Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 04/04/2019 à 12:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 3339 fois - Poster un commentaire


Les premiers résultats de Nice Smart Valley


Déclinaison française du projet européen Interflex, Nice Smart Valley est une expérimentation de réseau électrique intelligent visant à tester de nouveaux modes de gestion du système électrique local pour faciliter l’intégration du photovoltaïque, des nouveaux usages énergétiques et de la mobilité électrique. Entré dans sa troisième année d’existence, ce démonstrateur piloté par Enedis a présenté, hier à Nice, ses premiers résultats en présence des partenaires du projet : EDF, GRDF, Engie et Socomec.
A l’heure actuelle, Nice Smart Valley se trouve dans la phase des expérimentations grandeur nature des cas d’usage portant principalement sur les flexibilités, le stockage et l’îlotage. La somme des résultats des six démonstrateurs du projet Interflex, répartis dans 5 pays, permettront d’optimiser la gestion des réseaux d’électricité de demain et de montrer dans quelle mesure la flexibilité des consommations et des productions pourront faciliter l’intégration des énergies renouvelables et des véhicules électriques.

Une expérimentation « Vehicle to Home »

Même si les expérimentations concernant les véhicules électriques ont plutôt lieu sur le démonstrateur néerlandais, une expérimentation sur le « Vehicle To Home » est en train de se mettre en place au sein de la technopole urbaine de Nice Méridia. Présentée par Luc L’Hostis d’EDF, elle consiste à étudier l’utilisation de la batterie du véhicule électrique comme une source de stockage et d’alimentation du bâtiment d’un client entreprise. Une entreprise qui dispose d’une flotte d’une dizaine de voitures électriques compatibles avec des bornes de recharge bidirectionnelles.
Lors d’un besoin de flexibilité sur le réseau local, l’alimentation en énergie du bâtiment est assurée par les batteries des véhicules et non plus par le réseau. Les batteries sont rechargées en dehors des périodes de contraintes du réseau, de préférence au moment où l’énergie est la moins chère, et en fonction de la planification des trajets des véhicules du client. Une application concrète de « smart charging ».



Du bon usage des flexibilités

Une flexibilité, c’est une modulation en temps réel, à la hausse ou à la baisse, de la puissance soutirée ou injectée sur le réseau par un utilisateur raccordé à ce réseau. Elles sont mises en œuvre par des agrégateurs qui, dans le cas de Nice Smart Valley, sont Engie et EDF. Deux types de flexibilités ont été testés. Les flexibilités « comportementales » où le client est amené, à la suite d’un appel de l’agrégateur, à agir sur ses usages de l’énergie en réduisant sa consommation en période de pointe, et les flexibilités « pilotées » où c’est l’agrégateur qui agit directement sur les usages de l’énergie des clients, en basculant par exemple d’un mode de chauffage électrique à un mode de chauffage au gaz grâce à des chaudières hybride comme celle installée sur le toit d’un gymnase à Carros.
Autre technologie utilisée, la cogénération qui permet de produire de l’électricité à partir du gaz. Très flexible et réactive, cette cogénération mise en service il y a quelques jours au sein sur le site « Horizon » de Schneider Electric à Carros, permet de répondre à des demandes de flexibilité de l’ordre de la minute. Enfin, certains clients ont la possibilité d’être alimentés en gaz renouvelables et de produire ainsi de l’électricité et/ou de la chaleur renouvelable. Ce faisant, tout en étant acteurs de la flexibilité électrique, ils augmentent la part d’énergie renouvelable autoconsommée grâce à ces technologies hybrides.



Un outil innovant pour gérer les flexibilités

Pour gérer et piloter au mieux ces flexibilités, Enedis a développé un nouvel outil connecté aux systèmes informatiques de l’ensemble des agrégateurs : e-flex. Un outil dont Bernard Mouret, Directeur Régional d’Enedis et pilote stratégique de Nice Smart Valley, a souligné le caractère particulièrement innovant. Ce portail numérique permet d’enregistrer les clients ayant contractualisé avec les agrégateurs (EDF et Engie) et de gérer l’offre et la demande de flexibilité ainsi que le contrôle des effets réels sur le réseau. Un outil susceptible d’être généralisé à toutes les Agences de Conduite Régionales de France chez Enedis.
Non seulement il permet de mesurer les contraintes du réseau et sert d’interface avec les agrégateurs et les clients, mais il permet aussi de connaître et d’activer les flexibilités disponibles sur le réseau. Concrètement, lorsqu’on détecte une contrainte à venir sur le réseau, les techniciens d’Enedis vont solliciter les acteurs de marché enregistrés dans le portail pour qu’ils puissent, en retour, répondre avec des offres de flexibilités prenant la forme d’effacements ou d’augmentations de consommation sur une plage horaire donnée. Une fois ces offres soumises, Enedis va pouvoir évaluer leur pertinence et, dans l’affirmatif, demander la mise en œuvre de ces flexibilités à l’agrégateur qui va ensuite les activer chez ses clients. Depuis septembre 2018, une cinquantaine d’activation de flexibilité ont ainsi été réalisées.



Test réussi pour l’îlotage sur les îles de Lérins

Un autre axe majeur des expérimentations menées au sein de Nice Smart Valley concerne le stockage d’énergie. Un stockage particulièrement utile en matière d’îlotage. Îloter une portion de réseau de distribution électrique signifie le séparer momentanément du réseau de distribution public tout en maintenant pour les clients l’électricité grâce à des générateurs d’électricité. La volonté d’Enedis est d’utiliser sur les îles de Lérins des batteries en lieu et place de groupes électrogènes polluants. Deux batteries (une de 250kW et une de 100kW) ont ainsi été implantées sur l’île Ste Marguerite afin de tester la possibilité d’alimenter tous les réseaux basse et moyenne tension de l’île grâce à ces batteries.
Les solutions de stockage d’énergie de Socomec ont été utilisées pour cette expérimentation. Simulant un incident sur le câble sous-marin unique qui relie les îles de Lérins au continent, un premier essai couronné de succès a eu lieu le 13 mars avec la première batterie. Grâce à une communication sans fil avec la première batterie, la seconde, qui sera mise en service dans les prochains jours, renforcera encore la capacité d’îlotage des îles. A noter que les batteries de véhicules électriques pourraient aussi jouer un rôle à l’avenir en matière d’îlotage.







Pour plus d'information

Enedis
Mme Esther VOLOZAN
125 avenue De Brancolar
06173 NICE CEDEX 2

Tel : 04 93 81 83 15
Site : http://www.enedis.fr/

Enedis est adhérent de l'AVEM et soutient nos actions.
Accéder à la fiche adhérent de Enedis


Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Smart Grids | Nice Smart Valley | Interflex | Enedis | EDF | Engie | GRDF | Socomec
Catégories : Batterie |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Nice Côte d’Azur, une Métropole en action pour une mobilité durable
Alors que le Président de la République vient de présenter un plan de soutien à la filière automobile qui accorde une place centrale à la mobilité électrique, de...
Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact