Mot de passe oublié | Adhérer
Votre mail Votre mot de passe  
 

Posté le 17/10/2018 à 06:00 par EMMANUEL MAUMON - Lu 4671 fois - 6 commentaires


Aix-Marseille Provence à fond sur la mobilité électrique


Présidente du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône mais aussi de la Métropole Aix-Marseille Provence où elle vient de succéder à Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal a profité d’un déplacement effectué il y a quelques jours sur le site innovant « The Camp », afin de remettre les prix d’un appel à projets sur les modes de déplacement du futur, pour dévoiler deux mesures chocs prises par ces deux collectivités pour développer la mobilité électrique sur leurs territoires.
Des mesures intégrées à un Agenda environnemental qui devrait être présenté demain au conseil métropolitain. L’objectif est d’encourager l’acquisition de véhicules électriques afin d’améliorer la qualité de l’air dans le département, un point sur lequel nous sommes très en retard a déclaré Martine Vassal.

Jusqu’à 13 500 euros d’aides à l’achat d’un véhicule électrique

Pour rattraper ce retard, la mesure phare de ce dispositif consiste en l’attribution d’une prime exceptionnelle de 5 000 euros à toute personne habitant dans le département des Bouches-du-Rhône et faisant l’acquisition d’un véhicule neuf 100% électrique. Ceci sans aucune condition de ressource. Le but d’une telle prime est de faire baisser drastiquement la facture d’une voiture électrique pour les particuliers et de les inciter à opter pour une mobilité propre.
L’aide est conséquente, surtout qu’elle vient s’ajouter au bonus écologique de 6 000 euros proposé par l’Etat, ainsi qu’à la prime à la conversion, d’une valeur de 2 500 euros, pour ceux qui remplissent les conditions pour en bénéficier. Au total, les aides à l’achat d’un véhicule électrique pourraient donc atteindre jusqu’à 13 500 euros. De quoi rendre accessible une Renault Zoé à moins de 10 000 euros ! Grâce à ce dispositif, le Conseil départemental et la Métropole espèrent mettre en circulation 5 000 véhicules électriques dans le département pour porter le nombre à 8 000 voitures propres en circulation d’ici 5 ans.



Un déploiement de 475 bornes de recharge

Outre le coût d’acquisition, les deux collectivités veulent aussi lever un autre frein au développement du véhicule électrique, celui de la question de la recharge qui taraude encore les automobilistes désireux de franchir le pas pour s’engager dans une mobilité durable. Jusqu’à présent les Bouches-du-Rhône n’étaient pas très en avance dans l’installation de bornes de recharge sur leurs territoires. Les deux collectivités ont décidé de prendre ce problème à bras le corps et de lancer un vaste plan de déploiement.
Un plan ambitieux puisqu’il prévoit d’implanter 475 bornes de recharge rapide ou semi-rapide d’ici fin 2021, dont 275 seront installées sur la voirie métropolitaine.
Ces 475 bornes qui représenteront à terme 950 points de charge permettront de couvrir efficacement les besoins d’usagers selon Martine Vassal pour qui : « Si nous souhaitons développer la voiture électrique, il est évident que chaque automobiliste doit pouvoir recharger son véhicule sur son lieu de travail ou à proximité de son domicile ».



Des mesures inscrites dans un Agenda Environnemental plus large

Ces mesures en faveur de la mobilité électrique s’inscrivent dans le cadre d’un Agenda environnemental beaucoup plus large porté conjointement par le Département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille Provence. Un Agenda environnemental articulé autour de 4 grands axes : améliorer la qualité de l’air, préserver la biodiversité, investir dans les nouvelles énergies, préserver le littoral. Si l’aide aux particuliers pour l’achat de véhicules électriques et le déploiement de bornes de recharge figurent parmi les 10 propositions phares de cet agenda, plusieurs autres concernent également le développement d’une mobilité propre.
Les deux collectivités ont ainsi prévu de faire l’acquisition de 50 autocars équipés de la technologie Gaz Naturel pour Véhicules (GNV) mais aussi de 15 bus électriques qui entreront en fonction à Marseille dès l’an prochain. Le développement du vélo ne sera pas non plus oublié, à commencer par les Vélos à Assistance Electriques pour lesquels les particuliers bénéficieront d’une aide à l’achat à hauteur de 25% du prix du VAE et jusqu’à 400 euros. La pratique du vélo sera également favorisée par la création de 3 000 places de stationnement vélo libre ou sécurisées d’ici à 2025, ainsi que par la création d’un réseau de lignes cyclables express avec des voies sécurisées et continues.



Un concours pour développer les solutions innovantes de mobilité


Au-delà des premières mesures de son Agenda environnemental, la Métropole AIX-Marseille Provence réfléchit également à l’organisation des modes de déplacement du futur. Avec la CCI, elle a lancé dans ce domaine l’appel à projets Solumob invitant les entreprises à imaginer des solutions concrètes et innovantes pour améliorer la mobilité des salariés, notamment pour réduire les heures perdues sur le trajet domicile/travail ou diminuer la pollution atmosphérique avec en particulier le déploiement de bornes de recharge de véhicules électriques en associant les entreprises. C’est d’ailleurs lors de la remise des prix aux lauréats de Solumob que Martine Vassal a dévoilé les mesures prises pour développer la mobilité électrique des particuliers.
Parmi les cinq lauréats, qui se partageront 428 000 € de subventions pour leurs dispositifs, figurent ainsi une application de mobilité partagée sur Vitrolles, une navette « Val in Mob » invitant à l’autopartage pour se déplacer à l’intérieur de la zone d’activité de l’Huveaune Vallée, ou encore « Euromob », un bouquet de solutions de mobilités sur mesure pour les entreprises d’Euroméditerranée. Des solutions qui, n’en doutons pas, feront la part belle à la mobilité électrique.






Mots clés : Mobilité électrique | Aides à l’achat | Bornes de recharge | Aix-Marseille Provence | Bouches-du-Rhône | Solumob
Catégories : Aides financières |

Commentaires

Posté le 17-10-2018 à 09:40:57 par Guittin13

Enfin ça bouge vraiment !

Posté le 17-10-2018 à 13:16:31 par Jean-claude

Attention quand vous écrivez "De quoi rendre accessible une Renault Zoé à moins de 10 000 euros ! " dans ce cas il faut rajouter le prix de location de la batterie. Sinon ajouter les 8.900 € de coût d’achat de la batterie.

Posté le 30-10-2018 à 15:54:21 par CityMoove

"Jean Claude" a raison, si l’on "oublie le coût de la batterie", c’est un peu comme mentir, ou cacher la réalité ... D’autant que la borne de recharge à domicile vient encore alourdir la facture...
Pourquoi nos universités ne parviennent-elles pas à favoriser l’émergence d’un "Elon Musk Français" capable de rêver une voiture électrique grand public ?
Ou un André Citroën de la DS ou la 2Cv électrique ?
Ma solution pour faire bouger les constructeurs: Autoriser légalement la conversion à l’électrique de véhicules existants (comme cela se pratique en Angleterre).
De nombreuses 2Cv, Dyane, R4, et autre Mini, Cox ou Fiat 500 ... feraient le bonheur de leurs utilisateurs. De plus cela retirerait de la circulation leurs vieux moteurs.
J’ai une Méhari qui n’attend que ça !
Une (vraie) Méhari électrique neuve 24 à 25 K€ c’est un délire de BoBo ... pour en prime se voir interdire l’accès aux Autoroutes ? !
Des Kits dédiés pour chaque véhicules, avec ou sans MO.
Certains hurleront au scandale, il s’agit surtout d’une étape pour favoriser la transition, et rappeler aux constructeurs que tous les Français ne souhaitent ou ne peuvent pas immobiliser 35 K€ dans une voiture.

Posté le 03-11-2018 à 06:58:19 par philippe

bonjour

moi je trouve ca bien et j’aimerai savoir comment faire pour en beneficier? je n’arrive pas a trouver les infos pour faire la demarche de prise en charge
cela peut etre m’aider a prendre une zoe

Merci

Posté le 14-11-2018 à 10:35:04 par graziella

est ce que les scooter electriques (BMW) sont concernés par cette prime ?

Posté le 14-11-2018 à 15:20:07 par Dex13

VP ou VAE, pas scooter, pour les particuliers.



Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo

Mail

Votre commentaire

Je souhaite recevoir une notification par mail si d'autres internautes commentent cette actu
Copiez ce code avant de valider le formulaire (anti-spam)



Newsletter de l'AVEM Notre lettre d'information hebdomadaire

Alertes quotidiennes par mail

S'abonner au flux RSS actualités
Evènement partenaire
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Journées AVEM de l'électro-mobilité
Du 26/09/2019 au 27/09/2019 - Cagnes-sur-Mer

L’AVEM organise sa troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, qui aura lieu à Cagnes-sur-Mer les 26 & 27 septembre 2019. Cet événement permettra aux...
A lire également / sur le même thème Découvrez le programme des Journées AVEM !
A deux mois du lancement de la troisième édition des Journées AVEM de l’électro-mobilité, nous sommes ravis de vous annoncer le programme et les premiers partenaires de...
LMX Bikes, une start-up prête à prendre son envol
Fabricant de motos électriques et de VTTAE ultra légers, LMX Bikes a fait de la philosophie de Colin Chapman « Light is right » (La légèreté est la solution) son credo....
La Mobilité Durable : une ambition forte pour Saint-Tropez
La Ville de Saint Tropez et l’association cinquième élément organisent la première édition des Rencontres Internationales de la Mobilité Durable qui se dérouleront du 20...
Swincar, une araignée électrique qui se joue de tous les obstacles
En 2015, lors de la première édition du salon du véhicule électrique de Val d’Isère, un drôle d’engin avait déjà retenu toute notre attention : le Swincar e-Spider. Un...
Fiat 500e, l’invitée surprise du salon de Val d’Isère
Le Salon du Véhicule Electrique de Val d’Isère offre au public la possibilité de découvrir et de tester sur la route bon nombre de voitures disponibles sur le marché....
Retrouvez nous sur Facebook

 
 

Actualités

Vidéos

Catalogue véhicules électriques et hybrides

Revendeurs véhicules électriques

Petites annonces véhicule électriques

Thématiques

L'association AVEM

Agenda du transport électrique

Liens

Contact