← Revenir aux actualités

BMW continue d’explorer la piste de l’hydrogène Rédigé par EMMANUEL MAUMON le 04 Avr 2020 à 00:00 0 commentaires

Depuis 2013, BMW travaille activement sur la technologie des piles à combustible à hydrogène. Même si aujourd’hui, dans l’électrification de sa gamme, le constructeur se tourne plutôt vers les véhicules électriques à batterie avec le lancement d’au moins 12 modèles 100% électrique d’ici à 2023, il vient d’indiquer qu’il continuait à explorer la piste de l’hydrogène. BMW estime en effet que cette technologie pourrait très bien, à long terme, devenir le quatrième pilier de sa gamme de groupes motopropulseurs qui pourraient en particulier équipés les modèles haut de gamme de sa famille X.
Pour autant, la firme bavaroise n’envisage pas la production de voitures de série à hydrogène avant 2025. Selon elle, il faut en effet encore attendre que l’hydrogène en tant qu’énergie soit produit en quantité suffisante et à un prix compétitif en utilisant de l’électricité verte. Il importe également qu’un large réseau de stations de ravitaillement en hydrogène se développe. BMW compte mettre à profit ce temps de latence pour expérimenter son groupe motopropulseur à pile à combustible à hydrogène en petite série sur la base de l’actuelle génération de X5. Un groupe motopropulseur dont il a livré les principales caractéristiques.

Un premier développement sur un BMW X5

Cette petite série sera réalisée en collaboration avec Toyota qui dispose d’une expérience certaine en la matière, issue notamment du développement de sa Mirai. Un partenariat initié de longue date et portant principalement sur les systèmes de pile à combustible et les composants modulaires et évolutifs pour les véhicules à pile à combustible à hydrogène. Les piles à combustible issues de cette coopération seront déployées dans la BMW i Hydrogen Next, un concept-car basé sur son SUV X5, qui a été présenté lors du dernier salon de Francfort.
L’assemblage des piles à combustible et le système global seront quant à eux développés par BMW Group. Après cette petite série expérimentale, le constructeur prévoit de passer à la production en série de voitures utilisant cette technologie, mais pas avant la seconde moitié de la décennie, en fonction de la conjoncture et des exigences des différents marchés mondiaux. Outre son partenariat avec Toyota, BMW est également impliqué dans le projet de recherche BRYSON qui vise à développer des réservoirs à hydrogène à haute pression, conçus pour permettre une intégration aisée et universelle dans les futures architectures de véhicules.

Les caractéristiques du groupe motopropulseur

En attendant cette évolution future, BMW a dévoilé quelques une des caractéristiques du groupe motopropulseur BMW i Hydrogen Next qui sera intégré dans le BMWX5 à hydrogène. Un groupe motopropulseur qui génère jusqu’à 125 kW (170 ch) d’énergie électrique à partir d’une réaction chimique entre l’hydrogène et l’oxygène de l’air ambiant, ce qui signifie que le véhicule n’émet rien d’autre que de la vapeur d’eau. Situé sous la pile à combustible, le convertisseur électrique adapte le niveau de tension à celui du groupe motopropulseur et de la batterie, Une batterie alimentée par l’énergie de freinage ainsi que par l’énergie de la pile à combustible.
Le véhicule est par ailleurs équipé de deux réservoirs de 700 bars pouvant contenir ensemble 6 kg d’hydrogène. Le ravitaillement en carburant ne prend que trois ou quatre minutes, tandis que l’autonomie du véhicule (qui n’a pas été précisée formellement) pourrait atteindre jusqu’à 600 km. Placée au-dessus du moteur électrique, la batterie apporte un complément significatif de puissance lors des dépassements ou des accélérations. La puissance totale du système s’élève à 275 kW (374 ch), ce qui procure, selon la marque, le dynamisme typique pour lequel BMW est réputé. Pour le vérifier, rendez-vous en 2022, date à laquelle la petite série de BMW X5 à hydrogène doit être présentée.

partager cette actualité sur :

Commentaires

Laisser un commentaire

Veuillez noter s'il vous plaît*

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rejoindre le réseau AVEM

Vidéos

Interview Avem de Stéphane SEMERIA, Président de Ffauve
LES UTILISATEURS TÉMOIGNENT – Christophe PDG d’ECCITY, témoigne sur l’utilisation de sa Nissan Leaf
Toutes les vidéos