Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 



Posté le 22/02/2016 à 14:00 par Emmanuel Maumon - Lu 2106 fois - Poster un commentaire


Bornes de recharge : Freshmile s’allie à la Caisse des Dépôts pour étendre son réseau


Société exploitant des bornes de recharge pour son compte ou pour celui de tiers, Freshmile vient de s’associer à la Caisse des Dépôts pour créer une filiale, dénommée Freshmile Services, chargée de déployer un réseau de bornes sur tout le territoire français et au-delà des frontières. Une alliance qui donne une nouvelle dimension à cet opérateur de recharge qui vient notamment d’être choisi par la Compagnie Nationale du Rhône pour exploiter son corridor de recharge rapide pour véhicules électriques. Freshmile Services est appelé à devenir un acteur majeur sur le marché en forte croissance de la mobilité électrique et, dès 2016, son réseau s’enrichira de plusieurs centaines de bornes et s’étendra jusqu’en outre-mer.


Un pionnier alsacien de l’électromobilité


Créée en 2010 à Entzheim à proximité de Strasbourg, une ville pionnière de l’électromobilité, Freshmile avait dès l’origine l’ambition d’organiser une infrastructure de recharge favorisant le développement des véhicules électriques grâce à des services innovants permettant de simplifier la charge pour les utilisateurs. Sous l’impulsion de son fondateur, Arnaud Mora, Freshmile cultiva rapidement une capacité d’innovation reconnue et plusieurs fois primée, tant à un niveau régional que national. La société s’est également impliquée dès 2011 dans le projet pilote Alsace Auto 2.0, puis en 2012 au sein du projet européen Alpstore d’intégration de différentes sources d’énergie renouvelable pour la mobilité. En 2014, Freshmile implanta ses premières bornes connectées en Alsace, avant de passer la frontière allemande en 2015. Forte d’une équipe de 17 personnes, elle continue également de développer des logiciels et des applications mobiles destinés au grand public et aux professionnels.





Un opérateur qui souhaite rendre la recharge simple et interopérable


La plupart de ses innovations cherchent à simplifier la recharge et à favoriser l’interopérabilité. Ses logiciels qui font le lien entre la supervision technique, la gestion de la maintenance et les applications mobiles, permettent à Freshmile de proposer aux utilisateurs d’accéder facilement à ses bornes de recharge, avec ou sans inscription, et sans engagement. En se mettant systématiquement dans la peau de l’utilisateur, ses créateurs de services et ses développeurs cherchent à lui simplifier la vie au maximum, par exemple en lui donnant la possibilité de démarrer sa recharge d’une simple pression du doigt sur son smartphone. Le paiement est possible en ligne ou sur mobile, par le biais de différentes plateformes de paiement (Mastercard, Visa, PayPal). Farouche partisan de l’interopérabilité, Freshmile est le premier opérateur français à la fois membre des plateformes Gireve en France et Hubject en Allemagne, ce qui permet aux abonnés d’un grand nombre d’opérateurs de recharger librement leurs véhicules sur son réseau, grâce à leur badge habituel.





Changement d’échelle grâce à l’alliance avec la Caisse des Dépôts


Aujourd’hui, Freshmile va se concentrer sur ses activités de R&D dans le domaine des services à l’utilisateur pour laisser le développement et l’exploitation de son réseau à une filiale créée avec la Caisse des Dépôts. Dotée de 2 millions d’euros, Freshmile Services est détenue à 62% par Freshmile et à 38 % par le financeur public qui confirme ainsi sa volonté de renforcer ses investissements dans la mobilité électrique. Officialisé lors des dernières Assises Nationales IRVE qui se sont déroulées à Nice, cet accord donne à Freshmile Services la surface financière nécessaire pour répondre à tous types de marchés publics ou privés. Cette alliance va surtout permettre à l’opérateur de bornes de passer un cap et de changer véritablement d’échelle en étendant son réseau bien au-delà du Grand Est. Une mutation rapide puisque d’une centaine de bornes actuellement, son réseau pourrait en compter près de 500 d’ici la fin de l’année, au fur et à mesure des appels d’offres remportés notamment auprès des syndicats d’énergie.





Un premier succès auprès de la Compagnie Nationale du Rhône


Freshmile Service vient d’ailleurs de connaître un succès important auprès de la Compagnie Nationale du Rhône qui lui a confié l’exploitation du corridor de recharge rapide que la CNR est en train d’installer le long de la vallée du Rhône, de la frontière suisse jusqu’à la Méditerranée. Un réseau, reconnu de « dimension nationale » par les pouvoirs public, qui doit passer de 17 stations actuellement en service à 27 d’ici la fin de l’année, avec un maillage du territoire assurant une continuité de service et offrant aux utilisateurs de véhicules électriques la possibilité de recharger en moins de 30 minutes avec une énergie verte issue des barrages hydro-électriques de la CNR. Un réseau sur lequel l’interopérabilité est une réalité et a d’ailleurs joué un rôle déterminant dans le choix de l’exploitant selon Frédéric Storck, Directeur de l’Energie de CNR : « Le corridor CNR étant maintenant ouvert au public à plus de 60% avec une vingtaine de stations en service et sa fréquentation en constante augmentation, nous avons choisi Freshmile comme opérateur de charge afin de proposer un service à la fois innovant et de qualité à tous les utilisateurs, qu’ils soient réguliers ou en itinérance ».







Mots clés : Mobilité électrique | borne de recharge | Freshmile | Caisse des Dépôts | Interopérabilité | CNR
Catégories : Borne de recharge |

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
France Electrique Tour
France Electrique Tour
Du 23/05/2016 au 27/05/2016 - De Paris à Cagnes-sur-Mer

Organisé par Tour Véhicules Électriques (TVE), la seconde édition du France Electrique Tour se déroulera du 23 au 27 mai.Ce rallye d'une distance...
A lire également / sur le même thème ePrix de Berlin : Sébastien Buemi s’impose et relance le championnat
Au volant de sa Renault e.Dams, Sébastien Buemi a remporté samedi l’ePrix de Berlin, sa troisième victoire de la saison. Un succès assez facile qui permet au pilote...
Wattway, la route solaire de Colas à Electric Road 2016
L’édition 2016 du colloque Electric Road se déroulera mercredi 25 mai à Paris. Parmi les nombreuses innovations qui seront présentées à cette occasion figure Wattway, le...
Les visions du futur de Nissan
Les visions du futur de Nissan ont fait l’actualité à plusieurs reprises la semaine dernière. Nissan a tout d’abord noué une alliance stratégique avec Mitsubishi Motors...
DBT rejoint l’association CharIN e.V.
The Charging Interface Initiative e.V. est une association fondée par Audi, BMW, Daimler, Mennekes, Opel, Phoenix Contact, Porsche, TÜV SÜD et Volkswagen qui a pour...
Un appel à projets pour développer des « Territoires Hydrogène »
Suivant les recommandations des Conseils généraux de l’économie et de l’environnement - développement durable, Ségolène Royal vient de lancer un appel à projets pour le...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact