← Revenir aux actualités

ë-Berlingo, une version électrique pour le ludospace de Citroën Rédigé par Emmanuel Maumon le 27 Fév 2021 à 00:00 0 commentaires

Après avoir présenté en janvier l’ë-Berlingo Van, la version électrique de son utilitaire léger, Citroën a dévoilé cette semaine la version électrique de son ludospace destiné aux particuliers : ë-Berlingo. Disponible dans les concessions au second semestre 2021, ë-Berlingo est pourvu des mêmes atouts de conception que ceux de sa version thermique et propose des dimensions compactes pour faciliter les manœuvres. Pour autant, sa capacité d’accueil peut atteindre jusqu’à 7 personnes. Le client aura le choix de la longueur de son véhicule : 4,40 m pour la version courte M et 4,75 m pour la version longue XL.

Créateur des ludospaces en 1996, Citroën a développé au fil du temps une communauté très attachée au caractère, à la praticité et à la modularité du Berlingo. Selon Laurence Hansen (Directrice Stratégie et Produit Citroën) : « L’électrification de Berlingo répond à un double enjeu : proposer une autonomie suffisante et ne faire aucun compromis sur la praticité pour permettre à nos clients de vivre leurs activités dans toute leur diversité. ë-Berlingo apporte dans leur quotidien un supplément de sérénité avec une conduite fluide et silencieuse, la satisfaction de se déplacer en préservant la qualité de l’air et la maîtrise de leur budget. »

De l’électrique pour davantage de sérénité

Ne générant aucun bruit ni vibration, la chaîne de traction électrique apporte ce supplément de sérénité, d’autant plus que le démarrage du véhicule est très fluide grâce à un couple immédiatement disponible et l’accélération sans passage de vitesses est linéaire. Les caractéristiques techniques d’ë-Berlingo sont identiques à celles de la version utilitaire ou de ses proches cousins : les Peugeot e-Rafter et Opel Combo-e Life. Basé sur la plateforme e-CMP du Groupe Stellantis, ë-Berlingo est équipé d’un moteur électrique qui gère la traction en fonction du mode de conduite sélectionné. Trois options sont offertes : une puissance de 80 kW avec un couple de 210 Nm pour le meilleur compromis entre l’autonomie et les prestations dynamiques ; 60 kW/180 Nm pour optimiser la consommation d’énergie et 100 kW/260 Nm pour plus d’agrément et de performance en cas de charge maximale.

Si la silhouette d’un ludospace ne favorise pas l’aérodynamisme, ë-Berlingo offre tout de même une autonomie suffisante pour permettre à ses utilisateurs de satisfaire leurs multiples activités, avec des trajets plus ou moins longs. Il sait s’adapter aux différents besoins. C’est ce qu’il fait en permettant d’accéder aux centres-villes réglementés mais aussi en offrant la liberté de se déplacer sans soucis avec un large champ d’action. Sa batterie d’une capacité énergétique de 50 kWh permet en effet de parcourir jusqu’à 280 km en cycle WLTP. Pour optimiser l’autonomie, la chaîne de traction récupère l’énergie lors des phases de freinage ou de décélération du véhicule. Une récupération d’énergie que l’on peut renforcer en activant le bouton B situé sur la console centrale.

Une recharge facilitée

ë-Berlingo offre 3 possibilités de recharge. Une charge nécessitant un câble mode 2 pour un usage à domicile, sur le lieu de travail ou sur un parking. Un mode de charge compatible avec une prise standard de 8A ou une prise renforcée de 16A (boitier + prise Green ‘Up) permettant de diviser par 2 le temps de recharge pour obtenir une batterie chargée à 100% en moins de 15h. Autre possibilité, une charge accélérée via un Wallbox de 3,7 à 22 kW et un câble mode 3. Le temps de charge de 0 à 100 % est alors de 7h30 (Wallbox 7,4 kW monophasé) ou 5h (Wallbox 11 kW triphasé). Enfin, ë-Berlingo peut aussi se recharger sur une borne rapide DC avec une puissance allant jusqu’à 100 kW. De quoi charger 80% de la batterie en 30 minutes.

L’application My Citroën permet, via smartphone ou tablette, de connaître à distance l’état de charge et l’autonomie du véhicule, de paramétrer une charge différée ou de gérer le pré-conditionnement thermique de l’habitacle. L’application Free2Move facilite également la recharge en proposant l’accès à plus de 22 000 bornes publiques, mais aussi en planifiant le meilleur trajet selon l’autonomie du véhicule avec l’affichage des stations de recharge disponibles. Enfin, pour accompagner ses clients, Citroën propose pour ë-Berlingo une offre de recharge sur mesure incluant les dispositifs de charge (prise renforcée Green ’Up ou Wallbox) ainsi que l’installation à domicile ou sur le lieu de travail.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Vidéo de présentation de K-Motors
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
Toutes les vidéos