Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 09/04/2020 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 1630 fois - 2 commentaires


Les bus électriques arrivent en nombre à Berlin


Alors qu’elle expérimentait déjà les bus électriques depuis l’an dernier, la BVG, l’autorité de transport de la ville de Berlin, vient de franchir une nouvelle étape dans sa volonté de rendre son réseau de transport urbain plus propre, en réceptionnant les premiers « Urbino 12 Electric » d’un lot de 30 nouveaux bus électriques qui seront livrés d’ici la fin du mois par Solaris, une société d’origine polonaise devenue l’un des principaux fabricants européens de bus et de véhicules ferroviaires urbains innovants.
Outre ces 30 premiers bus, une nouvelle livraison de 60 bus électriques du même type s’échelonnera à partir du mois d’août et jusqu’à la fin de cette année. L’ensemble de ces bus seront utilisés sur des lignes de centre-ville, mais aussi pour desservir des quartiers plus éloignés du centre. Parallèlement à cette généralisation progressive des bus électriques, la BVG commence également à expérimenter un projet de « E-Metro-bus ». Un projet ayant recours à de grands bus articulés : les Urbino 18 Electriques.


121 bus électriques d’ici la fin de l’année

Avant de passer à la vitesse supérieure avec la livraison de 90 bus électriques Urbino 12, la BVG avait lancé une expérimentation portant sur 15 bus électriques fournis à la fois par Mercedes et par Solaris, mais également sur un bus du campus de recherche Mobility2Grid qui, à l’aide de véhicules électrifiés, étudie les nouveaux modes de déplacement écologiques à la fois en termes de potentiel, de coûts d’exploitation et de cycle de vie. Une première expérimentation positive que la BVG a décidé d’amplifier puisque, d’ici la fin de l’année, sa flotte de bus électriques comprendra 121 bus standards. Avec l’ensemble de ces bus électriques, la BVG compte économiser environ 8 000 tonnes de CO2 par an.
Dans la stratégie d’électrification de ses bus, la BVG a principalement choisi l’Urbino 12 Electric de Solaris. Un bus très flexible susceptible de s’adapter aux différents besoins des exploitants. Son moteur électrique est alimenté par une batterie d’une capacité énergétique de 240 kWh lui procurant une grande autonomie. Les premiers tests réalisés à Berlin ont montré que ces bus pouvaient être exploités 16 heures par jour. Plusieurs systèmes de charge sont possibles mais la BVG a, pour ce type de bus, retenu l’option d’une charge au dépôt où 83 nouvelles bornes de recharge sont venues s’ajouter aux 30 déjà existantes.



Un projet de « E-MetroBus »

Si la BVG compte encore augmenter sa flotte de bus électriques standards de 12 mètres pour la porter assez rapidement à 210 bus, elle mise aussi sur un autre projet pour électrifier d’autres lignes. Pour ce projet dénommé « E-MetroBus », elle expérimente déjà un Urbino 18 de Solaris, tandis que 16 autres exemplaires sont attendus dans les prochaines semaines. Ces bus électriques articulés de 18 mètres sont capables de transporter jusqu’à 99 passagers. La BVG considère ce projet comme révolutionnaire pour l’électromobilité à Berlin. Les bus articulés constituent en effet aujourd’hui l’épine dorsale du système de transport urbain berlinois et elle est très heureuse de pouvoir en tester une version électrique destinée à remplacer progressivement les vieux bus diesel, polluants et bruyants.
Pour ce projet « E-Metro-Bus », BVG a opté cette fois pour une recharge par pantographe en bout de ligne. Une recharge effectuée en quelques minutes au terminus de la ligne, sans interrompre le service mais durant la petite pause des chauffeurs. Cette technologie de recharge rapide par pantographe est déjà testée à la station du Zoo de Berlin, tandis que deux autres points de charge sont en cours d’installation par Siemens au terminus Hertzalle. Ceci afin que les Urbino 18 électriques puissent, dès cet été, prendre en charge tous les trajets de la ligne 200, garantissant un air encore plus pur dans le centre-ville de la capitale allemande.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Bus électriques | Berlin | Solaris | BVG | Urbino 12 | Urbino 18
Catégories : Bus électrique et hybride |

Commentaires

Posté le 09-04-2020 à 09:39:34 par pdebano

Article intéressant, mais il faudrait aussi mentionner que Berlin a décidé de s’orienter vers le trolleybus IMC, l’étude détaillée faite montrant que, malgré un investissement initial plus élevé, il était plus économique en coût total de possession sur la durée de vie que toutes les solutions de bus électrique batterie avec recharge au dépôt ou en ligne. L’étude très complète (mais en allemand) est disponible (https://fragdenstaat.de/dokumente/3749/). Je suis en train de traduire les parties les plus intéressantes. La traduction n’est pas finie mais pour ceux que cela intéresse quand elle sera finie pdebano@laposte.net. Cordialement

Posté le 09-04-2020 à 09:45:19 par Vérité

Bus fabriqués en Pologne, pays d’Europe avec l’électricité la plus carbonée et utilisés dans un pays à l’électricité carbonée, qui plus est rechargés au dépôt donc la nuit, période pendant laquelle l’électricité est la plus carbonée.
"garantissant un air encore plus pur dans le centre-ville de la capitale allemande" il n’y a que les activistes de la bagnole pour encore le croire.
Pourtant le confinement prouve qu’il est bien plus efficace pour réduire la pollution de virer les bagnoles, les bus continuant eux à tourner.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du /09/2021 au 09/2021 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa quatrième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer en septembre 2021. Cet événement permettra aux acteurs...
A lire également / sur le même thème Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
500 Renault Zoé disponibles en autopartage à Paris
A partir d’aujourd’hui, 500 Renault Zoé sont proposées en libre-service aux parisiens. Le Groupe Renault poursuit ainsi à Paris le déploiement opérationnel du service...
Premières commandes pour le SeaBubbles hydrogène
La version hydrogène des SeaBubbles, ces taxis électriques volants sur l’eau, vient d’enregistrer ses premières commandes avec 5 exemplaires vendus à Lyon, Cassis,...
Le Nissan e-NV200 prend du volume
Nissan vient de nouer un partenariat avec Voltia, une entreprise slovaque spécialisée dans la transformation de véhicules utilitaires, afin de distribuer dans toute...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact