Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 29/04/2014 à 06:01 par Michaël Torregrossa - Lu 8363 fois - 5 commentaires

Bornes de recharge & réseau national – Focus sur la proposition de loi de l’Assemblée Nationale
Bornes de recharge & réseau national – Focus sur la proposition de loi de l’Assemblée Nationale
C’est l’une des initiatives phares du plan « borne de recharge » de la « Nouvelle France Industrielle » qui doit poser les bases d’un futur maillage national. La proposition de loi socialiste visant à la création d’un réseau « essentiel » d’infrastructures de charge a été adoptée le 15 avril dernier par la Commission des affaires économiques. Objectif : combler les « trous » laissés par les collectivités territoriales et doper les ventes de véhicules électriques.

« L’insuffisance du réseau national de bornes de recharge constitue un frein majeur au développement de la voiture électrique. De fait, le véhicule électrique connait un démarrage moins dynamique qu’escompté » a souligné Frédérique Massat, Députée de l’Ariège et rapporteure de ce projet de loi, évoquant le « facteur psychologique » du manque d’infrastructures.

« L’objectif de cette proposition de loi est de permettre à l’Etat de fédérer et de coordonner les initiatives » a précisé Arnaud Montebourg, Ministre de l’Economie et du Redressement Productif.


Bornes de recharge - Projets de déploiement des collectivités à l'horizon 2015 (source : ERDF)
Des objectifs revus à la baisse

A fin 2013, seulement 5.600 bornes étaient installées en voirie.

Aujourd’hui, ERDF estime à 14.000 le nombre de bornes installées par les collectivités d’ici fin 2015 (carte ci-contre) alors que le plan précédent, annoncé en 2009 par Jean-Louis Borloo, en prévoyait 60.000.

Une réalité qui contraint le gouvernement à revoir ses objectifs à la baisse avec un parc de VE désormais estimé entre 450.000 et 800.000 unités à l’horizon 2020 contre près de deux millions annoncés en 2009.


Un maillage déséquilibré

Pour l’Etat, ce futur réseau national doit permettre de répondre au déséquilibre constaté entre les territoires.

En effet, si certains territoires sont très avancés dans le déploiement, d’autres accusent un sérieux retard. Par exemple, la région Poitou-Charentes annonce 2.710 bornes contre seulement 30 en Champagne-Ardennes et 50 en Bourgogne.

« Certains territoires restent très peu couverts. Il est primordial de combler ces trous et de lutter contre la fracture entre zones urbaines et zones rurales ou de montagne » précise Frédérique Massat.

Le second objectif est également de multiplier le nombre de bornes rapides notamment sur certaines autoroutes et routes nationales.


Trois sociétés positionnées : Bolloré, Renault et Colas

Si la proposition de loi ne sera validée que début mai, trois entités ont d’ores et déjà présenté des projets de réseau de dimension nationale :

Bolloré qui propose un déploiement de 8.000 bornes (16.000 points de charge) sur la période 2015 – 2018
Renault qui porte le projet « Corridor » en partenariat avec BMW, EDF et Nissan. Ce projet, cible essentiellement les autoroutes et parkings en agglomérations avec une échéance fixée à 2015 et un budget prévisionnel de 200 millions d’euros.
Colas, société qui a assuré les travaux du réseau Autolib’, qui propose un réseau de 600 à 1.000 bornes.

Dans tous les cas, l’Etat détiendra une participation dans cet opérateur national et le projet devra obtenir l’aval des ministres chargés de l’industrie et de l’écologie.

De même, la proposition de loi ne prévoit pas d’appels d’offres compte tenu qu’il ne s’agit pas de déterminer le titulaire d’un marché public mais d’autoriser le déploiement privé sur le domaine public.

« Nous sommes en train d’évaluer avec le préfet Vuibert la distance raisonnable qui doit séparer deux bornes afin d’obtenir un maillage cohérent du territoire : cela doit non seulement simplifier la vie des conducteurs mais également doper la vente de véhicules électriques » a précisé A. Montebourg.


Financement – Pas de subventions mais une exonération de redevance

Contrairement aux collectivités, l’Etat ne prévoit pas de financement pour ce réseau national. A la place, les opérateurs bénéficieront d’une exonération de redevance pour l’occupation de l’espace public grâce à des dérogations.

Outre l’allégement financier offert à l’opérateur, cette absence de redevance vise également à faciliter la démarche d’installation. « Sans exonération de redevance, ils (l’Etat ou les opérateurs ndlr) devraient connaître le montant de redevance demandé par chaque collectivité concernée par leur projet avant de pouvoir finaliser le montage financier. Cela complexifierait grandement le montage du projet » explique la proposition de loi.


Les collectivités toujours au cœur du déploiement

Si ce futur maillage national aura un rôle clé dans le déploiement, les collectivités conservent toute leur importance. Pour l’Etat, il ne s’agit pas de concurrencer les initiatives locales mais de les compléter.

« Il ne s’agit pas de déposséder les communes mais d’organiser les investissements des collectivités locales et des organismes privés pour parvenir à mettre en place, en vingt-quatre mois, un réseau national. Avant d’en arriver à cette idée, nous avons laissé du temps aux collectivités locales, mais celles-ci ont évidemment d’autres préoccupations que de construire un réseau national » insiste Arnaud Montebourg.

De même, les collectivités territoriales seront également impliquées dans ce maillage national et auront un véritable « droit de véto » sur le déploiement. Elles seront également associées à la définition des modalités d’implantation.


Dispositif d’aide ADEME étendu et prolongé jusqu’à fin 2015

Preuve de l’engagement de l’Etat en faveur des collectivités, le dispositif d’aide actuellement opéré par l’ADEME devrait être à la fois prolongé et étendu.

Ainsi, le financement des bornes installées en concessions sera rendu possible tandis que le seuil de 200.000 habitants sera remplacé par un quota d’installation d’au moins une borne pour 2.500-3.000 habitants. Le seuil minimal de 200.000 € sera en revanche toujours d’actualité et les taux de subvention ne devraient pas changer.

Le délai de réponse, initialement fixé au 16 décembre 2014, devrait également être prolongé au 31 décembre 2015.


11 dossiers déposés

Depuis le lancement du dispositif, en janvier 2013, 11 dossiers ont été déposés dont 8 validés par le Premier Ministre. Ces dossiers représentent 11.7 millions de financement pour un montant total d’investissement de 23.7 millions d’euros.

Au final, sur les 50 millions débloqués par l’Etat, 38.3 millions d’euros seraient encore disponibles pour financer les projets de déploiement des collectivités…




Mots clés : Assemblée Nationale | Arnaud Montebourg | Borne déploiement national | Frédérique Massat | Renault | Renault Corridor | Bolloré | Colas
Catégories : Voiture électrique | Borne de recharge |

Commentaires

Posté le 29-04-2014 à 09:48:36 par GP

L’Etat se fourvoie complétement sur ce dossier. Un réseau de borne de charge rapide est certes indispensable (à terme) pour augmenter ponctuellement le rayon d’action du VE.
Mais pour ce qui est de faire décoller le marché du VE, c’est d’abord et surtout un pb de prix!
Tant que le gvt refusera d’entendre que le pb n°1 c’est le prix du gazole, le VE sera condamné à faire de la figuration!
C’est qd même simple à comprendre : à ce jour, il coute (bcp) moins cher de parcourir 100 km au volant d’une clio IV diesel (~ 6€) qu’au volant d’une Renault ZOE (8€ loc. batt. + 2€ d’élec.). Le reste (entretien, confort de conduite, pollution...), les gens s’en moquent :( Sans compter le frein psychologique de l’autonomie qui continue de hanter les esprits quand bien même 150 km suffit LARGEMENT pour la très grande majorité des ménages...
Il suffit de regarder le cas norvégien pour s’en convaincre.
Arrêtons de gaspiller l’argent public et prenons les décisions qui s’imposent pour enfin changer d’époque...

Posté le 29-04-2014 à 09:48:36 par GP

L’Etat se fourvoie complétement sur ce dossier. Un réseau de borne de charge rapide est certes indispensable (à terme) pour augmenter ponctuellement le rayon d’action du VE.
Mais pour ce qui est de faire décoller le marché du VE, c’est d’abord et surtout un pb de prix!
Tant que le gvt refusera d’entendre que le pb n°1 c’est le prix du gazole, le VE sera condamné à faire de la figuration!
C’est qd même simple à comprendre : à ce jour, il coute (bcp) moins cher de parcourir 100 km au volant d’une clio IV diesel (~ 6€) qu’au volant d’une Renault ZOE (8€ loc. batt. + 2€ d’élec.). Le reste (entretien, confort de conduite, pollution...), les gens s’en moquent :( Sans compter le frein psychologique de l’autonomie qui continue de hanter les esprits quand bien même 150 km suffit LARGEMENT pour la très grande majorité des ménages...
Il suffit de regarder le cas norvégien pour s’en convaincre.
Arrêtons de gaspiller l’argent public et prenons les décisions qui s’imposent pour enfin changer d’époque...

Posté le 29-04-2014 à 13:09:02 par Didier

Les solutions on les connait, ce sont celles qui fonctionnent ailleurs. Par exemple la gratuité du parking en ville, avec ou sans bornes ; ou l’interdiction de certains axes aux véhicules thermiques, par exemple toutes les zones 30 où se côtoient piétons et véhicules ; ou encore la possibilité de prendre les voies des bus pour les véhicules électriques, etc.

Cela dit les bornes c’est utile, mais il y a des décisions à coût nul qui sont plus efficaces... et qui ne sont pas prises !!!

Posté le 29-04-2014 à 14:01:20 par phd

Correctif: Ce n’est pas Renault mais EDF qui porte le projet corridor en France en partenariat avec les OEMS suivant: Renault, Nissan, VW et BMW.

Cordialement,

Phd

Posté le 29-04-2014 à 19:00:59 par Roro

Je roule en ZOE, je suis eco artisan, je pose du solaire et des bornes de charge et je suis 100% d’accord avec vous 2 !
On est très mal gouverné ! Et je me débrouille donc sans eux !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Infrastructures de charge pour véhicules électriques

Découvrez notre dossier spécial
AVEM
Retrouvez notre dossier complet sur les infrastructures de charge pour les véhicules électriques : actualités, vidéos, fournisseurs, localisation des bornes, différents types de bornes...

Accéder au dossier
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Renault se prépare à lancer son service d’autopartage
Le Groupe Renault vient d’annoncer sa volonté de se lancer dans l’autopartage avec Renault Mobility, un service de location en libre-service 24 heures sur 24, 7 jours...
Formula E : les enseignements de la saison 2
La seconde saison du championnat FIA de Formula E s’est achevée ce week-end à Londres où les deux derniers ePrix ont été disputés. Le final fût indécis puisque, tout...
La RATP inaugure sa première ligne de bus standard 100% électrique
Elisabeth Borne, PDG de la RATP, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile de France et du Syndicat des Transports en Ile de France (STIF), et Vincent Bolloré, PDG...
Electric Road 2016 : la mobilité électrique sans fil en colloque
Electric Road 2016, le rendez-vous international des professionnels de la rue et de la route électrique, se déroulera le 25 mai dans les locaux d’Accenture à Paris....
Immatriculations des voitures électriques : Belle progression en février 2016
Aux médias et aux automobilistes qui pensent encore que la mobilité électrique n’est pas en marche, les chiffres des immatriculations de février pour la France...
 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact