Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 05/04/2016 à 14:33 par Philippe Schwoerer - Lu 5806 fois - 5 commentaires


Immatriculations des voitures électriques : Nouveaux records en mars 2016


On a frisé les 3.000 nouvelles mises en circulation de voitures particulières électriques en mars dernier. Il s’agit d’un record historique pour l’actuelle génération des véhicules branchés. Globalement, ce dynamisme a profité à presque tous les modèles qui figurent régulièrement dans le tableau des immatriculations mensuelles, sauf à la Smart Fortwo ED. Attendue, la E-Méhari débarque dans la zone des engins enregistrés plus de 50 fois sur le mois.

2.848 VPE

Mars 2016 confirme le dynamisme des ventes sur le marché de la voiture particulière électrique, en établissant un nouveau record pour ce XXIe siècle. Ce sont ainsi 2.848 exemplaires qui ont été enregistrés en préfecture le mois dernier. C’est 44% de plus qu’en février 2016 (1.989), et 19% de plus que le précédent pic enregistré en juin 2015 (2.394) ! Et c’est largement plus du double qu’en mars de la même année, qui avait nouvellement mis sur nos routes 1.237 VPE. Cette année-là, avril avait été encore bien meilleur. On ne peut qu’espérer que le scénario se reproduise en 2016 ! Les beaux jours arrivent, de nouvelles bornes de recharge aussi : l’été sera très certainement le plus branché de l’histoire de l’électromobilité depuis l’entrée de l’humanité dans les années 2000.

Intouchable Zoé

Pourquoi changer le titre de la partie consacrée à la Renault Zoé ? Intouchable elle s’est déjà montrée, intouchable elle reste en France, comme une valeur sûre, boostée par le fait d’être commercialisée sous une marque française qui propose un véhicule électrique stable et très polyvalent. La citadine branchée du Losange se voit partout, et notamment pendue aux bornes de recharge installées sur les parkings des supermarchés et autres enseignes drainant un important public. Elle est donc emportée dans une spirale vertueuse qui la place en numéro un lorsqu’il s’agit, pour un automobiliste qui décide d’abandonner l’huile de dinosaure, de choisir son nouveau véhicule parmi les modèles disponibles sur le marché branché. Dans les villes de moyenne importance, où voit-on le plus sûrement des voitures électriques en vente ? Chez Renault ! Pour essayer les autres modèles, il faut parfois parcourir plusieurs dizaines de kilomètres. Un situation qui facilite souvent l’entretien, et donc la prise de décision en faveur de la Zoé qui n’est pourtant pas toujours la plus adaptée aux principaux besoins du foyer.

Nissan Leaf : une progression étourdissante

Avec 717 exemplaires immatriculés en France, mars 2016 enregistre un véritable record, également, pour la Nissan Leaf. Et c’est tant mieux pour cette voiture vraiment très séduisante à conduire et très bien équipée. Le précédent pic la concernant date justement de mars 2015, mais avec seulement 330 nouvelles unités lancées sur les routes. Toutefois, il convient d’être prudent sur l’interprétation du phénomène qui emballe la belle compacte branchée. Le constructeur doit faire face à des retards importants de distribution. Une simple Leaf 24 kWh blanche, finition Acenta, commandée il y a une quinzaine de jours, sans équipement spécifique, n’était promise à la livraison que pour le courant du mois de septembre. Mais la courbe de la « Feuille » est plus qu’encourageante : 286, 173 et 92 nouvelles immatriculations, respectivement pour février et janvier 2016, et décembre 2015. Va-t-on enfin assister à un sérieux duel dans l’Hexagone entre la Leaf et la Zoé ?



BMW i3 ex aequo avec la Tesla Model S

En incluant les modèles avec prolongateur d’autonomie, la BMW i3 confirme sa belle remontée, en partie dopée par la version monocolore « Black Edition » lancée en tout début d’année 2016. Avec 143 exemplaires enregistrés en préfecture, contre 126, 74 et 73 les 3 mois précédents, la citadine survoltée allemande arrive à la 3e marche du podium des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques. Une place méritée qu’elle pourrait occuper durablement si plus d’acteurs en lien avec la mobilité en général et la mobilité électrique en particulier, y compris les médias généralistes et spécialisés, se penchaient enfin sérieusement sur ses atouts. Cette troisième position sur le podium, BMW la partage avec Tesla qui s’octroie une belle performance en France pour ce troisième mois de 2016. Plus que pour la plupart des constructeurs concernés par la mobilité électrique, la courbe de l’évolution des livraisons des productions de Palo Alto doit s’apprécier sur le semestre, ou au moins au trimestre. En janvier et février dernier, les chiffres étaient beaucoup plus modestes, respectivement 37 et 27 unités.

Autres valeurs sûres

Les belles performances de la BMW i3 et de la Tesla Model S font redescendre quelque peu la Peugeot iOn dans le tableau des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques. La citadine du Lion ne manque pourtant pas de stabilité : 103 nouvelles mises en circulation, contre 109 en février dernier. Grâce à cela, elle conserve la troisième place sur le podium annuel remis à zéro au début janvier. Soit 373 exemplaires enregistrés depuis la nouvelle année, avec, au-dessus, la Renault Zoé (3.285) et la Nissan Leaf (1.176), et, derrière, la BMW i3 (343) et la Bolloré Bluecar (252) qui revient en force en mars avec 96 voitures de plus sur nos routes. A leur suite, la Kia Soul EV progresse, avec un beau 83 qui complète une courbe ascendante : 56 et 39, pour février et janvier derniers.

Une entrée : la E-Méhari

Aux 8 et 9e places du tableau des immatriculations de mars 2016 en voitures particulières électriques, 2 Citroën, ou plutôt 2 voitures électriques rebadgées des chevrons : la E-Méhari et la C-Zéro qui sont respectivement à la base une Bolloré Bluesummer et une Mitsubishi i-MiEV. L’engin de plein air assemblé près de Rennes, dans l’usine construite autrefois pour produire les Ami 6, a été enregistré 55 fois en préfecture pour mars 2016. Une belle campagne de communication avec l’été qui se profile à l’horizon pourrait faire grimper encore bien plus haut la E-Méhari dans notre document mensuel. La C-Zéro, elle, semble délaissée par le réseau. Seulement 47 nouvelles immatriculations, contre 87 et 62 en février et janvier 2016. Derrière, le Nissan e-NV200 Evalia fait mieux qu’à son habitude : 22 exemplaires, contre 8 et 13 les 2 mois précédents.

Les modèles boudés

A part la Smart Fortwo ED qui ferme curieusement la marche avec un seul exemplaire recensé en mars 2016, tous les autres modèles électriques plutôt boudés depuis des mois, voire même leurs lancements, non pas du fait de leurs qualités, mais d’un manque d’entrain de leurs propres réseaux à les promouvoir, enregistrent, certes des performances modestes, mais tout de même un tantinet améliorées. Constatez plutôt : Mercedes Classe B (20 unités enregistrées en mars 2016 contre 8 en février dernier), Volkswagen e-Golf (19/8), Volkswagen e-Up! (16/12), et Mitsubishi i-MiEV (13/7) ! Si on comptait avec cette dernière ses jumelles Peugeot iOn et Citroën C-Zéro, ce sont 163 citadines du constructeur japonais qui ont été admises sur les routes de France en mars 2016, lui conservant une 3e place virtuelle sur le podium des immatriculations VPE mensuelles !


Liens supplémentaires pour nos membres



Mots clés : immatriculation | voiture électrique | véhicule électrique | vente | mars 2016 | Renault Zoé | Nissan Leaf | BMW i3 | E-Méhari | Model S | Tesla
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 07-04-2016 à 08:28:15 par Mikckhill

Aie Aie , plus il va se vendre de VE plus les aides vont baisser comme sur les VHR et dès que l’Etat va trop perdre sur la TIPP il va se poser la question de récupérer ce manque à gagner. L’aide pour le moment est une opération blanche pour l’État , la TVA perçue sur la vente du VE étant +- équivalente c’est plus une non taxation qu’une aide . A terme se profil quand même l’éventualité d’une taxation directe du propriétaire de VE ou alors en surtaxant leur carburant ( Linky le permet ? ) Mais cela reviendrait quand même à faire avaler une couleuvre à nos décideurs au pire la non taxation et le manque à gagner du VE se reporteront sur d’autres postes mais cela risque d’accélérer la transition et si cela se fait au détriment du thermique (effet Laffer) et la question se posera de nouveau et continuellement.
La question est à partir de quel pourcentage du parc automobile cela deviendra problématique car avec 1% des ventes de voitures neuves vendus en électrique cela reste marginale par rapport au parc global.
Conclusion pour ceux qui sont comme moi dans la résistance fiscale le VE c’est maintenant !


Posté le 08-04-2016 à 06:44:53 par Rv45

La TIPP n’a jamais fait gagner de l’argent à un pays comme aucun taxe et encore moins un impôt.
C’´est prendre de l’argent et en l’occurrence le dépenser sans compter et bêtement le plus souvent. Par contre la dépense pétroliere est une perte de devise direct pour notre pays et je dirais même elle part en fumée.
Il est évident que le nombre de Vehicules electriques et rechargables explosent dans tous les pays et cela est inéluctable. Touts les pays y passeront de la Chine a l’Inde comme la Norvege.

Linky le permet peut être et encore. Mais ce dernier a beaucoup de caserolles et beaucoup de communes l’on déjà refuser. Ce n’est qu’un debut. L’électricité est aussi taxé aujourd’hui.

Posté le 08-04-2016 à 07:13:14 par Christophe

@Rv45
A votre avis comment sont financées les routes sur lesquelles vous roulez avec votre VE (i3 si j’ai bien tout compris) sans jamais débourser un centime ? Je parle des routes et autoroutes gratuites (tronçon de l’A20 par exemple à partir de Vierzon (du Loiret vous la connaissez inévitablement)).
Bien évidemment par les fonds récoltés par les collectivités donc par des impôts.
Pour votre activité professionnelle (votre société), vous êtes bien content de pouvoir les utiliser et donc de gagner de l’argent, il est donc normal que vous y participiez par vos impôts.
Par contre si vous utilisiez le train ou les voies navigables vous sauriez que le prix du billet ou le prix du transport de votre fret comprend la participation au péage.
Pour ma part, je suis partisan que chaque utilisateur d’une infrastructure paye en fonction de l’agressivité (c’est le terme consacré en dimensionnement d’infrastructure) qu’il lui fait subir. Autant dire qu’un camion avec des 4 essieux de 11 t devrait s’acquitter d’un péage 400 000 fois plus important qu’un VP.

Posté le 11-04-2016 à 13:05:37 par Rv45

Oui Christophe l’impôt et les taxes sont nécessaire pour le fonctionnement d’un pays. Mais cela n’apporte pas de richesse à un pays. Je m’explique pour être bien claire. Quand on consomme un produit pétrolier il est à 99 % importé c’est une sorti de devise. Une pure perte pour notre pays où presque.
Quand on produit de l’électricité par de l’hydraulique du nucléaire du solaire où de eolien une grosse partie produite est directement issus du travail effectuer dans notre pays contrairement à une usine thermoélectrique au carbon petrole où gaz où une grosse partie de son fonctionnement brûle de combustible non renouvelable en pure perte.

C’est le travail qui est une richesse et qui nous permet d’avoir une vie descente dans la mesure où le travail n’est pas étouffer par des impôts et des taxes qui empêche le bon fonctionnement du travail productif.

Je ne vois pas comment je roule sur autoroute sans payer un centime. Vos informations ne sont pas exacte. Oui il est normale que je payes des impôts evidament mais il est aussi évident que le niveau des impôts en France direct et indirect sont plus que tres élève dans notre pays pour un service rendu qui est tres tres loin d’être à la hauteur de nos dépenses. Chercher l’erreur svp. Et croyez vous que d’installer des bornes rapides sur nos fameux autoroutes sans les mettre en fonctionnement et aussi une bonne utilisation des fonds européen qui on participer à 50% de ce projet Corri-Door?

Posté le 11-04-2016 à 15:09:25 par Christophe

Les impôts servent notamment à financer l’Education Nationale (le terme d’instruction me semble toutefois plus adapté) pour apprendre à lire et à écrire avec le minimum de fautes (et même pour ceux qui sont partisans de l’école privée, pour celles sous contrat, les professeurs sont payés par nos impôts, pas par les frais facturés aux parents, les bâtiments pour partie aussi d’ailleurs).

Je reprends mon texte initial : "Je parle des routes et autoroutes gratuites" en citant le tronçon de l’A20 au départ de Vierzon.

Vous nous dites "C’est le travail qui est une richesse et qui nous permet d’avoir une vie descente", vous croyez vraiment ce que vous dites ? D’une part, je vois des gens qui travaillent d’arrache-pied et qui parce qu’ils n’ont pas eu la chance de naître au bon endroit sont loin d’avoir une vie décente et de l’autre des gens qui profitent du travail des premiers pour vivre d’une manière non adaptée à notre planète.
Etonnament depuis que je suis indépendant, je vis mieux en travaillant moins, il faut dire que la tondeuse qui me tond la laine sur le dos c’est maintenant moi qui la tiens et je sais me contenter de ce que j’ai. Vous me répondrez aussi que je paye moins de contributions sociales qu’avant, je vous répondrai aussi que je pourrai percevoir moins de revenus décalés (les cotisations retraite, chômage et maladie sont des revenus décalés dans le temps).
Et quand je regarde ce qui se passe dans d’autres pays, je préfère encore vivre en France. Et donc à ce titre, j’effectue mes achats en fonction de leur provenance à la fois pour des raisons écologiques mais aussi pour participer au système. Et franchement depuis que j’achète des vêtements français, je dépense finalement moins qu’avant. Donc le travail est-il étouffé par des impôts et taxes qui empêchent d’être productifs ? Si on regarde uniquement le prix, peut-être, si on intègre des valeurs sociétales et environnementales très certainement non.
Je regarde aussi avec attention ce qui se passe au pays du libéralisme roi où des riches demandent à payer plus d’impôts et où le mot socialisme n’est plus un gros mot chez les démocrates. A suivre avec attention.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème A louer : Porsche Taycan, Fisker Karma, BMW i8, Tesla Roadster, etc.
Nouveau venu dans la famille Blooweels, ACC Automobiles est installé à Blotzheim (68), dans le secteur de Mulhouse. Après s’être spécialisée dans les thermiques...
La gamme électrique de Kia booste ses ventes en Europe
Notre adhérent Kia Motors France nous informe qu’ils ont clôturé leur meilleur semestre de l’histoire en Europe avec une croissance de 1,6 % par rapport au premier...
De nouvelles aides pour l’installation de bornes en copropriété et en voirie
Le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire représenté par Elisabeth Borne et François de Rugny continue à soutenir via des aides l’installation de points de...
BORNes To Ride dans l’Ain
L’association Véga (Voitures électriques gessiennes et des alentours) a organisé un nouveau rallye pour promouvoir l’électro-mobilité dans l’Ain et ailleurs en mai...
Lightyear One : Une réplique solaire à la Tesla Model S
En développant ses voitures électriques Tesla, Elon Musk voulait faire dans le beau, l’efficace, le sobre et l’original. Différents constructeurs, déjà bien installés...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact