Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 02/10/2012 à 18:00 par Michaël Torregrossa - Lu 13850 fois - 9 commentaires

Les français et la voiture électrique – 29 % prêts à passer à l’achat - Photo 1
Selon un récent sondage Ipcos 1 publié en marge du Mondial de l'Automobile par l’AVERE France et le groupe Mobivia, 1 français sur 3 serait prêt à envisager l’acquisition d’une voiture électrique lors de son prochain achat automobile.

Les acquéreurs potentiels sont surtout des trentenaires (36% des 25-34 ans et 37% des 35-44 ans) révèle l’étude. A noter que les salaires supérieurs à 3 000 € sont moins nombreux à envisager cet achat (25%) que les salaires inférieurs à 1 250 € (30%). « Ce qui contredit l’image d’un véhicule réservé aux riches » souligne le communiqué de presse commun publié par les partenaires.

Pour 45% des sondés, l’élément déclencheur pour acquérir une voiture électrique serait un prix d’achat équivalent à celui d’une voiture thermique. « Ces derniers semblent ne pas prendre en considération le prix de revient à l’utilisation » commente l’étude.


Une infrastructure de charge accessible pour 1 français sur 4

Quasiment 1 Français sur 4, soit 26% des personnes interrogées ont la possibilité de recharger dès à présent un véhicule électrique à leur domicile, dans un lieu public à proximité ou sur leur lieu de travail. En région parisienne, 18,5% disent avoir cette possibilité.

Dans les petites communes de moins de 20 000 habitants et en zone rurale, presque 1 français sur 2 dit pouvoir se charger à domicile dès maintenant ou avec quelques aménagements.


Une bonne image en France

Pour 94 % des personnes interrogées, la voiture électrique représente un moyen de locomotion respectueux de l’environnement et 77% d’entre elles citent le caractère écologique parmi les principaux avantages de l’électrique, loin devant les cinq autres atouts proposés (économique, silencieuse, moderne…).

Près de 80 % regrettent néanmoins le manque d’information notamment sur le prix, les aides de l’Etat et sur le coût à l’utilisation par rapport à une voiture à essence.


« Beaucoup plus de français qu'on ne le pense sont "électro-mobilité compatibles" »

« On rêve que le véhicule électrique devienne le futur de l'automobile ; où en est-on aujourd’hui ? Presque 6 000 véhicules électriques (VE) ont été immatriculés entre janvier et août 2012 soit trois fois plus que l'année dernière à la même période. En cette phase d'émergence, les VE souffrent encore d'un déficit d'image, sans doute lié à un manque d'information, ou d'information erronée.

Pourtant, cette étude illustre de façon flagrante que beaucoup plus de français qu'on ne le pense sont "électro-mobilité compatibles" : un tiers des français sont prêts à passer à l'électrique, leur contexte personnel le permettant d'ores et déjà (accès facile à un point de charge, trajets quotidiens inférieurs à l'autonomie affichée et coût d’usage : moins de 2€ le plein !). En outre, il est plus adapté en zone rurale qu’à la ville ! »
conclut Joseph Beretta, Président de l’Avere-France.


1 Sondage réalisé sur un échantillon de 1 050 personnes représentatives de la population Française du 11 au 17 septembre 2012



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : AVERE France | Joseph Beretta | Mobivia | Ipcos | Mondial de Paris 2012
Catégories : Voiture électrique | Etudes, rapports & analyses |

Commentaires

Posté le 03-10-2012 à 16:53:09 par Dan617

Que les usagers soient mal informés est un problème réel...mais qui donc relais la bonne information? Certainement pas les constructeurs qui préfèrent vendre du diesel (tant que les bonus seront en leurs faveurs...) et qui continuent à pratiquer la désinformation, tant auprès des médias lesquels, pour la plupart sont incapables de trier le vrai du faux, que par les réseaux concessionnaires qui diffusent "la bonne parole" du constructeur, et alors que la grande majorité d'entre-eux (concessionnaires et agents) sont pour la plupart incompétant sur la question, mais leurs avis compte pour le client qui leurs font confiance!

Et comme la majorité des voitures sont diffusées par les réseaux, la boucle est bouclée... le VE ne prendra son véritable essort que lorsque le prix à la pompe des carburants aura doublé, à moins que les pouvoirs public se décident entre temps à dire la vérité au peuple et obligent les constructeurs à fabriquer au moins 60% de leurs production en VE...c'est pas demain la veille!

Posté le 04-10-2012 à 04:03:32 par roro ev

pas trop d'accord, moi qui roule en ve depuis 4 ans, je suis sans cesse confronté à la bêtise des gens. Ils ne pensent qu'à aller à Marseille, alors qu'ils ne font que 50km par jour et vont en vacance en train. Qui peut prétendre que l'info n'est pas relayée? Qui ignore ce qui se passe au Salon de Paris? Les journaux font les gros titres sur les VE et même le ministre s'y met. Je suis pressé d'être dans un an pour voir les chiffres de la magnifique ZOE, qui est quand même 6000 € moins cher que la Clio, pour un usage identique, car la Clio est bien une citadine 5 portes pour aller au boulot et faire les courses. Contrairement à ce qui se passait il y a dix ans, nous avons tous le choix aujourd'hui. Mais beaucoup préfèrent passer des vitesses et débrayer 100 fois pour faire 5 kms(c'est pas bête ça?).

Posté le 04-10-2012 à 10:04:58 par Dan617

@roro ev ... vous faites partie d'une minorité et c'est tout à votre honneur, mais ne croyez pas pour autant que la partie est gagnée : la ZOE fait la une, je vous l'accorde, et elle bénéficie d'un super bonus... mais qui le paie? Et cela pour que Renault ne perde pas un seul centime sur ses marges par rapport à ses ventes de thermiques!

Cette ZOE aurait très bien pu se vendre tout aussi bien si elle avait été proposée avec un tarif initial non prohibitif, et il est certain qu'elle aurait fait un tabac sans les 79€ mensuels obligatoires! Alors, bien évidemment dès lors que de toute façon, aujourd'hui elle est proposée moins chère qu'une Clio (avec l'aide du contribuable...) cette "info" comme vous dites est parfaitement bien relayée par les médias...

Mais les autres VE, sont-ils aussi bien relayés? Pas de mensonges par omissions?

la 5 diffusait le 25/09/2012 de 17h45 à 19h une émission consacrée au véhicules électriques : aucun des spécialistes invités par Yves Calvi n'a évoqué le non de Tesla! Lequel constructeur n'a d'ailleurs pas jugé utile d'être au mondial...

Au cours de cette émission très regardée, les télespectateurs auront surtout retenus des "spécialistes" que les voitures hybrides ne peuvent pas parcourir plus de 2km en tout électrique... autrement dit, ça vaut pas tellement le coup! C'est cela l'information objective... qui devrait sûrement inciter les automobilistes à rouler hybrides!

Pendant seulement quelques seconde, il a été fait mention des 80 km en tout électrique des Volt / Ampéra, alors que c'est bien ce type d'hybrides le plus intéressant, sauf que ces voitures d'origine américaine ont pris une belle avance sur nos nationaux, incapables d'en faire autant... n'insistons donc pas et passons plutôt à autre chose!

Les télespectateurs auront donc surtout retenu qu'il faudrait 18 nouvelles centrales électriques pour subvenir aux besoins en électricité du parc Français s'il était entièrement équipé en VE! Avec un tel argument dénué d'explications et qui n'engage que l'ingénieur invité du plateau, personne n'aura osé relever cette affirmation... les automobilistes sont donc prévenus...

On peut aussi souligner que rien, absolument rien n'a été dit sur le moteur/roue de michelin lequel de part son ingéniosité et sa simplicité permet de supprimer tous les organes mécaniques classiques de transmissions et suspensions, ceux-ci étant bien évidemment conservés sur les VE actuels... mais aussi sur la ZOE...

Et que n'a-t-on pas dit sur le poids trop élevé des VE, comme si c'était un problème insoluble! Alors que deux moteurs roues Michelin + une caisse en aluminium permettent de compenser le poids des batteries, pas un seul mot à ce sujet...

C'est en ce sens que je prétend que l'absence d'informations par omissions, ainsi que la désinformation ne sauraient inciter le plus grand nombre à changer ses habitudes pour rouler en VE...

Concernant les 18 nouvelles centrales qu'il faudrait créer... j'ai retrouvé cette information sur le net, explicité par l'auteur : Jean-Marc Jancovici, à la rubrique "quel monde idéal, que peut-on attendre des voitures électriques".

A la page 2, cette étude fait état du résumé suivant : "Si nous considérons que les émissions pour fabriquer une voiture électrique sont du même ordre de grandeur que pour une voiture à pétrole, soit 1,5 tonne équivalent carbone (5,4 tonnes équivalent CO2) par tonne de voiture produite, et qu'un véhicule fera en moyenne 200.000 km au cours de sa vie, alors chaque km parcouru en véhicule électrique engendre de l'ordre de 40 grammes "incompressibles" de CO2 (liés à la fabrication du véhicule donc). Dès à présent, nous ne sommes donc plus totalement propres !".

Sauf qu'il est faux de considérer que l'énergie dépensée pour fabriquer un VE serait du même ordre de grandeur que celle d'un "thermique"! Reprenant l'exemple du moteur/roue Michelin que j'ai souvent cité, une voiture électrique, -moderne- devrait comporter environ 65% de pièces mécaniques en moins à fabriquer, ceci par rapport à un thermique équivalent... et ça change tout! Car cette donnée -fondamentale- totalement absente de cette étude permet de communiquer sur des résultats complètement éronnés : ce chiffre de 18 centrales supplémentaires est une plaisanterie de très mauvais goût car il ne sauraient correspondre à la réalité!

C'est cela la désinformation : et je suis très étonné que Gérard Feldzer (l'ingénieur) invité dYves Calvi, ai repris à son compte et de manière très insistante cette donnée infondée et donc non crédible lors de l'émission télévisée! C'est aussi en ce sens que je prétend que l'information utile, la vraie, n'est pas relayée par certains médias, et loin s'en faut.

Autre exemple : le VE ne consomme pas une seule goutte d'air en fonctionnement... contrairement aux thermiques qui lors de leurs combustions gaspillent entre 15 et 18 fois plus d'air que de carburant brûlé : cette quantité d'air très importante est absorbée par tous les moteurs thermiques afin que la combustion se produise : cette quantité d'air définitivement perdue vient donc s'ajouter aux problèmatiques d'émissions polluantes produites par les véhicules thermiques! Qui en parle?

Et pourtant, cet argument antigaspillage de l'air que nous respirons et avons donc tous besoin pour vivre est très en faveur du VE : or il est totalement ignoré de tous, et donc passé une fois encore sous silence. Personne ne l'a évoqué lors de l'émission...bref, on voudrait décourager le peuple à rouler en VE qu'on ne s'y prendrait pas mieux!

Pour ma part, je ne connais pas un seul média, un seul constructeur, un seul politique qui soit en mesure de développer ce dernier agument -pourtant capital- en faveur du VE...

Quant aux voitures encore équipées de BV manuelles, vous avez raison de dire que beaucoup préfèrent passer les vitesses plutôt qu'elles passent toutes seules... encore une spécificité bien française qui ne date pas d'hier! Mais à qui la faute? Croyez-vous que la bonne information soit parvenue en ce dommaine auprès du public, ou que les constructeurs -entre autres- préfèrent continuer de vendre en APV des frictions et butées d'embrayages usées, des maîtres cylindres de commandes? A qui donc profite le crime?

Nous avons en gros 50 ans de retard sur les USA, ce n'est pas nouveau, les américains roulent avec des voitures munie de BVA (Boîte de Vitesses Automatique) depuis belle lurette, pratiquement depuis toujours... non seulement ils ne nous comprennent pas... mais en plus il seraient bien incapables de comment savoir passer les vitesses sur nos belles guimbardes... attention : le VE est loin d'être précursseur en la matière...ceci étant il est certain qu'il contribuera à faire avancer le schmilblic...

En résumé, bravo roro ev pour votre entousiasme justifié, mais ne soyons pas trop naïfs...


Posté le 04-10-2012 à 22:56:50 par narno59

si ce n'était le prix qui 'freinait' encore les acheteurs potentiels, les ventes de voitures électriques 'fuseraient' !
Ce n'est pas l'autonomie qui dérange ce type de véhicule (urbain, citadin ou péri-urbain = 100 à 150 km/jour : c'est suffisant !), c'est uniquement le prix d'achat (sans compter la location des batteries !)

Posté le 05-10-2012 à 11:05:23 par metalrod11

Ceux qui ne jurent que par les véhicules électriques avec prolongateur d'autonomie doivent oublier le prix auquel ils sont vendus... ;) Un véhicule 100% électrique possède au moins l'avantage d'être plus abordable. Que ce soit dû aux aides est une chose mais le fait est là...

Et les arguments sur le parc de centrales "nécessaire" sont une hérésie. D'une part, si j'ai bien compris, on évacue la problématique des périodes de charge dans la journée et, surtout, on fait mine de croire que le parc actuel de voitures serait "nécessaire" et "incompressible". Avant même l'environnement, le problème de la voiture en ville est un problème de place, de sécurité pour les piétons, cyclistes et autres personnes qui utilise les modes doux et de qualité de vie (transformation des places de circulation et de stationnement au profit des modes doux, des espaces de détentes/achat, de Nature...). Résoudre les problèmes environnementaux ne résout pas le problème de la place en ville !

Ensuite, la génération actuelle préfère apparemment l'usage à la possession. Et hormis les extrêmes (les plus riches et les plus pauvres), elle a cessé de considérer un véhicule comme marqueur de réussite sociale. En cumulant ces deux facteurs avec l'augmentation des coûts d'achat (normes de sécurité et de confort) et des coûts de fonctionnement (le prix de l'énergie, quelle qu'elle soit ne va pas baisser...), les jeunes générations présentent un taux d'équipement et d'usage de la voiture moindre que les précédentes.

Conclusion : partir du parc actuel n'a pas de sens ! Demain, la voiture sera moins utilisée, le taux d'équipement des ménages aura baissé (au profit de la location notamment, y compris l'autopartage) et donc les besoins de charge des véhicules ne correspondront pas du tout au parc actuel !

Comme, dans le même temps, on couple le développement du véhicule électrique à la logique de "réseau intelligent" ("smart grid"), la logique est complètement absurde...

Posté le 05-10-2012 à 20:26:52 par calcul

Quelqu'un a-t-il vu un rapport sur l'évaluation globale et multicritère des impacts environnementaux (Analyse du cycle de vie ACV) d'une voiture électrique, d'une voiture hybride, d'une voiture thermique?

Ces études sont normalisées depuis au moins 10 ans (ISO (14040 à 14043) (voir site de l'ADEME).
C'est en fait la seule et unique manière de comparer objectivement ces voitures en terme d'impact et qui prenne en compte l'intégralité de la vie du produit (depuis l'épuisement des ressources par les produits qui entre dans sa fabrication et son utilisation jusqu'à son recyclage ultime). Et ça évite les bla-bla.

Pour info, lorsque je me connecte au site de AVERE FRANCE, mon anti-virus me signale une attaque en rêgle. Prudence.

Posté le 06-10-2012 à 11:25:47 par Dan617

@calcul : vous avez sans doute raison de vous fier à des études "normalisées"...

Personnellement j'aime bien me servir de mon expérience pour tenter de discerner le vrai du faux... selon mes propres connaissances, et en toute modestie naturellement...

Si cela peut apporter de l'eau à votre moulin, voici ci-après le site sur lequel j'ai retrouvé l'information que j'estime éronnée, reprise à son compte par Gérard Feldzer (l'ingénieur) invité dYves Calvi, lors de l'émission télévisée en question, et selon laquelle il faudrait créer 18 nouvelles centrales... explicité par l'auteur : Jean-Marc Jancovici, à la rubrique "quel monde idéal, que peut-on attendre des voitures électriques" : "http://www.manicore.com/index.html"


Posté le 06-10-2012 à 13:43:02 par Dan617

@ metalrod11 : bien d'accord avec vous pour dire que les VE à prolongateurs d'autonomies sont loin d'être la panacée... le prix à payer correspond d'ailleurs au nombre de pièces supplémentaires et le poids qu'ils embarquent par rapport à tout autres "thermiques"... deux moteurs au lieu d'un seul + une batteries, etc. Cela se paie, naturellement...

Cependant vous aurez noté j'en suis sûr, que sans les hybrides -quels qu'ils soient- les VE n'auraient certainement pas vue le jour avant une bonne cinquantaine d'années, et je suis optimiste... autrement dit, nous en serions probablement restés à la "jamais contente"...

C'est donc grâce à la Prius, première du nom à avoir osé ouvrir le bal que Toyota s'est fait passablement chahuter... jusqu'au jour où certains constructeurs ayant compris qu'il y avait là du grain à moudre (il leur en a fallut du temps...) ont finalement pris le train en marche! Soulignons entre parenthèses que ce fut exactement la même démarche qui prévalue lors du choix du diesel par rapport à l'essence...

Hé bien, je crois encore une fois, que la démarche actuelle sera la même pour le VE! Ainsi, la majorité des "clients" potentionnellement intéressés par les VE, mais hésitant encore...casseront d'abord leurs tirelires pour rouler en hybrides munies de prolongateurs d'autonomies afin d'éviter la panne sèche... et sans doute aussi pour n'avoir qu'une seule voiture "pour tout faire" laquelle finalement sera plus économique que de possèder deux véhicules, l'un pour la ville... l'autre pour la route... les vacances... et que sais-je encore...

En résumé : tout bénéfice pour les constructeurs, réseaux... mais aussi pour les particuliers et peut-être même les entreprises dans certaains cas!

En ce qui me concerne, je vous rassure, je n'ai pas cédé aux sirènes, n'en ayant pas l'utilité. Pour le reste je partage votre point de vue.

Posté le 20-10-2012 à 16:16:59 par JP64

Merci aux intervenants pour cette discussion bien argumentée.
Convaincu de longue date par le VE, j'ai une CZero depuis deux mois et 2000kms.
Parcourir 100kms ne me coûte que un euro d'électricité .
A l'usage je suis agréablement surpris par rapport à mes attentes
c'est sans conteste la meilleure citadine que j'ai eu.

La Zoé promet d'être encore mieux que mon elec ( ligne, confort, équipement ) pour un prix inférieur à celui de la Clio IV de base, sans clim, régulateur , radio Bluetooth....alors qu'elle partage le même châssis . Ça devrait plaire au public potentiel .

Le loyer mensuel de batterie fait bénéficier d'une garantie à vie pour la batterie ( le maillon faible du VE), il diminue le prix "facial" de l'auto et assure du recyclage de la batterie en fin de vie par le fabricant.

La rengaine sur l'autonomie me semble infondée à l'usage, pour une utilisation citadine
je ferai avec cette elec 80 pour cent de mes 20000kms annuels.
Enfin j' envisage de céder ma voiture de route, qui ne bouge presque plus ( pour un récent déplacement à 800km j'ai pris Air France...)

Il est affligeant que le site de l'Avere soit attaqué parce qu'il révèle les contre vérités rabâchées par les lobbies opposes au VE
( sans preuve, c'est mon opinion )
Très influents aussi dans les forums tels celui d'Autoplus.fr....



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Un bel été pour les véhicules électriques
L’Avere-France vient de publier les chiffres cumulés des immatriculations des véhicules électrifiés pour les mois de juillet et août 2020. Une période au cours de...
Un Livre blanc pour accompagner le développement du smart charging
L’Avere-France vient de publier un livre blanc pour accompagner le développement de la charge intelligente des véhicules électriques. Un document élaboré sur la base des...
Forte progression de la vente de voitures électriques d’occasion
L’Avere-France vient de présenter le bilan 2019 des ventes de véhicules électriques d’occasion. Un marché en forte hausse puisqu’il enregistre une progression de 55% par...
Interview vidéo de Joseph Beretta, président de l’AVERE France
L’AVEM ayant un partenariat avec l’AVERE France, elle a convié son président Monsieur Joseph Beretta à ouvrir les Journées AVEM. Celui-ci a notamment mis en avant dans...
Les BMW i3 plébiscitées par les clients de Norauto
Depuis plus d’un an, des BMW i3 servent de véhicules de courtoisie chez Norauto contre une location forfaitaire particulièrement intéressante. Claire-Marie Monnier,...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact