeot 508 HYbrid4 et la Peugeot 508 RXH dont les prix respectifs passent de 39.200 et 45.600 € TTC à 31.360 et 37.600 € TTC avec le bonus doublé.

Le constructeur ne précise toutefois pas la date de validité de cette offre exceptionnelle…


Mots clés : Peugeot | PSA | Peugeot 3008 HYbrid4 | Peugeot 508 HYbrid4 | Peugeot 508 RXH
Catégories : Voiture hybride | Aides financières |

Commentaires

Posté le 04-08-2012 à 11:18:44 par soub56

Effort louable, mais pourquoi PEUGEOT fait-il la même erreur que TOYOTA il y a 10 ans?
TOYOTA a enfin compris qu'il fallait que sa PRIUS soit rechargeable : qu'attend PEUGEOT pour faire de même?
Autre suggestion : chaque conducteur a des besoins spécifiques. Certains pourraient souhaiter avoir une autonomie de 20 km en électrique, d'autres 30, 40 ou 50. Pourquoi imposer 50 km aux conducteurs d'OPEL AMPERA alors que certains se contenteraient de 20 km, pourquoi limiter à 25 km les conducteurs de PRIUS alors que certains souhaiteraient 50?
Que les constructeurs proposent à chaque client l' autonomie qu'il souhaite : pourquoi promener une batterie pour 50 km alors que l'on a besoin habituellement que d'une batterie pour 30? Economie de poids, d'investissement. Le jour où l'on fait quelques km de plus que le trajet habituel, le moteur thermique est là.

Posté le 04-08-2012 à 13:30:25 par Daniel

Toyota a mis plus de 10 ans pour passer à l'hybride rechargeable. Cette technologie demande du temps pour devenir mature. Peugeot, qui a beaucoup moins d’expérience en ce domaine y viendra certainement aussi. Mais avant cela, notre constructeur devrait passer à l'hybride essence et abandonner cet hybride diesel dont personne ne veut en dehors de la France, et qui, même en rejetant moins de CO2 pollue plus par ses particules fines toxiques pour notre santé. C'est prévue pour le 3008 qui ne se vend pas à l'étranger. Quand à Toyota, il y aura à terme une hybride essence rechargeable pour tous ses modèles. Imaginez une Yaris hybride rechargeable avec 20 à 25 kms d'autonomie ... L'idéal pour une citadine. Quand à proposer la même voiture avec des autonomies différentes, elle existe : c'est la nouvelle berline Tesla S qui sera proposée fin 2012/début 2013 en 3 autonomies ; mais ce n'est pas pour tout le monde, le tarif commençant à 43.000 euros pour le modèle de base. Encore un joujou pour Albert de Monaco.

Posté le 05-08-2012 à 10:41:59 par soub56

Passer de quelques km d'autonomie à 30 ou 50, ce n'est qu'une question de batterie : il ne faut pas aujourd'hui 10 ans pour y parvenir...
La TESLA est une voiture 100% électrique : ma suggestion d'autonomie adaptée au besoin de chacun concerne les hybrides rechargeables ou les voitures électriques à prolongation d'autonomie.
Aujourd'hui, une voiture 100% électrique, pour avoir un peu d'autonomie, c'est plusieurs centaines de kilogrammes à transporter, donc plus de puissance nécessaire, donc plus de consommation, donc plus de batterie...
Un prolongateur d'autonomie, c'est un petit moteur qui sert à l'occasion, le moins souvent possible, pour les trajets autres que ceux du quotidien. Pour rouler en croisière à 130 Km/h sur le plat, il n'y a que la résistance à l'air et au roulement à vaincre : je n'ai pas les données pour faire le calcul, mais 30 Kw sont largement suffisant. Les phases d'accélération ou de montée peuvent être assurées sur le stock électrique de la batterie.
Au lieu de transporter 500 Kg de batteries pour 300 Km d'autonomie, il est préférable de transporter 50 Kg de batteries pour 30 Km et un petit moteur de 100 Kg avec un réservoir de 30 l de carburant ( données approximatives, mais cela doit être de cet ordre de grandeur).

Posté le 05-08-2012 à 13:08:53 par Daniel

@ Soub56. La technologie de la voiture électrique avec autonomie renforcée, qui semble effectivement être pour le moment la meilleure solution, émane de GM (Chevrolet Volt et Opel Ampéra). Espérons que Peugeot, lié à GM à présent, saura en profiter pour adapter cette technologie à ses gammes de véhicules. Et attention, les Allemands y travaillent aussi et on connaît leur capacité à mettre en œuvre leurs études.

Posté le 05-08-2012 à 23:12:39 par Paco

La Leaf n'a que 250 kg de batteries...
On enlève le réservoir à essence, l'essence, l'échappement, etc. et on gagne plus de 100 kg...
J'aime bien l'hybride, mais pour le prix d'une Prius Plugin et a fortiori d'une Volt on a un Scenic et une ZOE...
Donc je vais cumuler ma voiture actuelle et la ZOE.

Posté le 06-08-2012 à 11:10:15 par SNiF

@ Daniel: tu oublies le kango electroad qui date d'avant 2000....
Nos constructeurs n'y comprennent rien. La plus part de leurs clients non plus d'ailleurs...

Posté le 11-08-2012 à 00:13:38 par Dan617

Le moteur thermique sert aujourd'hui de prolongateur d'autonomie : dans le meilleurs des cas, disons celui de la Volt, on peut parcourir environ 500 km avant recharge des batteries pour pouvoir à nouveau bénéficier -au mieux- de 80 km en tout électrique.

L'intérêt de ce principe du prolongateur d'autonomie permet donc de ne jamais se retrouver en "panne sèche" : dans la pratique, le moteur thermique à essence semble donc le mieux adapté... cependant, on peut améliorer très favorablement l'ensemble du "système" : par exemple pourquoi ne pas remplacer cette mécanique lourde nécessitant révisions et entretiens classiques, par une pile à combustible fonctionnant non pas à l'hydrogène mais au méthane. Ainsi, l'autonomie pourrait encore être augmenté sans inconvénients notoires : 1000 km semblent tout à fait envisageables avant recharge complète des batteries (très écourtée) : disons de 2 à 5 mn selon le kilométrage éffectué.

En fait, le seul inconvénient -provisoire- serait de trouver en stations services, des pompes délivrant du méthane : techniquement cela ne pose pas de problème particulier, mais il faut bien évidemment franchir le pas.

Le remplacement du moteur thermique actuel par une pile à combustible servant donc uniquement à recharger partiellement les batteries lorsque le VE fonctionne (il fonctionne toujours sur ses batteries) me semblerait être pour PSA l'étape décisive lui permettant de combler son retard en matière de véhicules hybrides performants, voir de VE tout court...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème L’électrique démarre l’année 2020 sur les chapeaux de roues
L’AVERE-France vient de publier le bilan détaillé des immatriculations de véhicules électriques pour janvier 2020. Un mois à marquer d’une pierre blanche pour la...
Airbus des batteries : Emmanuel Macron lance la construction de l’usine pilote
Après sa validation en décembre dernier par la Commission européenne, le projet d’« Airbus des batteries » a franchi une nouvelle étape cette semaine avec le lancement,...
PSA et l’Airbus des batteries
Le conseil de surveillance de PSA a autorisé hier, lundi 20 janvier 2020, la réalisation d’une étude visant à créer une coentreprise avec Total afin de développer des...
En 2020, Citroën veut démocratiser l’électrique
Si le groupe PSA a clairement amorcé un virage dans l’électrique, Citroën semblait jusqu’à présent en retrait par rapport aux autres marques du groupe comme Peugeot, DS...
Nouveautés 2020 : après les lancements, l’arrivée dans les concessions
Dans le domaine de la mobilité électrique, l’année 2020 a été marquée par le lancement de nombreux nouveaux modèles, signe que la plupart des constructeurs automobiles,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact