← Revenir aux actualités

La Renault Mégane E-Tech en tête des immatriculations de véhicules électriques Rédigé par Emmanuel Maumon le 06 Août 2022 à 06:00 1 commentaires

L’Avere-France vient de publier son baromètre mensuel de la mobilité électrique pour le mois de juillet. Un baromètre marqué par l’arrivée de la Renault Mégane E-Tech electric en tête des immatriculations. Alors que l’usine de Douai n’a commencé à sortir les premiers exemplaires qu’en mai, celle-ci devance déjà toutes ses concurrentes. Cet excellent résultat permet aux véhicules électriques de poursuivre leur croissance dans un marché automobile pourtant en crise. Ainsi, en juillet, les immatriculations de véhicules légers électriques ont progressé de 62% par rapport à juillet 2021. Sur les sept premiers mois de l’année, les immatriculations de véhicules électriques ont ainsi augmenté de 31%. L’augmentation s’élève même à 288% si l’on prend pour référence l’année 2019, avant le début de la crise sanitaire.

Lancement plus que réussi pour la Mégane E-Tech

Trois mois à peine après son lancement, la Renault Mégane E-Tech prend donc le leadership des immatriculations de véhicules électriques. Avec 1 937 exemplaires écoulés, elle devance la Peugeot e-208 de presque 600 unités. De plus, cette arrivée au sommet risque de perdurer dans les mois à venir. En effet Renault vient d’annoncer avoir enregistré plus de 20 000 commandes pour sa nouvelle Mégane électrique. Celle-ci semble bien partie pour prendre la succession de la Renault Zoé qui a très longtemps dominé le classement des immatriculations. Une Zoé qui résiste encore puisqu’elle occupe la troisième marche du podium avec 953 exemplaires. L’arrivée en force de la Mégane E-Tech donne un coup de fouet aux ventes de véhicules électriques. Avec 12 736 immatriculations, ces dernières représentent en juillet 11,8% de part de marché.

Renault Group et Stellantis trustent le Top 10

Ce mois de juillet marque aussi la domination écrasante de deux groupes automobiles : Renault Group et Stellantis. A eux deux, ils trustent 9 des 10 places du Top 10 des immatriculations de véhicules électriques. Outre la Mégane E-Tech et la Zoé, Renault Group place aussi la Twingo (818 unités) et la Dacia Spring (661 unités) aux sixième et huitième places. Le groupe Stellantis performe également même si la Peugeot e-208 a perdu la première place qu’elle occupait en juin. Avec 1 379 exemplaires elle reste néanmoins en seconde position tandis que la Fiat 500 (938) et la Peugeot 2008 (876) font aussi partie du Top 5. Stellantis place encore deux autres voitures dans le Top 10 : la Citroën E-C4 (348) et l’Opel Mokka (310).

Le Hyundai Tucson en tête des hybrides rechargeables

Le marché des véhicules hybrides rechargeables ne connait pas la même dynamique que celle des véhicules 100% électriques. Après une année 2021 exceptionnelle (+89%), ce segment de marché souffre beaucoup. Ainsi en juillet, les immatriculations ont chuté de 31.7% par rapport à juillet 2021. Globalement, avec 7 349 exemplaires, elles ne représentent plus que 6,8% de part de marché. Dans ce contexte difficile, le Hyundai Tucson tire son épingle du jeu et s’empare de la tête du classement. Avec 564 exemplaires, il devance le Mercedes GLC (522) et le Kia Sportage (406). Alors qu’il plaçait le mois dernier trois véhicules dans le Top 5, le groupe Stellantis enregistre un net recul. Ainsi, le Peugeot 3008 n’apparait qu’à la sixième place, avec seulement 272 unités contre 643 en juin.

Les immatriculations en régions

Comme toujours, le baromètre de l’Avere-France livre aussi des informations sur les immatriculations de véhicules électrifiés en régions. Avec un total de 4 218 immatriculations dont 1 791 de véhicules 100% électriques particuliers, l’Île-de-France arrive en tête du classement. C’est la seule région où le nombre de véhicules hybrides rechargeables (2 188) dépasse celui des véhicules électriques. Auvergne-Rhône-Alpes (2 533) et Provence-Alpes-Côte d’Azur (2 065) complètent le podium. Dans ces deux régions, les immatriculations de véhicules électriques représentent plus du double de celles d’hybrides rechargeables. Les régions Hauts-de-France, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine et Grand Est dépassent les 1 500 immatriculations. Les régions Normandie et Pays de la Loire sont décrochées, mais restent néanmoins au-dessus de la barre des 1 000 immatriculations. La Bretagne frôle cette barre, contrairement à la Bourgogne-Franche Comté et au Centre-Val de Loire. Enfin, la Corse en reste très éloignée, mais enregistre tout de même 190 immatriculations.

partager cette actualité sur :

INFOS


Avere-France

22 avenue Jean Aicard

75011 Paris


Commentaires

  • electhib le sam Août 6 2022

    Bonjour
    connait-on la part des Mégane EV40 et EV60 dans les ventes de la mégane e-tech ?
    cdlt

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter