Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 22/05/2017 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 2945 fois - 1 commentaire


Formule E : nouveau triomphe pour Buemi et Renault e.Dams


Une semaine après s’être imposés à Monaco, Sébastien Buemi et Renault e.Dams ont de nouveau remporté une éclatante victoire lors de l’ePrix de Paris disputé samedi au cœur de Paris sur le très beau circuit autour de l’Esplanade des Invalides. La domination du pilote suisse et de l’écurie française n’a souffert aucune discussion même si les circonstances de course et les entrées en piste de la voiture de sécurité ont réduit les écarts sur la ligne d’arrivée. Avec ce cinquième succès en six courses, conjugué aux déboires de son principal rival, Lucas Di Grassi, Sébastien Buemi prend le large au classement du championnat des pilotes et semble bien parti pour conserver son titre acquis l’an dernier.


Sébastien Buemi sans souci


Tout comme à Monaco, Sébastien Buemi a brillé lors des essais en réalisant le meilleur temps de la séance d’essais qualificatifs, puis en remportant la Super Pole ce qui lui valut d’être en première position sur la grille de départ. Le suisse ne rata pas son envol même s’il dû résister, au premier virage, à l’attaque très incisive de Jean-Eric Vergne. Il creusa ensuite rapidement l’écart sur ses poursuivants et semblait se diriger vers un succès assez facile. Mais en Formule E tout peut être remise en cause par des incidents de course. Ainsi, l’entrée en piste à deux reprises de la voiture de sécurité provoqua un regroupement de l’ensemble des voitures. Toutefois, ces neutralisations de la course n’affectèrent pratiquement pas les positions des leaders et, peu après que la Safety Car se soit de nouveau écartée, Sébastien Buemi passa la ligne d’arrivée sans être inquiété, devançant dans l’ordre José Maria López sur DS Virgin et Nick Heidfeld sur Mahindra.





Renault e.Dams s’envole


Ce nouveau succès de Buemi permet à son écurie Renault e.Dams de s’envoler au classement des constructeurs d’autant plus que son coéquipier Nicolas Prost a effectué une belle remontée en course pour terminer finalement à la cinquième place. Sur ses terres, l’équipe française a surtout profité de la grosse contre-performance de l’écurie Abt Schaeffler Audi Sport qui n’a marqué aucun point à Paris contre 38 pour Renault e.Dams. Un échec dû d’abord à la sortie de route de Lucas Di Grassi qui, après avoir été relégué dans les profondeurs du classement, tentait d’obtenir le point du meilleur tour en course. Symbole de la journée cauchemardesque de l’écurie allemande, Daniel Abt tomba en panne dans le dernier tour pour terminer finalement en treizième position. Au classement du championnat, Renault e.Dams compte désormais 75 points d’avance sur Abt Schaeffler Audi Sport et se dirige tout droit vers un troisième titre des constructeurs.





Encore raté pour Jean-Eric Vergne


Second l’an dernier, Jean-Eric Vergne comptait bien briller encore cette année lors de l’ePrix de Paris qui se déroule dans sa ville. Sur un circuit qu’il affectionne tout particulièrement, le pilote français était de nouveau très rapide au volant de sa Techeetah équipée du même powertrain que la Renault e.Dams. Il n’échoua d’ailleurs à remporter la Super Pole que pour seulement 6 millièmes de seconde face à Sébastien Buemi. Après avoir manqué de peu de prendre la tête de la course au premier virage, il fût le seul à suivre le rythme imposé par le suisse durant la première partie de la course. Après le changement de voiture, il était toujours en seconde position lorsqu’il fût victime d’un ennui mécanique et termina sa course dans le mur. Une nouvelle déception pour le parisien déjà contraint à l’abandon la semaine dernière à Monaco suite à un accrochage avec Nelson Piquet Jr à qui il venait de ravir la troisième place.





Un énorme succès populaire


Si certains fans ont sans doute été un peu déçus par la sortie de piste du régional de l’étape, l’ePrix de Paris a rencontré cette année un énorme succès populaire. Les organisateurs ont annoncé avoir accueilli, en deux jours, 46 000 spectateurs qui ont pu profiter de l’événement dans de meilleures conditions que l’an dernier. Tenant compte des imperfections de la première édition de l’ePrix parisien, ils avaient multiplié le nombre de places en tribunes, qui se sont vite arrachées, et surtout instauré plusieurs zones d’où l’on pouvait voir la course gratuitement. Une visibilité partielle complétée par les images diffusées sur de nombreux écrans géants disposés sur le circuit. Durant deux jours, le public a également eu accès à l’eVillage (ouvert dès le vendredi) où il a pu participer à de nombreuses animations autour de l’électromobilité, mais aussi disputer des courses sur simulateurs et découvrir tous les secrets de la Formule E.






Mots clés : Mobilité électrique | Véhicules électriques | Formule E | ePrix Paris | Sébastien Buemi | Renault e.Dams | Jean-Eric Vergne
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 22-05-2017 à 07:47:38 par C’était carrément barbant...

... Et encore une idée piquée cette fois par Jean Todt au prolifique et magnifique Teddy Follenfant, qui avait eu le malheur de s’ouvrir de son concept novateur au siège de la FIA, sans réaliser que la FIA, ça reste avant tout copains co...

Perso, j’y ai passé la journée de samedi. Le village était à moitié vide. Alors, les "45 000" ont dû venir vendredi...

Et en tribune, voir tourner près de 50 fois les mêmes bagnoles qui passent en faisant pfuiiii, c’est génial les dix premières, après, on se fait suer et on va boire une bière, dont le gobelet est consigné 1€, mais désolé, par de monnaie pour le reprendre...

Les pilotes, qui sont de grands enfants et qui déjà devaient faire suer leur papa à toujours vouloir jouer avec leur voiture téléguidée, sont les seuls à s’amuser, en toute honnêteté.

A part ça, une semaine de galère pour les riverains, des embouteillages à n’en plus finir à un endroit clé du trafic parisien (Invalides + Alexandre III), une autre galère pendant le démontage qui va durer plusieurs jours... Bonjour le bilan carbone pour la capitale.

Sans compter la facture pour la ville et les malheureux sponsors obligés du prix, mais bon. Il faut bien que la management de la FIA et ses "invités" continuent de voyager à travers le monde en première classe, noblesse F1 oblige...



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Un avenir toujours rose pour les véhicules électriques
Même si la crise sanitaire du Covid-19 a frappé de plein fouet le secteur automobile et n’a pas épargné la vente de véhicules électriques qui devrait reculer de 18%...
L’impact de la restructuration de Renault sur la production de véhicules électriques
Renault a présenté hier, via une conférence de presse de son Président Jean-Dominique Senard et de son Directeur Général par intérim Clotilde Delbos, les grandes lignes...
Nice Côte d’Azur, une Métropole en action pour une mobilité durable
Alors que le Président de la République vient de présenter un plan de soutien à la filière automobile qui accorde une place centrale à la mobilité électrique, de...
Un plan de soutien à l’automobile favorable à l’électrique
Signe de l’importance particulièrement stratégique du secteur automobile, c’est le Président de la République qui doit présenter demain le plan de soutien à la filière....
Renaissance en vue pour les bornes Autolib’
Après plusieurs mois de consultation suite au lancement en juillet 2019 d’un appel à initiatives privées portant sur le valorisation et le réemploi des bornes de...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact