← Revenir aux actualités

Le REV Rétrofit Tour est lancé Rédigé par Emmanuel Maumon le 02 Mai 2022 à 06:00 2 commentaires

Organisé par Retrofuture Electric Vehicle, le REV Rétrofit Tour 2022 a démarré la semaine dernière sur la Côte d’Azur. Ce Tour de France des régions françaises a pour objectif de promouvoir les mobilités décarbonées en faisant découvrir le rétrofit. Une technologie consistant à remplacer un moteur thermique par une motorisation électrique afin d’éliminer les émissions polluantes. Le rétrofit peut concerner tous les types de véhicules, de la voiture de collection au bus en passant par l’utilitaire. Le Rétrofit Tour entend en faire la démonstration en exposant les premiers véhicules fonctionnels. Un moyen aussi de sensibiliser le public sur les différentes possibilités de transformation d’un véhicule thermique en véhicule électrique. Une solution technique qui s’avère à la fois écologique et économique.

40 villes et 13 régions traversées

Le REV Rétrofit Tour 2022 s’est élancé le 25 avril à Cannes. Le lendemain, il faisait une première étape à Nice, avant de s’installer durant 3 jours à EVER Monaco. Il reprendra sa route le 3 mai à Marseille, puis à Aix et Avignon les 4 et 5 mai. Direction ensuite l’Occitanie avec des étapes programmées à Montpellier, Narbonne et Toulouse. Son périple se prolongera d’abord en Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux, avant de parcourir toute la France. Un parcours qui l’amènera notamment à Paris du 1er au 4 juin, pour s’achever le 24 juin à Lyon. Au final, le Rétrofit Tour aura parcouru 13 régions et traversé plus de 40 métropoles et agglomérations. Un crochet est même prévu à Genève, juste avant l’étape finale de Lyon.

6 véhicules exposés

Lors de ce Tour 2022, Retrofuture Electric Vehicle expose des véhicules représentatifs de ses trois « business unit ». La première concerne plus particulièrement les voitures anciennes. Même si REV transforme des petites voitures comme les Fiat 500 ou les Austin Mini, ce n’est pas sa priorité. Elle vise surtout les véhicules présentant une forte valeur affective. Des voitures à l’image de la Triumph Spitfire de 1976 ou de la Porsche 914 de 1973 qui sont exposées. Même chose pour le Coupé Peugeot 504 et le Combi Volkswagen également à l’honneur. Le second pôle de REV s’adresse aux professionnels avec le rétrofit de véhicules utilitaires, un marché très porteur. Enfin, le troisième a trait aux bus et aux poids lourds auxquels le rétrofit donne une seconde vie. Une seconde vie d’une quinzaine d’années, pour la moitié du prix d’un véhicule neuf.

Coup de projecteur sur les bus à EVER Monaco

A EVER Monaco, REV a  souhaité donner un coup de projecteur sur ce pôle en exposant uniquement son bus rétrofité. Un bus Mercedes Citaro de la première génération, exploité durant 16 ans en diesel. Un bus transformé il y a deux ans par REV et l’entreprise allemande Pepper Motion. Le moteur, la boite de vitesse et le réservoir de carburant ont été enlevés. Même chose pour l’essieu arrière remplacé par un essieu motorisé avec deux moteurs électriques de 125 kW. Deux moteurs alimentés par une batterie d’une capacité de 240 kWh offrant 250 km d’autonomie. REV a déjà signé des premiers contrats en Allemagne, en Italie et dans l’Est de l’Europe. En France, son objectif est de rétrofiter 5000 bus et camions d’ici 2030. Un objectif raisonnable au vu des 90 000 bus et 600 000 camions actuellement en circulation.

Une commande de 500 véhicules utilitaires pour les artisans

Retrofuture Electric Vehicle a également de fortes ambitions dans le domaine des véhicules utilitaires. Le rétrofit peut en effet avoir du sens pour un professionnel, même avec un véhicule ayant une faible valeur résiduelle. Il lui permet de garder son véhicule que les artisans ont souvent aménagé spécifiquement pour leurs activités. Avec l’arrivée des ZFE, beaucoup vont se trouver dans l’impossibilité d’accéder aux centres-villes. La plupart ne dispose pas des moyens financiers pour acheter un véhicule neuf et le rétrofit constitue une belle alternative. Ceci d’autant plus que les aides peuvent aller jusqu’à 13 000 euros. REV a déjà conclu un accord avec la Mutuelle des artisans des métiers de bouche. Un accord portant sur une première commande de 500 véhicules que chaque artisan pourra utiliser pour acquérir son propre véhicule. Dans les années qui viennent, REV a un objectif de plusieurs milliers de véhicules sur ce créneau.

partager cette actualité sur :

Commentaires

  • Masqueliez le jeu Juin 23 2022

    Bonjour je souhaiterais aller voir l’exposition Retrofit Tour à Lyon. Où se trouve-t-elle ?
    D’avance merci pour votre retour.
    Thierry

  • Equipe de l'AVEM le ven Juin 24 2022

    Bonjour,
    Vous pouvez vous inscrire à l’événement via ce lien : https://retrofit-tour.rev-mobilities.com/
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Toutes les vidéos
Newsletter