Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 14/11/2013 à 10:31 par Michaël Torregrossa - Lu 38275 fois - 12 commentaires


BMW i3 - La citadine électrique Premium à l'essai


Arrivée aujourd’hui en concessions, la BMW i3 marque l’entrée du constructeur allemand sur le segment de l’électro-mobilité avec un modèle Premium en totale rupture avec les codes usuels de la marque.

C’est aux Pays-Bas, entre Amsterdam et Zandvoort, que nous avons pu prendre en main le véhicule pour une journée d’essai… Reportage !




La genèse – Conçue à partir d’une feuille blanche

Tandis que la plupart des voitures électriques reposent sur une plateforme existante, BMW a choisi de partir de zéro pour concevoir son i3 qui s’articule autour de deux modules inédits.

Le module « Drive » avec un châssis en aluminium hébergeant la batterie lithium-ion et le module « Life » dont l’habitacle est constitué à partir de plastique et de fibre de carbone (PRFC), une matière à la fois légère et résistante utilisée pour la première fois sur une voiture électrique de grande série.

L’usage de ces matériaux légers a ainsi permis à BMW de réduire le poids de sa voiture électrique de 250 kg par rapport à une voiture conçue sur une structure en acier. Ainsi, la BMW i3 pèse presque 200 kg de moins qu’une Renault Zoé.

Pour la partie technique, la BMW i3 est le résultat de deux programmes de recherche réalisés entre 2008 et 2012 qui ont permis au constructeur de valider le développement et les composants de l’i3. A fortiori, en s’appuyant sur les retours d’utilisateurs-tests de centaines de Mini E et d’Active E conduites par des professionnels et des particuliers pendant plusieurs mois.




Design en rupture

Affranchie des codes habituels de la marque, la BMW i3 inaugure les nouvelles lignes de la gamme i avec, entre autres, la « Black Belt », le logo cerclé de bleu et la signature en « U » des optiques qui symbolise « l’ouverture » de la marque vers l’avenir.

La « Black Belt », une ceinture noire partant du capot jusqu’au hayon, constitue ainsi un des éléments caractéristiques de la gamme i que l’on retrouvera également sur la très attendue sportive i8.

Au final, le design de cette i3 nous amène à prendre position : « On aime ou pas ». Si d’aventure, certains puristes de la marque pouvaient ne pas adhére il s’agit aussi, peut-être, pour BMW de séduire une nouvelle clientèle, plus encline à verser dans une voiture « écolo » sans rien perdre du Premium ?




L’intérieur : comme dans un Loft



Tranchant avec un aspect extérieur plutôt high-tech, l’intérieur de la BMW i3, inspiré de l’ambiance d’un loft, utilise des matériaux durables qui donnent un côté à la fois naturel et relaxant.

Atelier, Lodge, Loft et Suite : au total, quatre niveaux de finition intérieure sont disponibles sur la BMW i3.

Notre coup de cœur va à la finition Loft qui intègre des matériaux bruts tels le bois d’Eucalyptus sur la planche de bord et les accoudoirs tandis que les sièges sont constitués à partir d’un mélange de cuir et de laine. Bien évidemment, le choix des options constitue un supplément..



L’i3 n’en demeure pas moins un véhicule technologique et intègre à son bord deux écrans d’information.

Le premier, situé derrière le volant, fait office d’instrumentation et donne un aperçu de la vitesse, de l’autonomie restante etc…

Le second écran, issu de la série 7, propose l’ensemble du système de navigation et des services BMW Connected Drive.

En termes d’habitabilité, l’intérieur reste spacieux malgré les dimensions compactes du véhicule. Les portes antagonistes, affranchies de leur montant central grâce à la structure en fibre de carbone, offrent une large ouverture pour accueillir les passagers.

L’accès aux places arrière est facilité par les sièges avant inclinables et il y a suffisamment d’espace pour les jambes (même pour les grands).

Il reste à noter que la BMW i3 est une 4 places.



Côté bagages, ce n’est pas une « familiale » !

Certes une fois les sièges rabattus le coffre offre un volume de 1100 litres sinon, le coffre n’offre que 225l de capacité. Le second espace de rangement de 35l situé sous le capot, accueille déjà le câble de rechargement…







Plaisir de conduite : accélération et maniabilité



Avec une puissance maximale de 170 chevaux et un couple de 250 Nm disponible dès le démarrage, la BMW i3 conserve le plaisir de conduite emblématique de la marque avec un 0 à 100 km/h abattu en 7,2 secondes : un record pour une voiture électrique commercialisée à moins de 30.000 €. A titre de comparaison, la Zoé franchit le 0 à 100 km/h en 13,5 secondes et la Leaf en 11,5 secondes…

Si le frein régénératif n’est pas une nouveauté sur les véhicules électriques, celui de la i3 est particulièrement puissant, si bien que les feux de stops s’allument automatiquement dès lors que la pédale d’accélérateur est relâchée. Avec un peu d’habitude, on peut presque se passer de la pédale de frein en anticipant les stops et autres ralentissements pour optimiser la récupération d’énergie et donc l’autonomie.

Avec un rayon de braquage inférieur à 10 mètres, soit mieux qu’une Mini, la BMW i3 offre une maniabilité exceptionnelle en ville.

Trois modes de conduite

Comme la plupart des voitures électriques, l’utilisateur peut choisir parmi différents modes de conduite qui influent sur les performances dynamiques du véhicule. Trois modes sont ainsi proposés sur la BMW i3: confort, Eco Pro et Eco Pro Plus.

Le mode Confort correspond à un usage « classique » tandis que les deux autres viennent limiter la puissance et l’usage de certains équipements. En mode Eco Pro Plus, la vitesse est même bridée à 90 km/h tandis que l’usage d’équipements comme le chauffage ou la climatisation est suspendu pour préserver l’autonomie.

Le passage d’un mode à l’autre s’effectue via un bouton situé en lieu et place du levier de vitesse. Une intégration sur le volant aurait été tout de même plus pratique…




Autonomie : en ligne avec la concurrence



Annoncée entre 130 et 200 km, l’autonomie de l’i3, comme toutes les voitures électriques, variera en fonction des conditions climatiques et topographiques, de la conduite de l’utilisateur et du mode de conduite sélectionné.

A Amsterdam, où notre essai s’est déroulé aux côtés d’une autre journaliste, nous avons pu constater deux styles de conduite radicalement différents qui marquent une nouvelle fois l'importance de l'éco-conduite sur une voiture électrique.


Première partie : priorité à l'éco-conduite

Dans la première phase, nous avions la main et avons mis en application des règles d’éco-conduite pour optimiser l’autonomie : accélérations progressives, usage du mode Eco Pro, anticipation du freinage etc…

Résultat : 40 km parcourus, ¼ de la batterie utilisée et un score de 81% sur l’appli BMW i (voir plus bas) ce qui nous laissait plutôt confiants pour obtenir une autonomie totale de l’ordre 160 km.


Deuxième partie : la performance plutôt que l'autonomie

Pour la seconde partie de l'essai, nous passons le volant à la deuxième journaliste.

Le style de conduite est totalement différent du nôtre : usage quasi-exclusif du mode Confort, nombreuses accélérations et freinages tardifs.

Résultat : un score de 21 % sur l’appli BMW i et une batterie quasiment vide au bout de 70 km supplémentaires parcourus.


Bilan : 110 km lors de notre essai

Au final, nous avons ainsi pu parcourir 110 km avec moins de 5% d’autonomie disponible à la fin de notre essai. Les fausses estimations du cycle NEDC aidant, nous sommes loin des 130 à 200 km annoncés par le constructeur mais il faut toutefois rappeler que la BMW i3 est presque deux fois plus puissante qu’une Zoé (170 ch contre 88 ch) tout en ayant la même capacité batteries.

Pour autant, l’autonomie n’inquiète pas BMW et les essais réalisés par le constructeur avec les Mini E ont pu démontrer, à l’usage, que les trajets quotidiens excédaient très rarement les 50 km…


Offre de réassurance BMW – Range-extender en option

Pour rassurer les plus septiques, BMW propose un système de « range-extender » qui se traduit par un bicylindre de 34 chevaux venant prendre place à côté du moteur électrique. Alimenté par un réservoir de 9 litres, il permet de porter l’autonomie totale de l’i3 jusqu’à 340 km.

Pour BMW, il s’agit d’une « offre de réassurance » destinée à ne pas se priver d’une clientèle intéressée de rouler électrique mais inquiète des limites d’autonomie du VE.

Il faudra compter 4.710 € supplémentaires pour profiter de cette option.
A noter : le bonus écologique s'applique comme pour la version électrique (émission de CO2 de 13g/km pour le Range Extender).

Le bémol : une vitesse de pointe limitée à 110 km/h lorsque le prolongateur est en fonction, batterie déchargée...




Télématique – Zoom sur les services BMW i Connected Drive



Le système « BMW i Connected Drive », situé sur l'écran central, offre à l’utilisateur un système de navigation GPS et un panel d’outils destinés à mieux gérer son autonomie.

On retrouve ainsi des outils de suggestions d’itinéraires, de recherche de stations de charge ou d’estimation de l’autonomie à travers le « Range Map », une représentation dynamique de la zone dans laquelle la voiture peut évoluer en fonction de l’autonomie et du mode de conduite.


Itinéraire multimodal

Mais BMW va plus loin dans son approche en proposant aussi un système de calcul multimodal qui, au-delà d’intégrer l’itinéraire de la voiture, tient également compte des solutions existantes en matière de transport public pour optimiser la mobilité.

Le système peut ainsi proposer au conducteur de garer sa voiture pour ensuite prendre un train ou un bus vers sa destination finale et ainsi, lui proposer les horaires de correspondances des moyens de transports choisis.


Application mobile BMW i Remote

Disponible gratuitement, l’application BMW i Remote permet de connecter votre voiture et votre smartphone pour connaitre, à distance, l’état de charge et l’autonomie restante. Certaines fonctions, comme le préchauffage ou la mise en charge, peuvent également être contrôlées à distance.

Score et conseils d’éco-conduite : L’application propose aussi une évaluation de l’efficience de votre conduite avec un score indiqué sous forme de pourcentage. Différents critères sont ainsi évalués et l’application vous apprend à améliorer votre conduite grâce à des conseils pratiques.




La charge : câble domestique livré de série



« La charge se fait sur n’importe quelle prise domestique » nous aura martelé l’équipe presse de BMW qui ne veut surtout pas que la recharge soit vue comme une contrainte supplémentaire pour l’usager.

La BMW i3 est ainsi livrée de série avec un câble domestique et BMW avance une recharge complète en 8 heures.

Il est utile de faire auditer son installation en amont, et ce, pour tous les véhicules électriques


Wall-Box optionnelles

En option, le constructeur propose également deux wall-box, plutôt imposantes, permettant de réduire le temps de charge du véhicule mais également de faciliter l’acte de charge grâce à un câble attaché à la borne.

Réservée à un usage domestique, la première permet de diminuer le temps de charge à 6 heures avec une puissance de 3 kW et coûte 850 € hors installation.

Plutôt réservée aux professionnels, la seconde wall-box permet de délivrer jusqu’à 7,36 kW de puissance en 32A pour un temps de charge d’environ 3 heures. Prévue pour courant 2014, cette seconde borne nécessitera toutefois un chargeur spécifique intégré au véhicule, une option proposée par BMW à 1610 € à laquelle viendra s’ajouter le prix de la borne et le coût de l’installation estimé de 3.000 € à vérifier auprès de professionnels.


Charge rapide Combo DC

La BMW i3 est la première voiture électrique de série à intégrer le nouveau connecteur Combo DC, un standard de charge rapide différent de CHAdeMO offrant une recharge à 80 % en 30 minutes.

Certains pays, comme les Pays-Bas, ont déjà pris de l’avance en annonçant d’importants projets de maillage, mais le déploiement des bornes Combo reste encore balbutiant en France.

Il faudra donc sans doute attendre avant de disposer d’un maillage efficace, tout le sujet est de savoir… combien de temps ?




Tarifs, options et équipements

Si la BMW i3 rompt avec les codes stylistiques habituels de la marque, elle conserve les pratiques commerciales des autres modèles du constructeur en proposant pléthore d’accessoires et d’équipements qui « gonflent » le prix plancher du véhicule proposé à partir de 28.690 € TTC bonus déduit.

Range-Extender, antivol, toit ouvrant, pompe à chaleur, finitions intérieures spécifiques figurent parmi ainsi la trentaine d’options proposées sur l’i3.

Pour autant, l’i3 reste d’origine plutôt bien équipée avec huit ans de garantie sur les batteries puisque celles-ci sont directement vendues avec le véhicule et non pas proposées en location.

A travers son offre de financement constructeur « BMW eCare », le constructeur propose également différentes solutions de leasing. Exemple : sur trois ans et 30.000 km, l’offre BMW est de 470 €/mois sans apport avec entretien et garantie inclus. L’installation éventuelle de la wall-box peut également être intégrée dans le montant du loyer.


Les professionnels pour cible principale

Les professionnels et les CSP supérieures constituent la cible principale du constructeur, semble-t-il.

Au-delà du bonus écologique de 6.300 €, il faut dire que la BMW i3 permet aussi aux professionnels de s’affranchir d’une TVS de plus en plus onéreuse. Ci-dessous, nous avons simulé le TCO i3 VS BMW 118d. Si le prix à l’acquisition de l’i3 s’avère légèrement plus élevé malgré le bonus écologique, le coût à l’usage se révèle très intéressant et nos rapides calculs démontrent un coût 22 % inférieur pour la BMW i3… Une estimation qui ne tient pas compte des coûts d’entretien et d’assurance annoncés 15 à 30 % moins élevés par BMW.


Calcul sur 8 ans et 15.000 km/an



Distribution par agents

Afin de pouvoir proposer une voiture électrique à un prix d’appel inférieur à 30.000 €, BMW a du s’affranchir de son circuit de distribution traditionnel et c’est BMW France qui assurera la vente des véhicules en direct avec les clients.

Le constructeur s’appuie tout de même sur son réseau et travaille avec 33 agents, des concessions BMW réparties dans toutes la France et capables d’assurer la maintenance et les essais des véhicules.





Pour conclure

Entre design en rupture et conception innovante, BMW fait un pari audacieux avec la BMW i3 qu’il destine principalement aux professionnels et aux catégories socioprofessionnelles aisées.

Côté autonomie, pas de grosse révolution avec l’i3 par rapport aux modèles déjà commercialisés mais BMW voit juste en proposant un « range extender » optionnel qui permettra d’élargir sa clientèle à ceux qui hésitent encore à franchir le pas !

Reste à savoir quel accueil sera fait à l’i3 dans l’hexagone ? En attendant, BMW n'annonce aucun objectif de ventes, se contentant de préciser que la France est son troisième marché en Europe après la Norvège et les Pays-Bas…



Les plus

Range Extender en option
Maniabilité
Accélération et plaisir de conduite
Conception écologique et innovante

Les moins

Taille du coffre
Quatre places
Tarif : attention aux options
Vitesse limitée à 110 km/h en mode "range extender"




Galerie photos



Pour plus d'information

Ce contact n'étant pas adhérent de l'AVEM,
ses coordonnées ne peuvent être visualisées que par nos membres



Mots clés : BMW | BMW i3
Catégories : Voiture électrique |

Commentaires

Posté le 14-11-2013 à 12:17:37 par Didier

L’information importante c’est qu’il serait possible de rouler avec la batterie vide, avec une vitesse seulement limitée à 110 km/h, honnêtement je m’attendais plutôt à 50 km/h, vivement des essais avec cette option.

Cela dit je reste convaincu que ces 4700 euros auraient été aussi bien investis dans une extension de la batterie, pour le prix on doit pouvoir presque doubler la capacité de la batterie et au vu de l’essai ce ne serait pas *du luxe*. Mais je suppose qu’il en faut pour tous les goûts !

Posté le 14-11-2013 à 12:41:59 par bigbluejlr

pareil que toi Didier
je comprends pas qu ils ne prevoient pas un option avec plus de batterie ! ils ont la place ! celle de moteur thermique qui fait deja un bel espace !! 18kwH c est rien !
ma think en a 24 ! dans bcp plus petit, je pense qu il y a volonté de pas trop marcher sur les platebandes thermiques !
une fois la garantie passée il faudra bricoler une batterie étendue !

Posté le 14-11-2013 à 13:25:04 par Didier

En fait, je pense que le domaine de l’électrique est encore aux mains d’ingénieurs, alors que les commerciaux ont pris depuis longtemps le contrôles des bureaux d’études qui travaillent sur les thermiques.

En effet, pour l’usagé moyen il n’est pas logique d’augmenter la batterie, et donc le prix, puisqu’on roule en moyenne 50 km/jour. Evidemment ça dépend du nombre de fois par an où on doit faire un trajet de plus de 150 km, donc l’idéal serait de proposer une option "batterie++". Cet option permettrait à certains utilisateurs qui sont en limite d’autonomie de sauter le pas, et ce serait un luxe pour d’autres (un luxe qui en vaut bien un autre !). Reste que même dans la cas où c’est indispensable, ça restera un choix écologique et non financier tant que le coût des batteries n’aura pas baissé.

A noter qu’il est encore moins logique de faire des voitures qui roulent à plus de 130 km/h puisque cette "fonctionnalité" servira 0 fois par an ! Or la vitesse reste un argument de vente pour de nombreuses marques, et les gens sont prêts à payer très cher pour ça... Ça me fait toujours rire (jaune) lorsque je vois tous nos concitoyens qui trouvent l’électrique pas assez "rentable" et qui roulent dans des voitures thermiques à plus de 20 000 euros.

Posté le 15-11-2013 à 07:45:49 par Paco

Je ne sais pas si comparer avec la ZOE est une bonne idée, mais la ZOE a de série une pompe à chaleur (prix de l’option?) et un chargeur 7kW... (3000 + 1610 + 850 chez BMW). Avec le câble ELPA, je charge en 7kW pour 700€ sur ma prise de four (vérifiée). Alors, certes, ils disent qu’on PEUT charger la BM sur n’importe quelle prise, mais à chaque vente ils vont conseiller et vendre des bornes...
Sinon, c’est une voiture impressionnante qu’il me tarde d’essayer. Très bon essai.

Posté le 15-11-2013 à 09:02:08 par soub56

Pour ceux qui suivent ces commentaires, j’avais soutenu, contre l’avis de certains, qu’il ne fallait pas une énorme puissance pour rouler à 110 km/h en vitesse stabilisée et j’attendais un essai de l’i3 pour le confirmer : c’ est chose faite.
Autre aspect technique : si vous avez pris l’option prolongateur d’autonomie, vous n’avez pas besoin d’une grosse batterie. Il suffit d’avoir une batterie pour vos trajets habituels, le prolongateur vous assurant la réserve en cas de trajet un peu plus long ou vous permettant une escapade encore plus longue les we. Pour mon cas personnel, une batterie de plus faible capacité (1/2) me suffirait largement pour mes 40 km quotidiens. Avantage : gain de poids et de prix, qui compenserait en partie l’option prolongateur.
Il serait judicieux de la part de BMW de laisser le choix à ses clients : taille de la batterie, prolongateur ou pas, volume du réservoir de carburant pour le prolongateur ( 9 litres, c’est un peu juste, une capacité de 20 litres me conviendrait).
Dernier point : borne de recharge à domicile. A mon avis, elle est inutile, en tout cas pour mon usage personnel. Les 8 heures de période creuse la nuit permettent sans problème de recharger à 10 A. Evidemment, si vous passez les nuits à faire la fête à l’extérieur et n’êtes chez vous que de 4h00 à 8h00, il vous faudra une borne deux fois plus puissante!

Posté le 15-11-2013 à 12:04:17 par Didier pour soub56

Donc la semaine vous faites vos trajet en électrique, avec la possibilité de rouler à 145 km/h (en ville...), et le WE vous partez (probablement sur une autoroute) avec une "BMW" incapable de dépasser les 110 km/h, et surtout une voiture dont les performances générales seront limitées (accélération notamment). En plus il ne s’agit pas d’une limite électronique, il va valoir vous habituer à la voie "véhicules lents" à la moindre cote, à serrer les fesses en cas de bretelle courte, etc.

C’est peut-être pour ça que les ingénieurs ont limité le réservoir à 9 litres, pour ne pas que les gens doublent trop souvent une BMW à 40 000 euros avec leur AX 0,9 litres achetée il y a 15 ans.

Par ailleurs vous sur-estimez le coût de la batterie **par rapport à l’ensemble**, le pack complet de la Leaf marge comprise et TTC est inférieur à 6000 euros ; alors votre version limitée à 50 km sera 3000 euros moins chère.

Enfin, pour la recharge, en 10A il faudra plutôt compter 12h pour une charge complète, donc si vous partez le matin à 7h (tout le monde ne commence pas le boulot à 9h !) il faudra que vous soyez rentré tous les soirs à 19h !! Là encore ça fait une grosse contrainte pour 40 000 euros ! Alors vous prendrez le chargeur rapide à 3000 euros et vous relativisez les 1000 euros qu’à payé votre voisin pour la wall-box de sa Zoé...

Je n’ai contre cette BMW, si elle sort dans ma Région (où la Zoé n’est pas commercialisée) je vais probablement la commander (je l’ai réservée) et ce malgré le fait qu’il y aura 3 enfants à l’arrière en toute illégalité, mais il est clair pour moi que pour ceux qui peuvent se passer de la planche de bois (en option) en guise de tableau de bord la Zoé est un bien meilleur choix, et il est aussi évident que le prolongateur est une option anti-stress, une option qui sera probablement la principale cause de panne du véhicule en plus (comme sur l’électro’road).

Posté le 15-11-2013 à 18:49:33 par Paco

@Didier
Où habitez-vous que la ZOE ne soit pas commercialisée ?
Au centre des sièges arrières de la i3, il y a un porte gobelet, etc. qui empêche de s’assoir sur la 5ème place, si je ne m’abuse ?
Cordialement

Posté le 15-11-2013 à 19:44:46 par soub56

pour didier
Mes trajets quotidiens : 5 km en campagne, 10 km de voie rapide à 110 km/h, 5 km de ville et retour. Je ne roule pas à 145 km/h en ville, mais bien à 110 km/h sur les voies rapides où cela est autorisé. Je parcoure donc 40 km, soit environ un gros tiers de la capacité batterie. Pour recharger à 10 A, pas de problème en moins de 3 heures. Même si je vide ma batterie( cela m’est arrivé quelques fois d’aller jusqu’au maximum de l’autonomie de ma C zéro, soit un peu plus de 100 km), je n’ai pas dépassé les 8 heures de recharge.
En ce qui concerne la i3, si vous savez que vous allez faire un peu de route, afin de conserver un peu de puissance pour éviter de se traîner dans les cotes, il suffit de mettre en fonctionnement le prolongateur d’autonomie avant que la batterie soit vide, même dès le départ si vous le souhaitez : vous conserverez toutes les capacités de la voiture tant que la batterie ne sera pas complètement vidée.
L’AX était une très bonne voiture, j’en garde un très bon souvenir, mais je doute qu’elle puisse rivaliser avec l’i3 ( sauf si c’est un étourdi au volant, qui a vidé sa batterie parce qu’il a oublié de mettre son prolongateur d’autonomie en fonctionnement assez tôt).
3000 euros et 150 kg de moins en batterie, cela compense en grande partie le surcoût du prolongateur et allège de 100 kg la voiture.
Si vous avez 3 enfants à installer à l’arrière, choisissez une voiture avec assez de sièges : une volvo ou une mitsubishi par exemple, elles sont à peine plus chères que l’i3.

Posté le 15-11-2013 à 21:00:52 par Didier

@Paco : Guadeloupe.

@soub56 : bon, je ne dis pas que l’i3 n’est pas bien, je trouve simplement que le prolongateur me semble du domaine du gadget et que pour le prix j’aurais préféré une option "grosse batterie". Et pour le reste du véhicule je ne trouve pas que l’on en ait "pour son argent" par rapport à une Zoé ou une Leaf mais ce doit être parce que le luxe n’est pas mon truc.

Après je pense qu’une voiture doit correspondre à un usage (sauf dans le monde du luxe, par définition le "superflu"), si vous avez besoin de disons 200 km garantis par jour et que vous voulez rouler autant que possible électrique, actuellement il n’y a que cette i3 avec prolongateur, c’est exacte ; et peut-être la Volt et l’Ampéra, aussi des 4 places sensiblement au même prix que l’i3 et qui seront plus à leur aise sur autoroute.

Reste que l’i3 avec prolongateur, la Volt et l’Ampéra ça fait un peu usines à gaz, il est préférable de ne pas tomber en panne loin d’un concessionnaire ultra habilité et compétent... On s’éloigne d’une des qualités de l’électrique à savoir la simplicité !

Pour ce qui est des 3 enfants à l’arrière ma 106 électrique était aussi officiellement une 4 places, mais c’est vrai qu’il y avait tout de même 5 ceintures ; ici il faudra trouver le moyen de fixer un siège enfant genre isofix au milieu, ce qui sera évidemment un risque au niveau de l’assurance. Coté sécurité si c’est bien fait par contre pas de problème. Enfin coté maréchaussée je suis en Guadeloupe et mes enfants font parti des rares à être toujours attachés et dans des sièges adaptés, alors il faut relativiser. Et puis c’est pas pour faire de l’autoroute (on n’en a pas).

Pour ce qui est de volvo ou une mitsubishi, à moins qu’ils aient à leur catalogue des 5 places électriques que j’aurais ratées, je préfère largement mon Duster essence 4x4, un véhicule que je garderais de toutes façons en backup car je ne sais pas ce que l’i3 donne en cas d’éruption volcanique et de cyclone, sachant que ma 106 n’a aimé ni l’un (changement du calculateur) ni l’autre (noyade) !!

En attendant un 4x4 full électrique avec l’autonomie d’une Zoé, souvent annoncé, jamais commercialisé...

Posté le 15-11-2013 à 23:31:18 par soub56

pour didier

Les besoins de chacun sont différents. Dans mon cas, 50 km par jour et de temps en temps, un we à 200 km ou un voyage à 1000 km ( auparavant, je faisais ce type de voyage en une fois; maintenant que j’ai plus de temps, je le fais avec une étape au milieu).
Je roule donc avec une C zéro pour les trajets courts et un vieux coupé 406 diesel de 12 ans et 300 000 km pour les trajets longs. L’i3 avec prolongateur pourrait remplacer les 2 véhicules.
J’ai roulé 2 ans en 106 électrique : elle n’était pas ridicule en vitesse (un petit 100 km/h) et en autonomie ( 75 km). Elle m’a lâché en 2002 : panne de chargeur ( réparation hors de prix).
Je ne connais pas la Guadeloupe, mais il me semble que ce n’est pas une île gigantesque et je m’étonne que vous ayez besoin d’une autonomie de 200 km.
Pour info, VOLVO commercialise le break V60 plug-in hybrid ( 50 km en électrique et 900 km en diesel), 5 places et 54890 euros sans bonus et MITSUBISHI l’OUTLANDER PHEV, 4x4, 52900 euros sans bonus, 5 places également je suppose ( je n’ai pas vérifié).
Trop cher et trop gros pour moi : je n’ai besoin que de 2 places et l’i3 peut me convenir. Je vais peut-être attendre un an ou deux pour en trouver une d’occasion à prix acceptable.

Posté le 19-11-2013 à 16:59:04 par DURAND

Mettre des batteries avec un moteur électrique ..il y a 70 ans on savait le faire ! par contre la vendre à ce prix ! là c’est un exploit. Grande comme une voiture sans permis - sans moteur - sans boite de vitesse - sans embrayage - sans pot cata - sans turbo - sans filtre PAP - sans VAN EGR ........(additionnez le prix de cette énumération ....) a si il y a des batteries 8000€.
Quelle soit en carbone rien à foutre ils l’ont fait parce que cela coutait moins cher à monter ....le poids ! aucune importance car pas plus autonome qu’une ZOE ou LEAF. (à si les technos français avait mis un extender dans leur FLUENCE ! ils seraient les seuls avec GM )

Posté le 23-12-2015 à 08:43:59 par elec77

@durand Au contraire le poids a une tres grande importance, pour diminuer la consommation. Il ne faut pas la meme energie pour propulser 1200 kg que 1500kg comme pour la Zoe !
Quand on compare l’autonomie, il faut le faire avec un moteur de puissance egale.Dans le cas present la I3 a un moteur 2 fois plus puissant que la Zoe et l’exploit de BMW est d’avoir la meme autonomie en utilisant des materiaux plus legers, et l’optimisation pour reduire kes pertes dues aux frottements avec la route en utilisant des pneus plus etroits ! Quand a la remarque sur vehicule avec range extender, il ne faut pas oublier le kangoo avec prolongateur d’autonomie qu’avait commercialise Renault a la fin des annees 1990, bien plus proche de nous !



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



BMW i3 22 kWh

Retrouvez toutes les informations sur la voiture électrique BMW i3 22 kWh à travers notre dossier spécial : caractéristiques techniques, actualités, vidéos, revendeurs...

Tout savoir sur la voiture électrique BMW i3 22 kWh
Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Rejoindre le réseau AVEM Devenez adhérent de l'association
Constructeurs, importateurs, distributeurs, collectivités, écoles, entreprises ou particuliers, rejoignez dès à présent le réseau d'adhérents de l'association et bénéficiez des nombreux avantages accordés à nos membres...

Découvrir les avantages adhérent AVEM

Formulaire de demande d'adhésion

A lire également / sur le même thème Plus de 11.000 Mini électriques construites en 1 an
Lancée en juillet 2019 à l’occasion du 60e anniversaire de la marque, la Mini Cooper SE sort de l’usine britannique d’Oxford, empruntant les mêmes chaînes que les...
Gros contrat conclut entre BMW et Northvolt pour un approvisionnement de cellules de batteries
La feuille de route qui prévoit un développement important chez BMW des voitures électriques et hybrides rechargeables impose au constructeur allemand de s’assurer la...
BMW présente son futur SUV électrique
BMW vient de dévoiler son futur SUV à motorisation entièrement électrique dont l’ambition est de marier le plaisir d’une conduite sans émission avec la sportivité qui a...
Une étude de BMW met en avant une mobilité individuelle plus vertueuse
Réalisée par Odoxa pour BMW Group France, l’enquête rappelle que les Français tiennent à leur mobilité individuelle en privilégiant « la voiture, le deux-roues motorisé...
BMW continue d’explorer la piste de l’hydrogène
Depuis 2013, BMW travaille activement sur la technologie des piles à combustible à hydrogène. Même si aujourd’hui, dans l’électrification de sa gamme, le constructeur se...
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact