Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 28/01/2017 à 12:48 par Philippe Schwoerer - Lu 7182 fois - 21 commentaires


Enquête : 800 euros économisés par an sur l’énergie avec un véhicule électrique


Selon une estimation réalisée par NewMotion, un automobiliste français économiserait jusqu’à 800 euros par an sur l’énergie en adoptant un véhicule électrique à la place de son équivalent à essence. Le calcul a été effectué en comparant les frais d’énergie d’une Renault Zoé avec ceux d’une Clio 0.9 TCE 90. Au-delà de ce rapide comparatif, le travail a permis de mettre au jour un certains nombres d’informations intéressantes autour du profil des électromobiliens européens.

2 millions de VE en Europe

Communiquant à son sujet comme « le plus grand fournisseur européen de solutions de charge intelligente pour véhicules électriques », NewMotion (plus de 30.000 bornes connectées avec le Cloud et plus de 80.000 cartes de recharge distribuées à travers l’Europe) s’est intéressé à l’évolution de l’électromobilité sur son territoire, relevant qu’en 2016 plus de 2 millions de voitures électriques étaient en circulation, soit 100 fois plus qu’en 2010. La part de ces engins a atteint le palier de 1% du parc automobile dans de nombreux pays, parmi lesquels la France, l’Allemagne, le Danemark, les Pays-Bas, la Norvège et le Royaume-Uni. « Une croissance amenée à se poursuivre », comme le souligne l’enquête.

5.000 électromobiliens interrogés

Afin de cerner les motivations et attitudes des électomobiliens vis-à-vis de l’usage des VE, NewMotion a interrogé plus de 5.000 utilisateurs de son réseau à travers l’Europe. Il s’agissait de répondre à la question : « A quoi ressemble le conducteur type de véhicule électrique en 2017 ? ». A 82%, les électromobiliens sont des hommes, dont un peu plus des 4/5e sont âgés de plus de 41 ans. Ce sont 92 % des automobilistes branchés interrogés par NewMotion qui ont déclaré vivre en couple. Plus largement, le panel consulté vit à 94% dans un foyer comprenant au moins 2 personnes.

Changement d’attitude

Plus de la moitié des répondants, - très exactement 57 % -, utilisent leurs véhicules électriques pour se rendre au travail, dont le quart d’entre eux estiment économiser jusqu’à 60% sur les frais de transport mensuels en conduisant un VE à la place d’un modèle à essence. L’enquête montre que 48% des électromobiliens interrogés ont changé leur façon de conduire pour consommer l’énergie de façon plus raisonnable. Il se dessine un profil globalement plus vertueux chez les automobilistes roulant régulièrement en voitures électriques, puisqu’ils mènent généralement d’autres actions écologiques en dehors des transports. Ainsi : 59% d’entre eux recyclent tous les déchets du foyer, 39% ont fait installer des panneaux solaires sur leur lieu de résidence, 23% produisent du compost, et 22% collectent les eaux de pluie.

Moins coûteux

« L’étude a montré que le coût total d’acquisition d’un VE est plus bas que celui d’un véhicule classique à essence. Si les VE sont plus chers à l’achat et peuvent nécessiter un investissement supplémentaire pour la charge à domicile, les coûts de rechargement sont nettement moins chers comme le sont les coûts d’entretien, les assurances et les taxes, et de nombreux conducteurs de VE bénéficient de subventions publiques », relève NewMotion. Sur ce dernier sujet, l’étude cite en exemple : « au Royaume-Uni, les acheteurs individuels peuvent recevoir jusqu’à 35 % de subventions sur le prix du véhicule à condition qu’il satisfasse aux critères en vigueur ; en France, ceux-ci peuvent recevoir jusqu’à 10.000 euros de subvention pour acheter un véhicule électrique ; en Allemagne, le gouvernement offre un avoir de 4.000 euros sur le prix d’une voiture tout électrique et de 3.000 euros pour les modèles hybrides ; aux Pays-Bas, les personnes achetant des véhicules électriques bénéficient de taxes d’enregistrement plus faibles ».

800 euros économisés sur la facture d’énergie

NewMotion a effectué une rapide comparaison afin d’estimer l’économie potentiellement réalisable en passant d’une voiture à essence à un de ses équivalents potentiels électriques. Le match oppose une Renault Clio IV 2017 0.9 TCE 90 Energy Intens à la Zoé 40. Selon la fiche technique du Losange, la Clio consomme 4,7 litres d’essence (1,40 euro à la pompe) pour 100 kilomètres parcourus. Le constructeur chiffre à 13 kWh d’électricité (0,15 euro en France le prix du kWh au tarif résidentiel) les besoins de la Zoé pour effectuer la même distance. Ainsi, il en coûtera respectivement 6,58 et 1,95 euros pour la réaliser. NewMotion s’est en outre appuyé sur la moyenne parcourue par les automobilistes français, établie en 2015 par le magazine de référence L’Argus : 17.400 km. A bord de la Clio, ce cumul kilométrique nécessite pour 1.145 euros d’essence. Seulement 339 euros d’électricité pour la Zoé. Soit une différence de 806 euros !

Comparaison à commenter

Cette comparaison raccourcie, réalisée par NewMotion, va probablement faire l’objet de commentaires à la suite de cet article de la part de nos lecteurs. Notamment sur le fait que pour beaucoup elle n’aura que très peu de sens du fait qu’elle est isolée du prix d’achat des 2 modèles, de la location de la batterie pour la Zoé, et des différences sur les factures annuelles d’entretien ou d’assurance. En outre, elle n’inclut pas quelques réalités qui sont difficilement quantifiables, sauf à prendre la situation particulière de chacun des 5.000 utilisateurs interrogés. Ainsi, nombre d’électromobiliens n’ont pas remplacé leur ancienne voiture thermique par son équivalent électrique. Quelques exemples : Renault Kangoo contre Tesla Model S, Peugeot 306 contre Kia Soul EV, Citroën XM break contre Citroën C-Zéro, Renault Clio contre Nissan Leaf, BMW E87 contre Renault Zoé…

Changement d’habitudes

Bien plus que d’ordinaire dans l’histoire de l’automobile, le passage d’un véhicule à un autre s’est très souvent affranchi des gammes en quittant un modèle thermique pour un électrique. Et pour brouiller les cartes, avec l’arrivée d’une voiture branchée nombre d’automobilistes ont changé leurs habitudes de déplacements, s’ouvrant au covoiturage. Lorsqu’il se pratique en famille, le VE remplace finalement 2 voitures thermiques qui circulaient avant quotidiennement. Lorsqu’il s’agit de prendre des passagers moins proches, les frais sont partagés. D’ailleurs, 70% des sondés ont indiqué souhaiter « une forme de AirB’n’B des véhicules électriques, accordant plus de libertés aux utilisateurs pour partager leurs véhicules avec leurs voisins ». Dans certaines situations, ce ne sont pas 800 euros sur l’énergie qui sont économisés, mais parfois plus de 1.500 ou 2.000 ! Voilà quelques éléments pour prolonger l’étude de NewMotion !

2017 : année clé de la mobilité électrique

Directeur de la filiale France de NewMotion, Jean-Baptiste Guntzberger a ainsi commenté l’enquête : « Le marché VE Français est aujourd’hui l’un des plus importants d’Europe, non pas en mixte mais bien en nombre de VE roulants, ce qui signifie qu’il représente également le plus gros potentiel avec moins d’1% du parc roulant total. Ce marché est animé par de très gros acteurs nationaux tels que les constructeurs Renault et Nissan se partageant 70% du marché français. Les immatriculations en 2016 et les annonces des constructeurs automobiles sur le développement de leur gamme électrique et hybride rechargeable confirme bien l’attrait grandissant des consommateurs pour ce nouveau mode de transport. Si l’on ajoute la volonté des politiques de conserver les aides à l’achat, 2017 se profile comme une année clé pour la mobilité électrique ».



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : véhicule électrique | voiture électrique | borne recharge | NewMotion | Europe | comparaison | économie | énergie



Commentaires

Posté le 28-01-2017 à 14:08:04 par Mario

Bonjour,
Je souhaite réagir sur ces chiffres car ils sont complètement déconnectés de la réalité.
Premièrement un utilisateur de VE ne fait pas exclusivement tous ses trajets annuel en VE. Donc le kilométrage annuel moyen qui serait fait uniquement en VE est déjà une mauvaise information.
Il serait plus raisonnable de partir sur du 10000 km en VE et 5000 km en thermique. (2/3-1/3)
Après possédant également une Clio IV Estate 0,9 TCE, les consommations réelles sont plutôt de 5,5L/100 km. Donc un budget carburant plus important que les données constructeurs. Point positif pour le VE.
Après tout le monde n’a pas encore la chance de rouler en Zoé R40 et personnellement avec ma Fluence Ze qui est plus lourde, mes consommations tournent plutôt aux alentours des 15 kWh/100 km en moyennne annuel.
Donc tous ces chiffres sont à prendre avec des pincettes.
Un économiste disait: "A force de torturer les chiffres, on finit par leur faire dire ce que l’on veut."
Maintenant vive le VE et mort au diesel particulièrement.
Mais ne faites pas croire aux gens qui vous lisent que le VE s’adresse à tout le monde.
Possédant trois grands chiens, ils ne rentrent ni dans ma Fluence, ni dans une Zoé.
Cordialement

Posté le 28-01-2017 à 16:39:38 par electronlibre

Bonjour Mario

Je suis tout à fait d’accord avec vous, présenter une étude avec de tels chiffres peut désorienter les lecteurs. On peut en contester beaucoup, comme la moyenne national qui ne tient pas compte de la catégorie du véhicule, celle de Clio et Zoé doit être inférieur à 15000 km; les consommations officielles qui sont très éloignées de la réalité, etc...

Pour vos trois gros chiens, je pense qu’ils pourraient tenir dans un Kangoo maxi ZE ou un e-nv200.

Posté le 28-01-2017 à 19:45:18 par Mario

Merci pour l’idée de ces deux véhicules mais ils ne me font pas vraiment rêver.
Mais je me rappelle avoir été chercher la documentation de E-NV200 par curiosité. ;-)
Le VE est pour moi devenu une vraie passion et je suis toujours à la pointe des informations concernant les améliorations techniques, les nouveautés, les nouvelles techno, ect... Grâce à se site et plusieurs autres.
En fait tant que ma LOA de 60 mois sur ma Fluence n’est pas terminé (07/2018), je ne peux pas changer de VE. Je bénéficie de l’offre tout compris à 135€/mois et c’était un véhicule d’essai qui avait 2500 km au compteur et première immatriculation en décembre 2011.
La Fluence étant avant d’avoir mes trois chiens, la berline électrique qui me plaisait et à un tarif compétitif, je me suis laissé tenté il y a 3 ans et demi déjà et je ne le regrette vraiment pas.
Par contre ma batterie à perdu 10% de sa capacité donc je plafonne à 80 km l’hiver en ayant le pied léger et en roulant parfois sans chauffage. Donc c’est un peu juste dans certains de mes déplacements.
En plus j’ai vraiment hâte de voir la nouvelle plateforme commune avec la Nissan Leaf et la Zoé qui du coup devrait grossir. Et si son coffre devient plus grand alors c’est gagné. En plus il devrait enfin y avoir la charge rapide avec l’adoption de la norme CCS et je pense une nouvelle batterie entre 50 et 60 kWh. Tout cela va vraiment devenir passionnant et lorsque les VE à tarif "abordables" offriront des autonomies réelles de 400 km avec de la charge à 50 kW (ce standard peut même charger jusqu’à 100 kW mais bon faut que les batteries acceptent de recevoir une telle puissance) alors peut-être que la Clio sera bonne à vendre.
Malheureusement à 4000€/5000€ car personne n’en voudra. Acheté neuve en mai 2015, j’ai déjà 21700 km au compteur malgré mon VE et je suis le seul conducteur.
La Fluence à 39000 km.
Maintenant ma démarche est la suivante, plus je fais de km en VE, plus je suis heureux.
Et quand je dois faire le plein d’essence de la Clio, je grince des dents.
Mais je suis obligé encore pendant 18 à 24 mois de me contenter de cette situation.
Ce qui oblige deux assurances, deux entretiens annuels et deux contrôles techniques tous les 4 ans. La Fluence a déjà eu le sien et je crois bien que c’était le premier VE que le gars avait entre les mains car il était un peu perdu. ;-)
Cordialement

Posté le 28-01-2017 à 21:27:16 par Philippe Schwoerer

@Mario

"En fait tant que ma LOA de 60 mois sur ma Fluence n’est pas terminé (07/2018), je ne peux pas changer de VE." : N’est-il pas cessible ce contrat dans l’hypothèse où l’on trouve un repreneur ?

Posté le 29-01-2017 à 00:32:58 par dan617


VE = "moins d’1% du parc roulant total" et on s’étonne du prix élevé des VE !!!

Et si on inversait la situation : 99% de VE pour 1% de VP! Je pense dans ce cas qu’un VE "équivalent" à un VP d’aujourd’hui coûterait au minimum deux fois moins cher à l’achat tout simplement parce que la fabrication en très grande série le permettrait.

Et si on inversait le sens de l’histoire : si les VE avaient été fabriqués avant les VP! Le coût de ces derniers seraient facilement 3 fois plus cher au minimum, simplement à cause de l’architecture mécanique qui est autrement plus complexe et nombreuse à mettre en œuvre : beaucoup plus d’usines moteurs, de fournisseurs, de collaborateurs, de matière première utilisée qu’il faut transformer, des bâtiments supplémentaires à créer, d’innombrables machines-outils supplémentaires, la liste est longue, très longue...

Rien de tout cela concernant des VE « conçus pour l’usager », et non pour le constructeur lequel sait faire « compliqué » pour son plus grand profit! A l’inverse, si je prends pour exemple ce qui se fait de mieux en la matière, l’Américain Tesla utilise 65% de pièces mécaniques en moins sur sa production par rapport aux VE "correspondant" si tant est qu’on puisse en trouver. C’est tout à fait considérable!

Les constructeurs européens (entre autres) pourraient très bien utiliser le même principe de fonctionnement et d’agencement que Tesla sur leurs futures VE, car Tesla commercialise des voitures de luxe munies de moteurs aux puissances importantes : 224/262/320/422 cv et, 700 cv sur 4 roues motrices : or, il suffirait pour ce deal, de diminuer la puissance des moteurs électriques à 150/180/200 cv par exemple pour obtenir de belles et talentueuses VE utilisables sur plusieurs segments, autorisant ainsi une augmentation de l’autonomie à 800/700/600 km sans recharge !

Pourquoi ne le fait-on pas? Pourquoi ne l’a-t-on pas fait ? Voilà la vraie question, car sauf erreur de ma part, il me semblait que les brevets Tesla étaient libres de droits. Par ailleurs, les recharges seraient moins problématiques si on utilisait directement l’induction, par exemple sur parkings ou même tout en roulant, c’est techniquement faisable, et on ne manque ni de routes ni d’autoroutes !

Et comme le montre cette étude, il est certain que les utilisateurs seraient ravis de découvrir une multitude de choix parmi les VE, et ce à moindre coût. Cela arrivera, par la force des choses, car nous ne sommes pas seuls au monde pour décider d’un bien communautaire optimisé, autorisant la suppression des émissions polluantes ainsi que les quantités considérables de CO2 rejetées par les VT. Il aura quand même fallu plus de 20 ans pour que le scandale Volkswagen éclate en plein jour et donc que les Français découvrent qu’on les a trahis...

En attendant, que de temps perdu, de décès prématurés à cause de cette maudite pollution. Ce qui me choque, c’est que la presse automobile poursuit aujourd’hui encore inlassablement des essais comparatifs entre diesel, comme si elle ne pouvait pas s’abstenir… Si toutes ces revues spécialisées se donnaient le mot en exigeant des constructeurs qu’ils s’abstiennent de leurs prêter des véhicules diesel pour essais, les constructeurs finiraient bien par ne plus en produire du mazout ! Qui s’en plaindrait ?

Posté le 29-01-2017 à 09:10:25 par Philippe Schwoerer

@dan617

"Et si on inversait le sens de l’histoire : si les VE avaient été fabriqués avant les VP!"

Justement, et je pense que vous le savez, les VT son apparus avec les VT sur l’échelle historique. Ils étaient aussi en concurrence avec les véhicules à vapeur. Ce sont les courses à longue distance, notamment le Paris-Madrid-Paris, qui scella le sort de chacune des 3 technologies. Ce sont les VT qui pouvaient effectuer de telles distances le plus rapidement, en dépit d’une tentative plutôt convaincante avec un VE qui permettait le changement de batteries très rapidement.

Posté le 29-01-2017 à 13:41:55 par dan617

@Philippe Schwoerer

Oui, bien sûr, merci de souligner ces faits historiques, mais le plus drôle (si l’on peut dire), c’est qu’en parallèle, dans le domaine du rail, on est passé -très logiquement- de la vapeur issue du charbon au diesel, puis au diesel/électrique, puis à l’électrique..., et personne aujourd’hui ne s’en plaindra! Même le métro, les trams, les trolleybus, ont remplacés leurs ancêtres à moteurs thermiques et ont donc participé quelque part à la "traction" électrique...

Concernant les VE d’aujourd’hui, rien n’empêche d’augmenter les capacités des batteries (sans plus de volume), de manière à parcourir les 1000 km sans recharges, vous le savez certainement. J’avais évoqué sur ce même site bien avant la sortie de la Zoé les avancées de chercheurs Français en ce domaine, très au point sur la question...

Mais le vrai problème bien réel, c’est que les constructeurs -hormis Tesla- trainent les pieds pour construire leurs propres usines de batteries, réaliser des « éléments » performants qui soutiendraient la comparaison avec ce qui se fait aujourd’hui « de mieux » et qui laisse entendre qu’il faudra du temps…, or le temps, c’est ce qui manque le moins, à condition de savoir l’utiliser à bon escient.

Justement, depuis déjà un certain temps, on est arrivé à maîtriser le « graphène » qui devrait intervenir sans frais supplémentaire dans le coût de fabrication (en grande série) des batteries d’aujourd’hui, ce qui permettrait de diviser par deux l’encombrement tout en augmentant d’autant leurs performances. Cela n’est qu’une étape de plus bien sûr, mais elle permettrait de lever certains doutes qui laisse entendre auprès du grand public qu’à moins de 80000€ on ne peut pas « espérer » faire de miracle : balivernes!

Posté le 29-01-2017 à 13:23:10 par Mario

@Philippe
En fait "obligé" n’est pas le bon mot mais plutôt contraint de la garder jusqu’au terme de la LOA. Voici mon retour d’expérience et pour vous montrer qu’ils sont très fort chez RNO et à la DIAC.
Je tiens à préciser que je suis extrêmement satisfait de mon SAV RNO de province pour les révisions, rappels constructeurs, prise en charge des garanties, etc...
Mais que les commerciaux sont de véritables requins qui courent tous après leur primes/bonus et autres gratifications financières ou KDO. Toutes marques confondus à ma connaissance.
Bref, première tentative je vais voir un des commerciaux de ma concession où j’effectue mes entretiens car la Fluence vient d’une autre concession à 450 km de celle-ci. (Heureusement livré par transporteur gracieusement)
Je lui dis il y a 2 ans environ voilà j’aimerais arrêté ma LOA sur ma Fluence et partir sur une Zoé. Il pianote sur son ordinateur, ne me parle par de la Zoé mais me dit si vous voulez me rendre votre Fluence, vous devez régler un solde de tout compte de 9500€!
Et là, abasourdi, je lui dis mais c’est n’importe quoi, si je fais 24x135€= 3240€ et vous m’en demandé le triple. Et il me dit, oui mais j’ai pas le choix car cette voiture ne côte plus que 6500€ (argus pro) et pour nous cette voiture est invendable. Youpi!
Deuxième idée, je mets une annonce gratuite sur le coincoin avec "Reprise LOA à 135€/mois". C’était en août 2016. Je reçois une quantité incroyable de solicitations donc je me dis super, elle va partir. Donc j’appelle la DIAC et je demande à la télé-opératrice si je peux céder mon contrat à 135€/mois et elle me dit aucun problème Monsieur. Donc ravi, j’avais même des personnes qui me proposaient quelques billets à mettre dans ma poche pour passer en tête de liste des contacts ce qui ne me convenait pas niveau conscience mais c’est un autre débat.
Et je reçois un mail d’une personne qui me dit vérifiez bien auprès de la DIAC car le contrat n’est pas cessible à 135€/mois. Donc je rappelle la DIAC, je tombe sur une autre télé-opératrice qui me dit non il n’y a aucun problème. (À tourner en bourrique)
J’insiste un peu et je demande à parler au service financier car à la DIAC vous avez ceux qui s’occupent de la LOA du véhicule et ceux qui s’occupent de la location des batteries dans le cadre des VE et visiblement le courant ne passe pas entre les deux services. (Elle était facile à faire)
La nouvelle personne du service financier me dit à non vous ne pouvez pas céder votre Fluence à 135€/mois car vous avez bénéficié d’une offre commerciale qui n’existe plus à ce jour et votre nouvel acquéreur devra choisir un nouveau forfait kilométrage et une durée.
Donc de mémoire le prix passait à 173€/mois pour 5000km annuel et 193€/mois pour 7500km ou 10000km (je ne me souviens plus)
Et la je me rends compte que cette voiture est incessible à ce tarif.
À part trouver un fou amoureux de cette voiture qui veut rouler en exclusivité car des Fluence il y a en a très peu qui roulent en France contrairement à Zoé qui commence à se voir presque à chaque coin de rue. D
onc fin de l’histoire, mission quasi impossible à céder.
Maintenant pour celles et ceux qui ne connaissent pas bien les LOA, je conseillerais de partir sur des durées de 36 à 48 mois maxi. 60 mois c’est trop long mais j’avais pas le choix concernant cette offre. 0€ d’apport, livraison gratuite par transporteur, les deux câbles de charge, finition Dynamique et un loyer tout compris très compétitif.
Également pour celles et ceux qui n’ont pas suivi les infos automobiles, Peugeot et Citroën avaient fait un an plus tôt des offres compétitives pour se débarrasser de leur VE qu’ils n’arrivaient pas à vendre.
Et en ce qui concerne mon prochain VE, bah je suis quand même bien embêté car je ne peux pas me permettre de mettre plus de 150€/mois dans une LOA et pour un kilométrage annuel de 10000 km minimum. Pouvant passer à 15000km ou plus si l’autonomie du véhicule permet de répondre à mes contraintes de déplacement quotidien et je ne peux pas mettre plus de 4000€/5000€ d’apport qui seront perdu à la fin de la LOA.
Donc si vous partez sur une LOA, ne vous trompez pas de segment de véhicule et essayez d’anticiper les besoins à venir de la famille (plus d’enfants, plus de chiens, plus de kilomètres quotidien lié à un éloignement géographique de son lieu de travail, ect...)
Bonne route en VE mais attention aux chants des sirènes.
Cdlt

Posté le 29-01-2017 à 18:48:36 par Michel13540

la Clio consomme 4,7 litres d’essence (1,40 euro à la pompe) pour 100 kilomètres parcourus. Le constructeur chiffre à 13 kWh d’électricité (0,15 euro en France le prix du kWh au tarif résidentiel)


Calcul intéressant mais n’oublions pas que votre calcul est fait sur une électricité résidentielle …
et donc il faudrait comparer à un carburant hors taxe des produits pétroliers environ 65 %….

les 6,58 deviennent alors 2, 30 et donc l’écart est fortement réduit….

Pourquoi cette proposition? Je ne pense pas que lorsque le parc sera à 10 ou 20% et provocant une baisse équivalente des revenus des taxes sur le pétrole l’état laissera l’électricité « automobile » au prix du résidentiel!!! »

Avez vous des infos sur ce point.

Posté le 30-01-2017 à 11:40:09 par Philippe Schwoerer

@Michel13540

Payer plus cher chez soi pour la recharge d’une voiture par rapport au reste des consommateurs domestiques, ça fait un bon bout de temps que la question fait débat chez les électromobiliens.

Les compteurs intelligents permettront cette distinction : un dialogue entre eux et l’électronique embarquée dans les VE actuels le permettra.

En revanche, pour qui aura conservé les anciennes Renault Clio, PSA 106, Saxo, etc., la reconnaissance distinctive ne devrait pas être possible pour ces fameux compteurs.

Quant à connaître l’échéance de mise en place de la probable différenciation des VE en charge sur le réseau domestique, rien de formel aujourd’hui.

Posté le 30-01-2017 à 14:04:57 par Luck

A mario "Par contre ma batterie à perdu 10% de sa capacité donc je plafonne à 80 km l’hiver en ayant le pied léger et en roulant parfois sans chauffage"
Achete un ELM 327 Bluetooth a brancher sur la prise diagnostique et charge la version 0.9.5 de Fluence ZE pour android.
Permet d’avoir le SOC reél de la batterie et une nette amélioration de la gestion de celle-ci.

Posté le 30-01-2017 à 13:57:20 par Mario

Mais quand allons-nous nous laisser tranquille avec des taxations en tout genre?!
Si ce n’est pas l’écolo qui parle en moi, c’est le financier et pour moi il est inconcevable de payer plus cher son électricité domestique pour charger un VE chez soi.
L’etat s’est assez gavé et se gave toujours sur les taxes sur le pétrole alors maintenant pour rester "rentable" faut taxer aussi l’électricité domestique?
À ma connaissance l’état est encore actionnaire du principal fournisseur d’électricité Français donc plus de VE qui chargent la nuit veut dire de plus grosses factures utilisateurs donc plus de rentabilité pour le fournisseur d’énergie, donc un cours de bourse qui grimpe et l’état en bénéficie. Mais le hic, c’est que ça ne va sûrement pas leur suffir.
Les lobbies pétroliers veulent la mort des VE c’est certain et font pression sur le gouvernement.
Maintenant ce n’est pas la peine de faire des politiques incitatives à l’achat des VE avec des Bonus et Super bonus, si derrière c’est pour nous mettre un coup de poignard dans le dos. Et pleurer quand il y a des pics de pollution.
Car il ne faut pas se méprendre, rouler en VE est un acte citoyen en faveur d’un geste pour la planète mais il a aussi un coût financier non négligeable.
Et pour amortir financièrement un VE faut quand même être un bon rouleur.
Donc si en plus faut payer son électricité plus cher pour charger son VE bah ça va en refroidir plus d’un!
Et tout le monde n’a pas le budget pour se mettre des panneaux photovoltaïques et je pleins les gens qui habitent dans des régions où le soleil alimente moins bien les panneaux que dans le VAR par exemple.
Maintenant que les gestionnaires privés fassent payer la charge à la borne, cela me paraît normal. Ce ne sont pas des philanthropes et puis j’incite les communes à percevoir également des rentes de ses charges.
Mais de grâce pas de taxation de l’électricité domestique.
Nous sommes un des pays d’Europe à avoir un des prix le plus bas au kWh et je trouve normale de voir des hausses annuelles légères. Mais pas des +5%/an qui pénaliserait les foyers les plus modestes qui en plus parfois se chauffent avec des radiateurs grille pain. Rien qu’à voir l’envolée des prix du gaz, c’est à se donner une intoxication.
Bref je m’égare un peu mais le jour où il y a une double fiscalité sur l’elec alors moi je dis NON en premier réflexe et après je réfléchis.
En plus qui va payer l’installation du deuxième compteur électrique s’il est nécessaire?
Faut déjà se payer la plupart du temps une borne de charge accéléré donc également pouvoir l’amortir.
Donc oui avec un prix à la pompe à 2 ou 3€/L cela sera certainement toujours plus "rentable" de se faire taxer son électricité plus cher pour charger son VE mais c’est pour moi une mesure paradoxale avec les politiques incitatives à l’achat de VE.
Mais je vois bien la chose suivante venir car quand il fallait vendre des diesels, tous les argument étaient bons mais pour les VE ils vont nous la faire à l’envers.
Aides fiscales à l’achat, réseaux d’infrastructures de charge qui augmentent, les acheteurs potentiels qui commencent à y voir plus clair notamment sur les moindres risques de panne de "carburant", une offre qui va grandir, un véhicule qui va devenir tendance (dans 10 ans celui qui roulera à l’énergie fossile sera un ringard, dsl si j’en fâche plus d’un) et quand le parc aura atteint un point de non retour, nous allons tous nous faire encore prendre pour des vaches à lait car il faudra payer son électricité partout et même chez soi plus cher. Bref, vive le velo si ça continue. Le sport c’est bon pour la santé et pour avoir un meilleur moral car avec cette nouvelle si elle se mets en place je tombe de haut!
Cdlt

Posté le 30-01-2017 à 14:55:46 par Mario

@Luck
Mes 5 calculateurs ont étés mis à jour par RNO en décembre 2016 suite à un message d’erreur au tableau de bord disant "Charge impossible" en rouge, ce qui fait un peu flipper mais en fait le véhicule prenait quand même la charge.
Et d’après le technicien qui a envoyé toutes les logs au constructeur et mis à jour mes calculateurs, il semblerait que deux soient rentrés en conflit. Ils m’ont quand même garder la voiture trois jours et j’ai eu une Zoé de prêt. En apparté, elle est sympa à conduire mais un peu plus tape cul que la confortable Fluence. Et c’est déjà mon troisième prêt de Zoé donc je commence à m’y habituer. Bref!
Mais bon, prise en garantie de justesse et batterie qui a quand même perdu 10% de sa capacité ce qui ne me choque pas plus que ça pour une batterie qui a eu 5 ans fin décembre.
Une batterie de smartphone est quasi morte au bout de 3 ans. Bon je ne sais pas si la comparaison est pertinente. ;-)
Cdlt.

Posté le 31-01-2017 à 07:00:00 par dan617

@Mario,
Je comprends votre désarroi, mais pour qui en a les moyens, voici une « comparaison » entre deux modèles de voitures haut de gamme qui pourrait en faire réfléchir plus d’un...

Mercedes Classe S, 400 4Matic (4 roues motrices), 24 CV (fiscaux)
-1 moteur essence V6 puissance : 333 ch.,
-250 km/h, accélérations 0-100 : 6,1 secondes,
-consommation d’essence : 8,4 à 8,9 litres d’essence aux 100 km
-consommation d’air : 126 à 133,5 litres d’air/100km.
-Autonomie : 780 km, CO2, 196 à 208 g /km,
-Prix : 99200€ plus gros malus…

Tesla model S, 90D (90Kw/h) 4roues motrices, 9 CV (fiscaux)
-2 moteurs électriques asynchrones triphasés : 422 ch. + 224 ch.,
-250 km/h, accélérations 0-100 : 4,4 secondes,
-consommation d’air : 0 litre d’air consommé
-recharges en électricité gratuites à vie sur bornes Tesla.
-Autonomie : jusqu’à 557 km. CO2, 0 g/km,
-Prix : 99400€ moins gros bonus…

Posté le 31-01-2017 à 19:14:19 par Mario

@Dan
Bonsoir,
Je ne comprends trop le but de votre comparaison car si j’en avais les moyens je roulerais dans la toute dernière Porsche Panamera Hybride rechargeable. Car je suis un "amoureux" des Porsche.
Et ensuite la future Panamera full électrique. Mais c’est beau de rêver.
Plus sérieusement si un jour j’ai les moyens de me payer une Tesla, cela sera au mieux une Model 3 et pourquoi pas une modèle 2 quand elle sera annoncée pour contrarier Renault Zoé et Nissan Leaf. Mais ce ne sont pas des véhicule adaptées à mes besoins.
Personnellement avec trois chiens donc un qui va faire 80kg (actuellement à 40kg) les deux autres à 40kg tous les deux. Ça fera déjà 160 kg de chiens. ;-)
Auxquelles faut rajouter parfois 20 kg de matos de parapente (housse assez volumineuse) et un jour une madame avec des enfants.
Donc si je dois prendre un nouveau VE comme seule est unique véhicule il devra remplir les caractéristiques suivantes:
- Véhicule type Renault Traffic L2H1.
- Charge très rapide au moins du standard Chademo CCS.
- Une autonomie réelle de 250/300 km en hiver avec le chauffage (Pas question de faire greloter des mômes) et 400/450 km l’été.
- Tarif hors bonus écologique inférieur à 35000 TTC.
Mais c’est beau de rêver.
Et même Mercedes avec son classe B n’arrive pas à convaincre. Alors qu’il pourrait me convenir pour le moment mais bon c’est du tarif Premium. Donc hors sujet.
Cdlt

Posté le 31-01-2017 à 20:04:04 par Mario

@Dan,
J’ai bien compris que dans votre exemple pour un tarif quasi équivalent vous avez un véhicule qui détruit la planète et un autre plus vertueux qui est en plus un missile sol-sol.
D’accord avec cela.

Par contre la gratuité de la charge chez Tesla c’est du passé.
Ok pour les occasions mais terminé pour les nouvelles commandes.
Donc il y a un petit credit de kilomètres gratuit sur les Superchargeurs mais est-ce suffisant pour un utilisateur de Tesla?
Je serais intéressé d’avoir un témoignage d’un possesseur de Tesla qui roule vraiment, pas un riche qui s’est payé le dernier jouet à la mode pour la laisser dormir dans son garage la plupart du temps.
Cdlt

Posté le 31-01-2017 à 23:02:20 par dan617

@Mario,
Désolé pour la gratuité, je croyais qu’elle était toujours valable, sauf pour la Model 3... mais, hélas je n’ai pas les moyens de m’offrir la Tesla. ceci étant, je me rassure en sachant que l’Opel AMPERA-E plus modeste bien sûr, arrive bientôt en France. D’après vos besoins, évidemment ça ne va pas le faire, il va falloir attendre que d’autres utilitaires voient le jour, car je doute que l’EVALIA e-NV200 vous convienne vue sa faible autonomie -théorique- de 170 km. A suivre...

Posté le 01-02-2017 à 18:31:55 par Mario

@Dan
C’est idem pour la modèle 3.
Plus auncune Tesla commandée à partir de maintenant quasiment ne permettront à la livraison de bénéficier de la gratuité de la charge à vie et permanente (Sans crédit de kilomètres annuel)
Pour les retardataires qui auraient ratés cette infos et qui veulent absolument une Tesla Model S ou X, bah faut essayer dans trouver une dispo en concession.
Donc se plier aux couleurs et options des modèles disponibles en concession.

En effet l’Evalia ne me convient pas car l’autonomie n’est pas suffisante et il est pas vraiment bon marché dans sa version 7 places mais offre l’avantage de l’achat intégrale pour les frileux de la location de batterie.
Maintenant c’est triste à dire mais mon point de vue sur le VE après 42 mois de feed-back est que c’est un produit avec un cycle de vie court. J’explique.
Déjà le marché de l’occasion n’est pour le moment pas mûre. Il y a de trop fortes décotes entre l’achat et la revente. D’ailleurs la majorité des achats de VE se font via des LOA plus "rassurantes"
Mais sincèrement je pleure pour les early adopters qui se sont offert une i-on, c-zero, i-miev et Fluence aux tarifs catalogue de la date de leur mise en commercialisation.
Rien qu’à voir le prix actuel d’occasion d’une Fluence qui s’achète autours de 6500€, j’ai mal pour eux. Bref!
Et pourquoi un cycle de vie court car les constructeurs se lancent de plus en plus dans la bataille de celui qui offrira la plus grande autonomie et autres technos sympa.
Mais le hic, c’est justement l’obsolescence programmée.
Un exemple: Qui veut aujourd’hui acheter une IPhone 3GS? J’en ai eu trois qui sont tous morts par noyade et je suis passé sur un 5S d’occasion quand le 5SE et 6 étaient déjà en vente et le 7 dans les cartons. Bref, il y a des motivés pour acheter plein tarif la dernière nouveauté et ceux qui préfèrent avoir un ou deux wagons de retards pour acheter moins cher.
Mais pour revenir sur le sujet des VE, je pense que c’est un peu la même idée mais avec des produits pas encore assez convaincants pour la majorité de Monsieur et Madame tout le monde.
Je pense que le véritable encrage en ce qui concerne Renault et la Zoé R40 car l’autonomie peut convenir à 80% des conducteurs.
Mais qui aujourd’hui veut acheter une voiture qui a un rayon d’action de 80km en hiver quand une Zoé 1 fait bcp mieux? Surtout avec toujours le boulet à la patte de la location de batterie.
Qui veut aujourd’hui une Zoé 1 quand Renault sort la R40 avec encore une autonomie surprenante.
Qui voudra de la R40 quand la prochaine Zoé offrira la charge ultra rapide (Chademo CCS, un nouveau design, une voiture plus spacieuse et une autonomie encore améliorée)? Réponse: Ceux qui n’auront pas les moyens de s’acheter la nouvelle.
Mais tous les autres VE plus anciens sont bons pour la braderie des prix. Malheureusement. :-(
Voila le problème de l’achat en dure d’un VE de mon point de vue.

Posté le 02-02-2017 à 15:26:36 par dan617

@Mario,

Vous avez tout à fait raison et c’est bien le problème. Le plus triste c’est qu’aujourd’hui, seulement 11 constructeurs sont présents sur le marché Français et commercialisent 27 modèles (Tesla en compte déjà 9) ! Si on compare avec les VT, sur le marché Français, on peut acquérir en gros 3000 modèles, commercialisés par 45 constructeurs : il va donc falloir encore attendre pas mal de temps pour trouver chaussure à son pied...

Lorsque tous les VE remplaceront en totalité les VP , les problèmes évoqués n’auront probablement plus lieu d’être. En attendant il va falloir être patient, d’autant que les systèmes actuels de recharges deviendront caducs dès que les routes, autoroutes, parking, etc., comporteront des systèmes de recharges à induction autonomes, directement intégrés dans la chaussée. Cette étape sera probablement la plus décisive pour concrétiser l’achat d’un VE quel qu’il soit.

Quant aux batteries, elles auront fait de tels progrès en termes de capacité, encombrement, autonomie, durée de vie, que les principaux problèmes d’aujourd’hui laisseront la place aux automatismes et autres gadgets les plus délirants. Au moins, on y gagnera une atmosphère plus saine, des lieux moins bruyants, une conduite détendue, etc.

Posté le 02-02-2017 à 20:45:57 par Mario

@Dan,
Concernant Tesla je compte seulement 3 voitures (Roadster, Model S, Model X) et la Model 3 pour nous en Europe en 2018.
Compter les différentes versions de Model S revient à compter le nombre de motorisation et de finition disponible sur une Clio par exemple. Mais pour moi c’est juste un seul modèle. Idem pour la Model X. Par contre une Clio et une Clio Estate, pour moi ça fait deux modèles car les voitures sont différentes.
Mais bon oui il va falloir être patient car d’après mon ami d’enfance (ancien ingénieur chez RNO, puis Peugeot, puis maintenant chez un équipementier) la vraie rupture technologique est pour 2019/2020.
Personnellement la charge par induction ne me séduit pas plus que cela car le coût de mise en place sera bien supérieur à l’installation des bornes telles que nous les connaissons actuellement et personnellement je n’ai pas spécialement envie de payer encore plus d’impôts pour ce genre de technologie.
Par contre toutes les bornes de charges actuelles qui délivrent "que" 4,3KW seront à mettre à la poubelle dans 3 ans si elles ne sont pas upgradeable.
Par exemple, la rénovation en toute fin d’année dernière du centre Leclerc à côté de chez moi a permis l’installation de 8 places de charge VE donc c’est plutôt sympa. Sauf qu’ils ont mis seulement des prises de type 2 et type 3 avec une puissance limitée à 4,3 KW. Dommage de ne pas avoir eu un peu plus d’ambition. IKEA le fait! Les Français auraient t’ils toujours un train de retard?! Bref, pour le moment cela me convient et le service est gratuit avec sa carte Leclerc donc je ne vais pas raler.
Maintenant même s’il y a une explosion des ventes de VE dans les années à venir, il va falloir attendre 20 à 30 ans avant que la grosse majorité des VT disparaissent de nos routes. Et il y aura toujours des jeunes permis souvent des étudiants fauchés qui ne pourront pas faire autrement que de commencer à rouler avec un VT.
Et puis il y aura toujours les collectionneurs et passionnés des sonorités enivrantes dès Flat 6, V6, V8, V10 et de rares V12. Donc il n’y aura jamais 100% du parc automobile en VE. Par contre, dans 20 à 30 ans, il est probable que chaque foyer est au moins un VE. C’est déjà ça de gagné.
Quand la télévision est sortie, au départ peu de personnes pouvaient s’en payer une. Et puis avec le temps, maintenant je dirais au hasard que plus de 95% des foyers en sont équipés et parfois même de plusieurs (salon, cuisine, chambres, etc...)
Donc patience, patience, patience.
Et aux futurs acquéreurs, je conseille la LOA qui a un coût mais qui au moins permet de se débarrasser de son VE selon les termes de son contrat. Plutôt que d’attendre un acheteur potientel au moment de la vente et de massacrer son prix.
Un exemple tout con, j’ai mis ma Clio Estate TCE en vente. Elle a 21750km au compteur et aura seulement 2 ans en mai. Elle est à son juste prix et cela fait 4 mois que j’attends comme un couillon un acheteur. Et en 4 mois, j’ai déjà baissé le prix de 850€ et elle ne part toujours pas. Donc j’attends en croisant les doigts qu’elle part d’ici 2 à 3 mois maxi car je n’ai pas envie de massacrer son prix et sa remplaçante est déjà sur mon terrain donc je paye deux assurances pour rien quasiment. Je fais rouler un peu les deux quand nécessaire. Bref c’est rageant car je l’a trouve pas si moche cette voiture.
Mais bon elle n’est pas Allemande. Si je mets un écusson WW à la place j’aurais peut-être plus de chance de la vendre rapidement! Lol
Bonne soirée.
Mario

Posté le 05-02-2017 à 13:15:35 par Citro

Tu t’es juste trompé d’un facteur 1500!
Dan617 a écrit:
"Mercedes Classe S, 400 4Matic (4 roues motrices), 24 CV (fiscaux)
-1 moteur essence V6 puissance : 333 ch.,
-250 km/h, accélérations 0-100 : 6,1 secondes,
-consommation d’essence : 8,4 à 8,9 litres d’essence aux 100 km
-consommation d’air : 126 à 133,5 litres d’air/100km.
-Autonomie : 780 km, CO2, 196 à 208 g /km,"

Au ralenti (1000tours/minute) et en une minute, la voiture aura englouti 1500 litres d’air soit plus de 1.5kg d’air! C’est le volume d’air que respirent 75 personnes en une minute!

Pour la véritable consommation d’air aux 100km:
0,850 kg / litre de gazole et 1,225 kg pour 1000 litres d’air
30 g d’air par gramme de gazole consommé
8,6 litres aux 100km =7,3 kg de gazole
7,3 * 30 = 220 kg d’air = 180 m3 d’air soit 180.000 litres d’air soit le volume d’un appartement de 70m²

Les pouvoirs publics et les constructeurs vous endorment avec le CO2 qui ne représente que le carbone du carburant qui s’est combiné avec l’oxygène de l’air. Sachant que l’oxygène ne représente que 21% du volume d’air, on escamote ainsi à bon compte 80% du volume pollué et irrespirable.
La vérité sur la pollution ce ne sont pas des g/km, ce sont des mètres cubes et des kg/minute!



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème La gamme électrique de Kia booste ses ventes en Europe
Notre adhérent Kia Motors France nous informe qu’ils ont clôturé leur meilleur semestre de l’histoire en Europe avec une croissance de 1,6 % par rapport au premier...
De nouvelles aides pour l’installation de bornes en copropriété et en voirie
Le Ministère de la Transition Ecologique et solidaire représenté par Elisabeth Borne et François de Rugny continue à soutenir via des aides l’installation de points de...
BORNes To Ride dans l’Ain
L’association Véga (Voitures électriques gessiennes et des alentours) a organisé un nouveau rallye pour promouvoir l’électro-mobilité dans l’Ain et ailleurs en mai...
Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?
Vendredi dernier a eu lieu la toute première conférence “Recharger sa voiture en habitat collectif mission impossible ?” organisée par l’AVEM et la Mairie de...
L’avis de la Tesla Model 3 par Madame Dany
Nous avons souhaité recueillir l’avis de Madame Dany sur la voiture qu’elle possède depuis mars. Ses impressions de conduite, l’usage au quotidien, la recharge et l’avis...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact